Vivre est insupportable II

  • Ce sujet contient 42 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par BadJoke, le il y a 1 mois et 4 semaines.
13 sujets de 31 à 43 (sur un total de 43)
  • Auteur
    Messages
  • #24003 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Salut Nutcracker.

    J’ai passé ma visite médicale. ça a été très vite. Le médecin m’a posé des questions puis a pris ma tension. Elle a même pas demandé à voir mon carnet de santé, ni mes résultats d’examen les plus récents. Je lui ai juste parlé de l’érysipèle que j’avais eu, parce que je prends un traitement en ce moment pour les douleurs. Franchement, j’aurais préféré travailler à la bibliothèque plutôt que de perdre mon temps là-bas. En plus, elle ne m’a pas posé de question sur mon état mental. Comme si c’était pas important.

    Comment tu vas ?

    #24855 Répondre
    Nutcracker
    Participant

    Bonsoir Badjoke

    Désolée, ça fait un peu longtemps que je ne suis pas venue. En fait non, je suis revenue plusieurs fois mais je n’avais pas la tête à écrire. Je vais bien, enfin bien, je ne sais pas, mais ça pourrait être pire. :unsure:

    Oui, j’ai des bonnes bonnes notes à l’écrit, mais l’oral c’est compliqué… :unsure:

    Je ne dirai pas vraiment ça… en fait je ne sais pas. C’est tellement compliqué, parce que je l’ai tellement modifié, idéalisé, je ne suis plus sur de qui elle est. Je ne me souviens plus exactement de comment je l’a voyais avant, en 5ème, quand j’étas encore « normale ».

    Non. Nous n’en avons pas reparlé d’ailleurs. Je pense qu’il croie que c’était un appel au secours, une mise en scène, que je n’avait pas vraiment l’intention de mourir. A l’hôpital aussi, c’est ce qu’ils ont cru. Sinon ils ne m’auraient pas laissé sortir, j’aurai peu-être même été transférée à *****, dans l’hôpital psychiatrique. C’est ce que la profe à du penser aussi, puisque nous n’en avons pas reparlé après le premier cours. Et c’est ce que mes parents ont du penser aussi, puisqu’un ami à eux le leur a dit: « C’est un appel au secours », et puisqu’ils s’en sont vite remis. D’ailleurs, c’était la dernière fois que je le voyais, mardi dernier. On a décidé que je n’avais plus besoin de venir le voir, mais que je pouvais le recontacter si besoin. De toute façon, nous n’avons jamais vraiment parlé des choses importantes et de ce qui m’amenait à la MDA.

    Bon, bah raison de plus pour le contacter par lettre, ou même par téléphone! Il sera surpris, peut-être content, et il t’écoutera sûrement. Enfin, tout ça je te l’ai déjà dit. Si on habitait à coté, j’aurai foncé chez toi pour t’aider à lui écrire et lui envoyer cette lettre, mais bon… :whistle:

    Ah, c’est une bonne chose ça! Tant mieux si tu t’y sens bien. Tu es payée pour apprendre quelque chose qui te plaît. 🙂 Comment ça se passe maintenant? C’est toujours bien?
    Je ne sais pas si tu connais la citation qui dit un truc du genre: « Faites un métier que vous aimez et vous n’aurez plus jamais à travailler de votre vie ».

    Décidément, tu n’as pas de bol avec les consultations ! C’est quand même incroyable que ça prenne autant de temps! C’est mal fichu, vraiment mal fichu. Tu as déjà songé à consulter un psy… je ne sais pas comment dire, payant, privé?

    Tant mieux. :good: C’est important de garder contacter, garder le lien.

    Ah. Du coup le médecin n’a rien trouvé? Elle a diagnostiqué quelque chose? Pas très pertinente sa consultation. :negative:
    Ces douleurs, elles sont gérables? Supportables? Je veux dire, est-ce que c’est une gène importante dans ton quotidien, est-ce qu’elle t’empêche de travailler? Le niveau de douleur varie?

