Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 4 janvier 2016

Cyber-Harcèlement

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Il y a environ quatre ans, ma meilleure amie a posté une photo d’elle sur Facebook, alors pour rire, je l’ai taquiné un peu. Seulement, sa grande seule d’au moins vingt-cinq ans est arrivée dans les commentaires. En pensant qu’elle allait poster quelque chose de mignon à propos de sa sœur, elle a commencé à m’insulter, m’humilier. J’en ai mangé des «grosse vache» ou des «va te cacher, cagot». C’était d’une violence inouïe. Au bord des larmes, j’ai prévenu ma maman dans la journée et elle a contacté la maman de ma meilleure amie. La photo a été supprimé juste après.
Deux ans après, j’ai eu mon premier petit copain. Pendant qu’on s’embrassait dans la cour de récréation, une amie nous a pris en photo avant de la mettre sur Facebook. Sur la photo, on nous voyait que de dos mais on apercevait que mon copain s’aggripait à mes cheveux pour une raison inconnue. C’est alors qu’un garçon de mon collège a posté une phrase assez méchante. Le commentaire a eu plus de 200 likes.
Quelques mois après, de nouveau célibataire, quelques hommes plus âgés ont voulu flirter avec moi via Facebook -encore-. En postant un statut demandant à ses garçons d’arrêter, un garçon de mon collège a commenté mon statut en disant, je cite, “mdr fais pas genre tu te fais draguer, personne veut de toi”. Le commentaire a eu une dizaine de likes.
Peu après, une de mes amies a eu un copain. Pour rigoler, je lui ai envoyé un message Facebook en lui disant de prendre soin d’elle ou je m’occuperais de lui. Malheureusement, je me suis faite incendier d’insultes qui faisaient même rire mon amie.
La dernière fois que j’ai été victime de harcèlement sur internet, c’était sur Ask, il y a plusieurs mois. Un anonyme m’a menacé de relever mon homosexualité et mes troubles psychologiques à tout le collège. J’ai désactivé mon compte et depuis, je ne vais pratiquement plus sur Facebook. Sur Twitter, pratiquement personne ne me connaît, je n’accepte plus quelqu’un que je ne connais pas sur Snapchat et je poste de simples selfies de moi sur Instagram. Depuis, je n’ai plus été victimé de ces intimidations.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)