Chat
Publié le , Modifié le 10 novembre 2014

L’orgasme

fontaineL’orgasme, c’est un peu la boîte de Pandore qui n’offre que des mystères. On a envie de savoir « ex-ac-te-ment » ce que c’est !

Pas évident d’expliquer ce qu’est un orgasme. Sa définition est pourtant très simple : « l’orgasme est une détente après une tension sexuelle, souvent accompagnée de plaisir, plus ou moins intense. Elle débute dans la zone sexuelle pour s’étendre dans tout le corps ». Facile à dire, mais cette définition reste très éloignée de ce que chacun peut ressentir. Il n’y a donc pas de définition générale : il s’agit avant tout d’un moment de plaisir intense, plus ou moins fort, plus ou moins long…

Comment ça se passe ?

Quand on parle d’orgasme, on pense souvent au côté physique : l’orgasme représente la réponse physiologique qui a lieu au plus haut de la phase d’excitation. Pour les médecins, l’orgasme est « une succession de mouvements musculaires dans le cadre d’une activité sexuelle », avec une accélération des rythmes cardiaque et respiratoire. A ce moment, des protéines sont également libérées, offrant une profonde sensation de bien-être.

Mais la tête dans tout ça ? Et oui, il y a encore peu, l’orgasme n’était qu’une question de corps… c’est bien différent aujourd’hui ! A côté des facteurs physiques, les facteurs psychologiques ont leur mot à dire ! Les sentiments que l’on éprouve pour l’autre, l’état d’esprit du moment, le stress de la vie quotidienne… autant d’éléments qui mettent – ou pas – « en condition ».

On est tous différents face au plaisir

Les sensations éprouvées varient beaucoup d’un individu à l’autre. C’est ce qui rend cela si beau, aucun orgasme ne se ressemble ni n’est vécu de la même façon. Cela dépend de notre expérience, de ce que l’on aime, de ce avec quoi on est à l’aise…
Pour se rassurer néanmoins, il existe quelques petits points communs : l’orgasme procure normalement une sensation de plaisir intense qui n’est pas réservée qu’à une seule partie du corps mais peut en toucher la globalité.

Craintes et idées reçues…

  •      « Les hommes et les femmes ne sont pas pareils »

C’est à la fois vrai et faux. Il s’agit là d’une différence en tant qu’individu, aucunement liée au sexe. Chacun vit cette expérience de façon singulière et personnelle, rien à voir avec le fait d’avoir un vagin ou un pénis ! Et même si les mécanismes en jeu sont différents selon le sexe, les choses sont aussi complexes et intimes que l’on soit une fille ou un garçon.

  •      « Absence d’orgasme = frigidité »

C‘est faux ! Au début de la vie sexuelle, il faut souvent du temps pour apprivoiser son corps, le corps de l’autre et en tirer confiance et plaisir. Au fil des expériences, on est de plus en plus capable de savoir ce que l’on ressent, ce que l’on aime… « C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! »

  •      « Pas d’orgasme, pas de plaisir ! »

Ouh la belle grosse idée reçue ! C’est vrai, l’orgasme n’est pas toujours au rendez-vous. Après une longue journée de cours, lorsque l’on manque de confiance ou quand c’est la première fois, ou tout simplement quand on n’a pas trop envie… ce n’est pas évident. Mais lorsque l’on fait l’amour, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’orgasme qu’il n’y a pas de plaisir. L’orgasme n’est ni une règle ni une finalité… C’est la cerise sur le gâteau !

  •      « Physiquement, l’orgasme est uniquement lié au vagin et au pénis »

Heureusement que non ! A quoi servirait tout notre corps sinon ? En termes de sexualité, on parle de « zones érogènes » pour décrire toutes les parties du corps qui peuvent procurer du plaisir. Selon les préférences, les seins, les fesses, la bouche et pourquoi pas les mains, les pieds… peuvent servir aux caresses ! La totalité du corps peut être source de plaisir.

  •      « Le corps et l’esprit : une sacrée alchimie »

Ce n’est pas toujours facile, et ça fait souvent peur… mais le corps et l’esprit nous jouent parfois des tours ! Ainsi, il est tout à fait possible d’avoir un orgasme pendant un rêve érotique… Dans des situations plus complexes, il est aussi possible que le corps réponde, par un orgasme, à une stimulation sexuelle alors que l’on en n’a pas forcément envie. Malheureusement, on ne contrôle pas tout !

Alors pas de pression pour le décollage !

Comment, avec des mots, parler de ce qui est bien souvent indescriptible ? Comment, d’une façon très générale, décrire quelque chose de très personnel ? Peut-être peut-on tout simplement s’en approcher en parlant de plaisir, de confiance et de partage ? A chacun de trouver sa propre définition de l’orgasme… Chaque ressenti est différent ainsi que chaque orgasme pour une seule et même personne. Mais peu à peu, au travers des rencontres, des expériences, et en avançant dans la découverte de la sexualité, sans pouvoir en dire plus, on en sait plus !

Ainsi, face aux différences, on se retrouve quoi qu’il en soit dans le bonheur échangé et partagé. Donc pas de panique, seul-e et à deux, il s’agit avant tout de plaisir ! Alors, attachez-vos ceintures, décollage en douceur !

image_pdfimage_print

3 réflexions au sujet de « L’orgasme »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-)