Répondre à : La vingtaine et perdue comme jamais…

#25050
RedStone

Bonjour à tous,
Déjà, je voudrais tous vous remercier pour vos réponses mais surtout d’avoir voulu vous exprimer. On se sent moins seul quand quelqu’un d’autre nous comprends…
Comme l’a dit l’un•e d’entre vous, je n’ai effectivement pas tout dit dans mon topic. Si j’étalais l’intégralité du fond de ma pensée, alors je monopoliserais tout le forum…

Pour vous donner de mes nouvelles, je vais encore plus mal qu’avant et les pensées suicidaires sont comme des menaces dans ma tête. Je sais que je ne vais pas passer à l’acte pour la même raison que l’un•e de vous a dit. Mais je sais que si je sombrais dans une folie tout d’un coup, le coup serait fatal.
Je souffre énormément et en même temps, l’apathie me fait croire que c’est en restant coincée que je survivrai…

J’ai juste une chose à dire, ça résume ce que je ressens : JE SOUFFRE.

Bouton retour en haut de la page