Chat
Publié le , Modifié le 2 novembre 2017

Avoir mauvaise réputation, est-ce définitif ?

« Mon copain m’a dit : ne traîne pas avec cette fille, elle a mauvaise réputation, mais ça veut dire quoi exactement ? » ; « Il paraît que ce garçon est un vrai bouffon, tu crois que c’est vrai ? ». La réputation a le pouvoir de diviser les personnes en deux catégories : ceux qui ont bonne réputation « les populaires », et ceux qui ont mauvaise réputation « les bolosses, les nuls ».

La mauvaise réputation se répand très rapidement comme une traînée de poudre – souvent relayée par les textos, les mails, les réseaux sociaux etc… elle est comme un chewing-gum collé sous sa chaussure ; on fait tout pour qu’il parte mais ça ne veut pas s’enlever. Comment s’y prendre alors ? Est-ce définitif ?

La réputation, cette étiquette qui nous enferme

Qu’elle soit « bonne » ou « mauvaise », la réputation met dans une case, enferme, définit de manière raccourcie notre identité. Tout notre être, tout ce qui fait qu’on est une personne à part entière avec nos richesses, nos défauts, nos points forts, nos points faibles, etc. est complètement gommé.

Cette mauvaise réputation vient se plaquer sur nous et nous colle à la peau. Il est alors difficile d’exister autrement aux yeux d’un groupe, On n’est plus que ce bolosse ou cette sale p… Du coup, les autres ne prennent même pas le temps de nous connaître vraiment, de savoir qui on est. Tout ce qui est associé à l’étiquette qu’on a sur le dos est taxé de « mauvais » : la façon de nous habiller, nos fréquentations, nos goûts musicaux, nos loisirs. Désormais quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse on est critiqué-e, moqué-e.

Quand c’est insultant…. Ou quand ça ne nous correspond pas….

Souvent, on ne comprend pas pourquoi on nous a collé une telle étiquette, qui bien souvent est fausse. « C’est vrai quoi, j’ai changé une fois de petit ami cette année et j’entends partout que je suis une vraie usine à mecs ! ». On ressent alors un sentiment d’injustice, on a l’impression que toute l’école nous juge et nous montre du doigt. Parfois on se sent vraiment seul-e, exclu-e, ce qui peut nous amené-e à nous replier sur nous-même. Et si on manque de confiance en soi, ou que les propos sont terriblement insultants, on peut même finir par croire que cette étiquette est vraie, nous définit totalement ; alors on peut perdre l’estime qu’on a de soi et s’isoler.

Quel impact une réputation peut-elle avoir sur l’image de soi et au sein du groupe ?

Parfois, lorsqu’elle est élogieuse, la réputation peut nous procurer un sentiment de valorisation. Même si nous on sait que ce trait de personnalité, cet acte qui est à l’origine de cette belle réputation ne nous définit pas entièrement, on se sent valorisé, parce que les autres portent un regard sur nous positif, respectueux et valorisant.

En revanche lorsque la réputation est très mauvaise, on peut rapidement en devenir « victime » ! Eh oui on dit être victime de mauvaise réputation. Cela signifie bien que porter cette étiquette peut être très douloureux, voire violent. Et cette violence des autres on peut parfois la retourner contre soi (par des scarifications, des passages à l’acte, des conduites à risque…).

Quand on fait partie d’un groupe, on peut à un moment donné avoir envie de soutenir celui qui est victime de ces exclusions ; mais souvent on n’ose pas, de peur d’avoir nous aussi mauvaise réputation, comme si on pouvait se faire contaminer…

Est-ce important d’avoir une réputation ? Peut-on s’en servir ? Comment ?

Parfois on peut être content d’avoir telle ou telle réputation. En effet, si on s’en sert bien, ça peut nous protéger des autres. Par exemple si tu as la réputation d’être un caïd (parce que tu t’es montré une fois agressif envers un copain) certains décideront de te laisser tranquille. Si tu as la réputation d’être le chouchou du prof, (parce qu’il t’es arrivé plusieurs fois de donner la bonne réponse en classe), au-delà des insultes que tu risques de susciter, tu peux t’en servir par exemple pour te faire élire délégué.

Tu es à ce moment-là détenteur d’un certain pouvoir et tu peux du coup influencer les actions des autres dans ton sens.

Est-ce que je peux changer de réputation et comment ?

Certains n’imaginent pas qu’il est possible de se débarrasser de cette mauvaise réputation.  D’autres se disent qu’ils peuvent s’en sortir tout seul-es, et parfois ils y arrivent, soit en n’y prêtant pas attention, ou alors en se créant par exemple une contre-réputation (c’est-à-dire en agissant de la façon inverse pour enrayer la réputation qu’on lui a collée). Mais attention à ne pas se perdre en se soumettant à tous les désirs du groupe.

Lorsque la situation devient trop douloureuse, sans issue, il ne faut pas hésiter à en parler à des adultes de confiance (la famille, les amis, un prof avec lequel on s’entend bien, le CPE ou l’infirmière scolaire). Et bien sûr Fil Santé Jeunes est un interlocuteur précieux par téléphone ou internet !

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-)