Chat
Publié le , Modifié le 6 octobre 2014

La première consultation gynéco

première-consult-gynécoLa première consultation chez le (ou la !) gynéco fait souvent peur. Parler de soi, de son intimité, poser des questions sur la sexualité, montrer son corps… ce n’est pas évident. Le regard d’une personne inconnue, même s’il s’agit d’un professionnel de la santé, ça peut être inquiétant. Lorsque l’on en parle entre copines, ou que l’on va chercher des infos sur internet, tout n’est pas clair, des idées fausses circulent.

C’est quoi, au juste, une première consultation gynéco ?

Il s’agit avant tout d’un rendez-vous confidentiel, c’est-à-dire que tout ce qui est dit reste entre toi et le professionnel que tu rencontres. Il est là pour répondre aux questions que tu te poses sur la contraception mais aussi sur ton corps, ta vie intime et ta sexualité. Cela peut apparaître gênant, mais c’est son travail et il y est habitué.

Une consultation, et encore plus la première, c’est avant tout discuter ! Le médecin aura besoin de connaître tes antécédents médicaux (les tiens et ceux de ta famille proche), tes habitudes de vie (si tu fumes, si tu te nourris bien, si tu as des relations sexuelles…), ton état de santé général (si tu suis un traitement particulier…). Mais pour parler, il faut se sentir à l’aise. Le professionnel prendra ainsi le temps de faire ta connaissance, de se présenter et de t’expliquer comment le rendez-vous va se dérouler.

Tu as peur de l’auscultation ? Tu ne te sens pas prête, tu es gênée ? N’hésite pas à le lui dire : il peut t’aider en te posant des questions. En général, il n’y a pas d’auscultation lors de la première consultation gynéco. Ce qui n’empêche que tu peux demander à voir le matériel pour te familiariser et te faire une idée. Sois rassurée, aucun jugement ni aucune moquerie ne sera au rendez-vous !

Pourquoi aller consulter ?

Peu importe l’âge, lorsque l’on éprouve le besoin ou l’envie de discuter, de s’informer, que l’on est inquiète… il ne faut pas hésiter ! Cette première rencontre permettra ensuite un suivi : une belle manière de prendre soin de soi !

Bien-sûr, il y a des raisons très « concrètes » : choisir sa contraception, parler d’une inquiétude (rapport à risque, changements corporels), infos diverses (IST, contraception, sexualité)… Et puis il y a les petites urgences (mycoses, infections, douleurs…) qui réclament une rencontre rapidement.

Qui peut-on rencontrer ? Où peut-on consulter ?

L’important c’est d’être à l’aise avec le professionnel que l’on rencontre. Tu préfères parler à une femme ? N’hésite pas à le demander. Si ce n’est pas possible, l’équipe de la structure pourra toujours te rassurer. Il est possible de rencontrer un-e gynécologue, mais aussi, pour cette première consultation, un médecin généraliste ou une sage-femme. Cela dépendra principalement du lieu : en ville (chez un professionnel en libéral ou dans un centre de santé), dans un centre de planification, ou encore à l’hôpital. Dans tous ces endroits, le maître-mot reste « confidentialité », même si tu es mineure. Rien n’est transmis aux parents tant que tu n’es pas en danger.
Il existe aussi des différences : anonymat et gratuité pour les mineures dans les centres de planification et d’éducation familiale (CPEF), paiement de la consultation en ville ou à l’hôpital – même si elle est prise en charge par la sécurité sociale.

Tu cherches une adresse, une info ? Tu peux nous appeler au 0800 235 236, chercher directement sur le net, ou en parler avec tes parents ou un professionnel de la santé (infirmière scolaire, médecin traitant, pharmacien).

Pas de panique pour ton premier rendez-vous : quel que soit le lieu, tu peux t’y rendre accompagnée… Un parent, un proche de confiance, une copine, un petit-ami. Cette personne peut te laisser seule toute la consultation ou une partie (la partie qui concerne justement ton intimité et qui ne regarde que toi et le professionnel).

Pour les curieuses, les inquiètes, les plus grandes… l’examen gynécologique se fait quand on est prête (on le demande ou le professionnel le propose). Pour plus d’informations, tu peux télécharger le petit guide « La (première) consultation gynécologique : tout sur ce que tu as toujours voulu savoir sans jamais oser le demander« , édité par l’association SPARADRAP.

Et on fait passer l’info aux copines !

image_pdfimage_print

11 réflexions au sujet de « La première consultation gynéco »

  1. Bonjour je vais avoir 18 ans en novembre. Cela fait 2 ans que je suis avec mon copain et 1 an et demi qu’on a des rapports sexuelles. je souhaiterais voir un gynécologue mais avec ma mère il n’y a aucun dialogue et je ne me vois pas demander a d’autres personnes de m’emmener surtout pour ça. Et je ne me vois pas y aller toute seule . Comment faire ? Vous pouvez m’aidez s’il vous plaît :(

    j'aime 4
    • Vas y avec ton copain alors. Demande lui de rester dans la salle d’attente si tu ne veux pas qu’il soit là lors de la consultation.

      j'aime 3
  2. Ping : La première consultation gynéco |...

  3. Est ce que au premier RDV chez le gynéco il est est obligé de regardé notre corps et nos parties intimes? Parce que je n’ai pas très envie qu’une inconnue me regarde ça me gênerai…

    j'aime 11
  4. Il n y a pas d’âge… Mais dès que ta vie sexuelle commence, tu dois y aller tous les ans. Sinon, tu peux y aller sans forcement avoir déjà eu des rapports.. genre moi je suis allée une fois chez la gyneco de ma mère, pour avoir des renseignements sur le vaccin contre le HPV, pis une fois dans un centre de planification pour prescription de pilule…

    Sinon, pas vraiment besoin d y aller tant que tu n’as pas de vie sexuelle et de question.

    Voilà ^^

    j'aime 6

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-)