    #24915 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Salut Nutcracker !

    Avant que j’oublie, je te souhaite une bonne année !
    Ne t’inquiète pas. Moi aussi, je viens moins souvent sur le forum qu’avant, et je ne réponds pas forcément. Pour être honnête, j’avais hésité à supprimer le topic et mon compte. Mais si je l’avais fait, je n’aurais pas pu avoir de tes nouvelles.

    Vous n’avez pas eu d’examens blancs ?

    Je comprends que ce soit devenu flou. Moi aussi, je ne sais plus vraiment comment, ni pourquoi je le voyais comme je le voyais. C’est sûrement dû au fait que je ne l’ai pas vu depuis deux ans.
    D’ailleurs, tu vois toujours cette prof régulièrement ?

    Ah oui donc, pour eux, tu vas bien… Je comprends pas qu’ils n’en aient pas reparlé avec toi. Ils ne voient pas que le problème est plus profond et complexe ?!
    En tout cas, j’imagine que tu es contente de ne plus voir ce psy. Comment tu gères depuis la dernière fois que tu l’as vu ?

    Je t’avoue que j’ai perdu ce désir de le recontacter… Il m’arrive encore de penser à lui mais je me suis résignée, en quelque sorte. Désolée de t’avoir ennuyée avec ça pour rien.

    Oui, ça se passe bien. Je m’entends bien avec mes collègues. Mais je ne suis pas impliquée à 100%. Je ne suis pas vraiment à l’aise avec les gens, surtout pendant les activités avec les classes de maternelle/primaire. Pourtant ce sont des gosses ! Et puis quand les gens me racontent leur vie (il y a essentiellement des vieux), j’ai pas forcément envie de les écouter. Mais je le fais quand même pour être sympa. Et puis ils sont pas méchants.
    Non, je ne connaissais pas. Mais c’est logique ; quand on aime ce qu’on fait, ce n’est plus vraiment du travail.

    Je n’ai toujours pas eu de nouvelles du CMP. Et, franchement, je ne m’attends plus à en avoir.
    Non ; j’ai pas envie de dépenser une fortune pour des séances qui ne m’aideront peut-être pas.

    Si on arrêtait de se parler, je n’aurais plus d’ami(e)s. Littéralement.

    C’était qu’une visite médicale pour le travail, pas une réelle consultation. Mais je m’attendais à plus. Non, elle n’a rien trouvé. En même temps, elle a juste pris ma tension, m’a mesurée, m’a pesée et m’a fait lever les bras (pour la motricité, un truc comme ça).
    ça dépend. Il y a des jours où je ne ressens quasiment rien, et d’autres où j’ai mal. Il n’y a pas longtemps, j’avais des sensations de brûlure dans la jambe, au niveau de la cheville. Sinon, c’est ma peau qui me gratte atrocement. J’ai repris RDV chez le médecin, de toute façon.

    #25419 Répondre
    Nutcracker
    Participant

    Salut Badjoke,

    Comment vas-tu?
    Je te souhaite une joyeuse année aussi! Espérons qu’elle soit meilleure que celle-ci…
    Tu sais, si garder ce topic te dérange, n’hésite pas à le supprimer à cause de moi. J’aime discuter avec toi et avoir de tes nouvelles, mais je ne veux pas que tu sois mal à l’aise.

    Alors non, nous n’avons toujours pas passé le brevet blanc, il aura lieux juste après les vacances de février. Je l’appréhende un peu, mais bon, de toute façon ce n’est qu’un entrainement (enfin, de ce que j’ai cru comprendre), et puis je connais bien mes cours, même si j’ai un peu de mal à travailler et prendre du plaisir à apprendre en ce moment. Et je suis tout le temps crevée, que je dorme ou non, alors j’ai pas la motivation pour réviser, ou faire mes devoirs etc…

    Oui, je la vois régulièrement puisque je l’ai comme profe cette année. Je l’avais eu en 5ème, mais pas l’année dernière. Du coup j’ai cours avec elle deux fois par semaine.

