Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 5 novembre 2015

C’est ce que je suis et ce que j’ai été.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Pendant toute mon enfance, j’ai vécu sans père, sans homme à mes côtés. Je le vivais très bien et je ne me suis jamais poser de questions. Pourtant, quand je suis rentrer en classe de sixième, au collège, et que je suis devenue une adolescente, tout à changer. J’ai rencontrer ce professeur, cet homme presque parfait, le modèle du père que je n’ai jamais eu. Au début, je croyais être amoureuse de lui. Mais deux mois après, en réponse à la question d’un garçon, il a dit avoir cinq enfants. J’ai pleurer, et je me suis rendue compte que ce que je voulais c’est pas d’un amoureux qui aurait dans son cas trente trois ans de plus que moi, non ce que je voulais c’est un père. Qui prenne soins de moi et qui m’aime. Je me suis mis à me poser des questions sur le pourquoi du comment certaines personnes avait la chance d’avoir un père comme lui et pas moi. Ça m’a fait mal, je me suis demander ce que j’avais fait pour ne pas avoir cet chance.
J’ai jamais eu d’amies, je m’était fait harceler pendant cinq année, j’avais jamais été comme les autres de toutes façons. Jamais, je m’étais toujours sentis pas comme les autres, totalement différente. Donc, j’en souffrais.
Puis, j’ai appris des choses sur lui. Il avait pas de femme, je l’ai même entendu dire du mal de son ex la mère de ses enfants une fois quand il parlait avec le surveillant, son meilleur ami. Il voyait presque jamais ses enfants, et cet année la on a dépasser les limites.
Je me souviens encore de son sourire que il m’offrait autant que il pouvais, des mails où je me confiais à lui. Des nombreuses fois retrouvée à son bureau, de toutes les récréations passer avec lui a être heureuse. De sa main sur mon épaule, de ses bras autour de mes épaules alors que je pleurait, de sa voix si douce, de ses idée,de son aide, de son rire…
Et tout ça, ça continue encore aujourd’hui.

Je voudrais juste le remercier, même si je sais que il ne lira jamais ceci, et lui dire que il m’a sauver la vie, merci pour tout, même si je vous l’ai trop répéter… Monsieur ************** je vous aime, de tout mon coeur ♥

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)