Chat
Publié le , Modifié le 4 mars 2014

Mon corps est-il normal (côté garçons) ?

normalDevenir un homme peut être source d’inquiétudes. Le corps change, des émotions nouvelles apparaissent et on peut se demander parfois si tout ça est normal ou non. Un petit tour des questions que vous vous posez peut-être !

Les éjaculations nocturnes… c’est normal ?

On les appelle aussi émissions ou pollutions nocturnes
Pendant la puberté, il arrive que l’on trouve parfois, au réveil, quelques tâches humides sur son pyjama, son caleçon ou ses draps… Pas de quoi s’inquiéter, c’est normal ! Un rêve, qu’il soit érotique ou non, peut provoquer une excitation… un peu de liquide séminal, une sorte de lubrifiant naturel précédant généralement l’éjaculation, humidifie alors l’extrémité du sexe. Un rêve érotique peut même parfois entraîner une véritable éjaculation, même s’il est rare qu’on ne s’en souvienne pas.
Si ces phénomènes sont fréquents à l’adolescence, ils peuvent avoir lieu également à l’âge adulte, de manière plus ou moins régulières. Quoiqu’il en soit, ces éjaculations sont indépendantes de l’activité sexuelle.

Pourquoi j’ai des érections le matin ?

Une érection, cela existe à n’importe quel âge… même chez les bébés ! Il s’agit d’un phénomène physiologique normal, qui survient parfois de manière automatique et involontaire, tout à fait naturel chez l’homme en bonne santé… En effet, l’érection du matin est signe de bon fonctionnement !

J’ai du mal à décalotter, est-ce normal ?

Non, normalement, cela se fait naturellement sans faire mal. Il faut aller en parler à un médecin car il peut s’agir d’un « phimosis ». En grec, le phimosis signifie étroitesse de l’anneau. Il concerne le prépuce. Lorsque le petit garçon naît, son prépuce (la peau qui sert à protéger le gland en le recouvrant) adhère au gland et se retrousse donc très difficilement : c’est ce qu’on appelle un phimosis. Progressivement, son prépuce va s’assouplir jusqu’à parvenir au décalottage complet.
Parfois, ce processus ne se fait pas correctement. Le phimosis devient alors, à l’adolescence, particulièrement gênant . Il empêche également une bonne hygiène du gland, entraînant ainsi des risques d’infection et d’inflammation.
Une intervention chirurgicale est alors proposée, mais pas de panique, elle est simple, rapide et peu douloureuse. N’hésitez pas à aller demander conseil à un médecin !

J’ai des boutons blancs indolores sur le sexe, est-ce inquiétant ?

S’ils ne font pas mal, ils sont tout à fait normaux. Il sont dus aux hormones mâles qui imprègnent les tissus à cet endroit. Il ne faut surtout pas essayer de les percer, cela pourrait être dangereux. Parfois, ils s’atténuent avec l’âge. En tout cas, la plupart des hommes en ont ! Pas d’inquiétude ! Par contre, si on a des boutons douloureux qui grattent ou qui brûlent, ils ne sont pas normaux. Il faut alors aller chez le médecin.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-)