Chat
Publié le , Modifié le 19 juin 2017

L’oreille

oreille2Les plus petites parties dans le corps, sont parfois les plus perfectionnées. L’oreille en est un bon exemple. Tu pourrais croire qu’il s’agit d’un banal orifice, surmonté de petits os et d’un bout de cartilage de forme bizarre (la fameuse “feuille de chou”). Mais pour peu qu’on s’y penche, toute sa complexité se révèle : une vraie merveille de technologie !

A quoi sert-elle ?

L’audition est la fonction de l’oreille (c’est-à-dire l’action d’entendre). L’ouïe est le terme utilisé quand on parle des 5 sens (ouïe, odorat, vue, toucher, goût).

L’oreille gère plusieurs missions qui facilitent la perception de ton environnement :

Signal d’alarme : c’est elle qui va avertir ton cerveau lorsqu’elle capte un son qui pourrait représenter un danger. A priori, elle ne te sert plus trop à percevoir les grognements des animaux sauvages. Par contre, elle te permettra d’entendre le klaxon ou le crissement de pneu qui peut t’inviter à prêter attention !
Proprioception : en te donnant des repères sur ce qu’il y a autour de toi, elle te permet de te situer, de te repérer, et joue aussi un rôle dans l’équilibre (c’est la spécialité de l’oreille interne). Si tu tiens debout et que tu ne te cognes pas partout, c’est aussi grâce à elle !
Communication : une part importante de la communication humaine passe par l’oreille. Elle perçoit la parole et le langage : les mots, le sens, le contenu du discours. Mais aussi les intentions et les caractéristiques de ton interlocuteur, transmises par la prosodie (toutes les caractéristiques d’un langage : tonalité, intonation, inflexion, accent, modulation…).
Plaisir : elle permet aussi tout un tas de choses pas absolument nécessaires à ta survie, mais qui sont bien agréables au quotidien. Elle capte tes morceaux de musique préférés, les mots doux de ta chérie, le rire de ton amoureux, les blagues de tes amis, le craquement de la chips entre tes dents… bref, participe à ton plaisir !

Il n’y a donc pas que les yeux qui sont une ouverture sur le monde ! L’oreille est sacrément importante pour interagir de manière adaptée avec tout ce qui t’entoure. En plus, contrairement aux yeux qui se ferment parfois, l’oreille ne prend jamais de vacances : elle reste ouverte et joue son rôle à tout moment.

Entendre, comment ça marche ?

Le son est une vibration qui se propage dans l’air, comme une onde, c’est-à-dire sous forme de rapides variations de pression. Deux grandeurs le définissent : l’intensité mesurée en décibels (faible ou fort), et sa fréquence mesurée en Hertz (grave ou aigu). Comment cette petite vibration va pouvoir devenir un message qui a du sens ? Suivez le guide !

●    L’oreille externe : le pavillon (la partie qui se voit) et le conduit auditif (ce que tu nettoies délicatement avec un coton-tige) guident le son jusqu’au tympan. Celui-ci capte les variations de pression sonore.

●    L’oreille moyenne : juste de l’autre côté du tympan, 3 petits os prennent le relai : marteau, enclume et étrier (drôles de noms !). Ils vont transmettre les mouvements du tympan jusqu’à une membrane appelée « fenêtre ovale ». A ce moment-là le son est encore une vibration, mais amplifiée par rapport au son capté au départ.

●    L’oreille interne : le son continue son voyage et passe cette fois par une zone pleine de liquide. C’est la cochlée (sorte de petit escargot) qui gère la suite : elle amplifie la vibration, puis la traduit en signal électrique grâce à des petits cils qui reconnaissent les différentes fréquences. Dans l’oreille interne on trouve aussi le vestibule, qui ne joue aucun rôle dans l’audition : c’est l’organe de l’équilibre (par exemple quand tu as le mal de mer, c’est de sa faute !).

●    Voies nerveuses et cerveau : le signal électrique qui sort de la cochlée est transmis par des nerfs vers le cortex cérébral. Les zones (appelées “aires”) cérébrales qui s’occupent de l’audition sont situées au niveau temporal : au plus proche de l’oreille. Elles traitent ce signal électrique pour produire un message qui a du sens pour toi. C’est le moment du décodage, qui va aussi s’appuyer sur tes autres sens.

Et voilà comment le message est transmis de l’extérieur jusqu’à ta conscience : reçu 5/5 ! Tu peux maintenant agir ou répondre en fonction de ce que tu as perçu. A toi de prendre soin de cet appareil si perfectionné, en particulier lors des concerts, fêtes et autres festivals où les décibels explosent les scores ! Une petite vidéo pour finir de te convaincre ?

image_pdfimage_print

3 réflexions au sujet de « L’oreille »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-)