Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 15 mars 2013

La dépression, la mort, la souffrance

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

La dépression est une maladie réelle… Bien réelle…

Depuis que je suis petit, je n’ai jamais eu beaucoup d’affinité avec les autres enfants de mon âge, je n’avais pas d’amis, où alors très peu. Je suis également en surpoids depuis que je suis enfant, ce dont je souffre énormement.

J’ai vécu avec pendant environ 3-4 ans, jusqu’à mon entrée en lycée, où je suis devenu dépressif suite aux insultes et aux coups que je subissais à cause de mon physique. Je me suis enfermé sur moi-même par honte d’être devenu ce que je suis. Je me suis mis à jouer aux jeux vidéos de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps pour échapper à ce monde où j’étouffais, où je n’étais pas à ma place.

L’année de mon entrée en lycée, j’ai rencontré une jeune fille qui m’est apparue comme un miracle, comme une salvation, une fille qui ne jugeais pas sur l’apparence, mais sur le coeur. Nous avons appris à nous connaitre, et sommes finalement sortis ensemble. A ce moment-là a commencé une nouvelle vie, mais qui n’allait pas tarder à prendre fin…

Une sombre journée de Mars 2008, alors qu’elle marchait dans la rue, elle a été renversée par un chauffard, ce jour-là, le calvaire a recommencé….

Depuis sa mort, je me scarifiais en rentrant du lycée, par rancune, par haine, et par tristesse. J’ai accumulé les tentatives de suicide, sans succès ou sans y arriver…

Puis j’ai parlé à un psychologue, qui pour moi est mon sauveur (s’il me lit, il se reconnaitra). A mon écoute dans cette épreuve insupportable, il m’a aidé à retrouver goût à la vie et à reprendre espoir.

Aujourd’hui je m’en sors grâce au soutien de ma famille, et grâce au Catch, sport de combat-spectacle que je pratique depuis 4 mois et qui m’a aidé à reprendre confiance en moi, à me canaliser et à avancer.

Depuis, j’ai réussi à m’en sortir, à faire le deuil de ce décès tragique malgré le fait que cette personne me manque plus que tout au monde…

 

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)