    Je ne me confiais pas à ce psy. Je le trouvais sympathique mais je n’avais pas envie de me confier à lui. J’ai choisi de faire comme si tout allais mieux, et parfois je me sens réellement un peu mieux, donc ce n’est pas étonnant qu’il ait estimé que je n’avais plus besoin de le voir. Mais j’avoue m’être senti bizarrement et soudainement très seule en sortant de mon dernier rendez-vous avec lui, après qu’il m’ait dit que c’était fini. Je ne sais pas pourquoi ça m’a fait ça. Maintenant ça m’est passé.

    Je n’arrive pas à savoir si c’est dommage ou si c’est une bonne chose que tu te sois résignée à le contacter. Si tu n’as pas l’intention de lui parler, il faut alors que tu cesse de penser à lui, ou d’espérer le revoir, sinon ça continuera à te faire du mal. Si tu décides de tourner la page, fais le complètement.

    Tu n’aime pas les enfants? 🙂 Bon, si tu t’entends bien avec tes collègues, c’est déjà ça. Je suis contente que tu t’y plaise. Est-ce toujours le cas?

    Bon, c’est contraignant. Leur boulot, c’est d’aider les gens qui en ont besoin, et ils ne sont pas foutu de le faire correctement! Tu as prévu d’essayer autre chose, un autre lieu du même genre que le CMP, ou tu ça t’as découragée?

    Tu crois que c’est psychologique? Bon, je n’y connais rien, mais si le médecin ne trouve rien sur le corps, c’est peut-être dans la tête? Genre, des douleurs physiques qui reflètent une souffrance psychologique, un trop plein d’émotion…

    #25788 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Test

    #25831 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Salut Nutcracker.

    ça fait des semaines que j’essaye de poster une réponse, mais rien ne fonctionne. Même FSJ ne sait pas d’où vient le problème. Du coup, je vais devoir créer un nouveau topic (en espérant que ça marche). J’avoue que ça me fait chier parce que je voulais que tout soit sur le même topic.

    Je ne sais même pas si ce message va passer…

    #25833 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Ah oui, j’ai compris… Mon message est trop long, c’est pour ça qu’il n’est pas envoyé. Je trouve ça complètement stupide de limiter le nombre de caractères (surtout que ce n’est indiqué NUL PART). Et puis, généralement, je poste de longues réponses ; et je n’ai jamais eu de problème de ce genre auparavant. Très bizarre… :scratch:

    Je posterai ma réponse plus tard (je l’avais enregistrée au cas où).

    #25875 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Comme promis, voici le message que j’avais l’intention de poster il y a plusieurs semaines :

    Pour être honnête, je ne vais pas bien du tout. ça pourrait être pire, mais je ne peux pas dire que je vais bien. C’est pour ça que je ne t’ai pas répondu plus tôt.
    Comment tu vas ?
    Merci ! Oui, ce serait bien…

    Ce n’est pas que je sois mal à l’aise. C’est juste que, parfois, je me dis qu’écrire ici ne sert à rien. J’ai l’impression que je n’irai jamais mieux, quoi qu’on me dise. Et puis je n’arrive même plus à écrire sur d’autres topics. C’est pourtant le but d’un forum, non ?

    Oui, le brevet blanc n’est qu’un entraînement. ça permet aussi d’appréhender le vrai brevet.
    Je comprends que ce soit dur. Est-ce que tu sais pourquoi tu es tout le temps fatiguée ? Est-ce que tu en avais parlé avec ton ancien psy ?

    Je vois. Et est-ce que ça te perturbe ? Est-ce qu’il y a ou est-ce qu’il y a eu un malaise entre vous ?

    C’est peut-être parce que tu avais l’habitude de voir ton psy régulièrement ? ça a dû te sembler abrupt.

    Je ne sais pas non plus. Il m’arrive encore de penser à lui. Juste moins qu’avant. J’ai brièvement pensé à lui envoyer un message pour son anniversaire mais, encore une fois, je ne savais pas quoi dire d’autre. Si c’était lui qui me contactait ou si je tombais sur lui en pleine rue, ce serait différent.

