Chat
Publié le , Modifié le 13 avril 2018

Le corps à nu

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

« J’ai bientôt 17 ans et j’ai un copain depuis 4 mois. On s’entend très bien et je crois qu’on s’aime tous les deux. Mais à chaque fois qu’on fait l’amour je n’ose pas me montrer toute nue, je préfère rester dans le noir. Il ne m’a donc jamais vue toute nue. J’ai l’impression que mon corps n’est pas normal, ça me gêne énormément. C’est le premier garçon avec qui j’ai des relations sexuelles. Que faire ? »

Tu te reconnais dans ce témoignage ? Un peu, beaucoup, à la folie… ? Souvent la première relation sexuelle correspond à la première fois où l’on se montre nu avec un corps de « grand » devant quelqu’un d’autre, et ce n’est pas rien !

A fleur de peau

Que l’on soit un garçon ou une fille, on a un rapport intime avec notre corps, que l’on aime plus ou moins. On a aussi une représentation de ce qu’est un beau corps, un corps que l’on aimerait regarder, un corps que l’on aimerait montrer. « Mes seins sont tout plats, c’est gênant », « Mon pénis est trop petit, ça va la décevoir », « J’ai trop de formes, je veux que personne ne voie ça ! »… Chacun peut avoir ses petits complexes.

Souvent ces jugements que l’on porte sur soi sont issus de notre culture familiale, de nos expériences, de la publicité… Mais chacun a le corps qu’il ou elle a et, heureusement, nous n’avons pas tous le même ! Ce qui compte c’est que l’on se sente bien dedans. Cela prend un peu de temps de s’y habituer, surtout quand on est ado et qu’il change rapidement, mais c’est très précieux de savoir s’aimer tel qu’on est !

Corps à corps

Que l’on aime son corps ou pas, le dévoiler à autrui peut être difficile. Cependant, si on en est déjà au moment où les corps se rapprochent, c’est que l’autre a du désir pour nous, avec et même peut-être grâce à ces petits « défauts » ! Même si tu essaies de te cacher ou te mettre en valeur avec certains vêtements, ton partenaire sait à peu près à quoi tu ressembles. Son regard étant alimenté à ce moment par le désir, il ne s’arrêtera pas sur tes petits défauts et te permettra peut-être même de te réconcilier avec ton sexe, ton ventre, tes seins, tes fesses… Il peut transformer les bourrelets en poignées d’amour ! Et peu à peu, dévoiler son corps nu à celui ou celle qu’on aime devient un plaisir… et réciproquement.

Être « à poil », est-ce ce qui séduit ? En effet, ce n’est pas forcément la nudité en tant que telle qui nous attire. On est toute la journée soumis à des pubs où elle s’étale. Ce qui fait désirer, c’est plus ce que l’on imagine, ce qui est caché ou à découvrir que ce qui est montré. Si la nudité brute d’un corps peut te troubler, c’est la relation qui alimente le désir.

Conclusion : Les émotions liées à la nudité évoluent tout au long de notre vie : quoi de plus naturel et agréable pour un bambin que d’être nu ? Que l’on soit pudique ou naturiste, chacun apprend au fil de ses expériences à faire avec son corps et prendre confiance en soi. Alors, pas besoin de tomber la chemise comme si tu l’avais toujours fait dès la première fois ! A chacun son rythme pour trouver ses repères et prendre ses aises.

image_pdfimage_print

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-)