    #25969 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Je n’arrive pas à poster la deuxième partie de mon message et ça m’énerve !

    #27230 Répondre
    Nutcracker
    Participant

    Bonsoir Badjpke,

    Ca fait longtemps que je n’ai pas écrit, je ne sais même pas si tu regardes toujours les forums, je viens juste te donner de mes nouvelles et prendre des tiennes.

    Nous sommes les seules capables de changer quelque chose. Personne ne peut dire si nous irons mieux ou non, et personne ne peut nous rendre heureux. Nous seuls le pouvons.

    Ca y ai, j’ai passé le brevet blanc. Bon, ça allait dans l’ensemble, franchement, je ne me suis pas trop mal débrouillée, mais c’était pas tip top non plus. Enfin, je suppose que si j’ai les mêmes résultats au vrai brevet, ça passera.

    Je ne disais rien à mon ancien psy. Vraiment, nos séances étaient basées sur mes sorties entre amies les vacances et les bouquins que je lisais.

    Non, il n’y a pas de malaise entre nous. Pas de son côté du moins (enfin, je crois). Moi je me suis résignée (même si c’est encore bancale), mais ce n’est pas toujours facile, et ça dépend de mon état. Parfois je ne ressent rien pendant son cours, j’ai conscience de l’absurdité de mes désires, des priorités dans ma vie et de la relation quasi-inexistante entre nous. D’autres, c’est plus compliquer, je dois lutter. C’est comme si on nous foutait une cigarette sous le nez alors que l’on vient d’arrêter de fumer, on sait qu’on ne doit pas en prendre parce que sinon on retombe dans cette addiction, mais il reste toujours une envie, une tentation d’y re-goutter, parce qu’on aurait de nouveau cette drogue dans laquelle se réfugier sur le coup. Il y a des fois où j’ai tellement envie d’espérer à nouveau, de consacrer ma vie à chercher son attention comme je l’ai fait pendant un ans, à essayer de me faire aimer d’elle, d’exister aux yeux de quelqu’un, avoir cette relation professeure/élève adulte/enfant (strictement amicale/affective) dont je rêvais tant.

    Peut-être. Mais je crois aussi que je me suis sentie abandonnée. Ça me faisait mal d’entendre que mes professeurs trouvaient je j’allais beaucoup mieux au conseil de classe. Je me réveille juste, je reviens à la réalité, et elle n’est pas plus belle que mes états de délires et mes fantasmes impossibles. Oui, je sourie plus, je ne me scarifie que rarement, mais c’est parce que je recommence à vivre réellement. Je ne sais pas comment m’expliquer, mais je ressort d’un état indescriptible. On peut dire que j’étais complètement barrée. Je recommence à réellement ressentir des émotions et de réels sentiments: la peur, le stresse, la tristesse… sympa 😀 Bon, allez, et la joie quand même quelque fois :good: Mais je me réfugie plus dans le sucre, la nourriture maintenant ( je me suis rendu compte que j’avais ce comportement tout simplement parce que c’est quasiment la seule source de plaisir que j’ai actuellement), du coup faut que je travail dessus parce qu’il est absolument hors de question que mon « bonheur » se contente de ça et que ma vie se résume à ça! Bref, si ça leur fait plaisir, tant mieux! Au moins ils arrêteront de me fuir comme des lâches.

    Et toi, comment vas-tu? Ou en es-tu dans ton travail, avec les psy, ton prof, tes douleurs physiques, tes relations familiales, ta vie?

    #27410 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Salut Nutcracker.

    Je ne sais pas si ce message va passer car, pour je-ne-sais quelle raison, mes messages ne passent plus.
    Je suis toujours sur le forum mais je ne passe que de temps en temps.

    Bravo pour le brevet blanc ! J’espère que ça ira aussi pour le vrai brevet.

    Ouais donc ces séances ne t’apportaient pas grand-chose, quoi.

    Je vois que c’est encore dur mais il y a des progrès. Je comprends que ce soit difficile de te détacher d’elle alors que tu la vois souvent. J’aime ta métaphore de l’addiction parce que c’est exactement ça. C’est dur d’y résister mais c’est tellement important pour avancer…

    Je suis contente que tu sois sortie de cet état bizarre et que tu recommences à ressentir. Et que tu te scarifies moins. Tu as fait de gros progrès depuis la dernière fois ! :good: Tu as eu un déclic ?
    J’ai le même problème avec la nourriture. Le pire, c’est que tu sais que c’est pas la meilleure solution.
    Désolée mais qui sont les « lâches » dont tu parles ?

    Je vais pas très bien. ça pourrait être pire, j’imagine. Il y a tellement de tensions en ce moment dans ma famille que, tout ce que je souhaite, c’est me barrer très loin. Mais est-ce que ça réglerait les problèmes ? Même si je suis physiquement éloignée, ils voudront de mes nouvelles, qu’on se voit… J’aime pas les réunions de famille. Et puis j’essaye de m’imaginer dans cet appart’ et je m’imagine me suicider au bout d’un certain temps. A cause de la solitude, de toutes les charges à assumer, du peu de temps libre que j’aurais. La vie est si plate et monotone. Ennuyeuse. Heureusement qu’il y a la fiction. Mais c’est pas suffisant.

    Au boulot, ça peut aller même si je suis pas toujours motivée, ni passionnée par ce que je fais. Il m’arrive encore de me demander si ce métier est vraiment fait pour moi.
    Pas de nouvelles du CMP. Je cherche même pas de psy de toute façon.
    J’ai toujours mal à la cheville gauche de temps en temps. Et, évidemment, ça me gratte profondément sous la peau. Mais c’est que le côté gauche du corps. J’ai RDV chez le neurologue en août mais je sens que ça va rien changer. J’ai aussi mal de temps en temps là où j’ai eu des bleus.

    Je pense avoir tourné la page pour le prof. Il m’arrive encore de chercher des infos sur lui, par curiosité. Rien de méchant. Je ne me fais plus d’illusions. Et puis ça fait deux ans que je suis partie. Il ne me reconnaitrait même pas dans la rue. Il ne me remarquerait même pas. Et je crois que, peu importe ce que je ressentais, c’est passé.

    A bientôt, j’espère :bye:

    #27570 Répondre
    Mica

    Salut

    Moi aussi j’arrive pas a apprécié tout, j’ai plus d’amis a cause de mon état de dépression sans raison et c’est la rentrée j’ai envie de pleurer. Je suis terrifiée je me sens seul et je le suis

    j’ai envie de mourir .tout le monde le sait, et pourtant j’ai personne a qui parler et même quand je parle, mon état s’aggrave petit a petit, je sais plus ducoup si je veux vivre mourir ou alors que les douleur s’arrête

    Car j’ai mal à la tête sentimentalement au janbe au dos bref partout
    Ca a commencé il y a quelques mois et vu que ça empire c’est dure de résister en permanence contre soit, je commence a faire des insomnies ou alors un temps de sommeil augmenter

    J’espère qu’un jour quelqu’un me parleras pour que je me sente moins seul

    #27747 Répondre
    BadJoke
    Participant

    Salut Mica.

    Tu ne sais pas ce qui a déclenché ton état dépressif ? Il y a une raison, voire plusieurs. Il faut que tu saches comment tout ça a commencé pour pouvoir travailler dessus.

    Je suis désolée que tout le monde t’ignore. Est-ce que tu as essayé de parler au psy scolaire ?
    J’ai bien peur que si tu ne vas pas vers les autres, personne ne viendra vers toi… Je ne dis pas que c’est impossible, seulement ce sera moins probable. Parce que, en général, les gens ne veulent pas côtoyer les dépressifs.

13 sujets de 31 à 43 (sur un total de 43)
Répondre à : Répondre #24855 dans Vivre est insupportable II
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page