Vivre en société

La pollution : l’affaire de tous

image_pdfimage_print

Une enquête menée par l’institut de veille sanitaire dans neuf villes en France a amené à des conclusions pour le moins inquiétantes… En effet il est apparu que tous les ans près de 2800 personnes mouraient d’affections directement liées à la pollution urbaine!

Crises d’asthme, bronchites, maladies respiratoires ou cardio-vasculaires sont autant de maladies répertoriées et qui pourraient de toute évidence être évitées si tout le monde y mettait du sien…

Un simple exemple de ce qui pourrait réduire les risques liés à la pollution : oublier sa voiture certains jours ! Mais de moins en moins de monde semble prêt à sacrifier son petit  confort !

Qui  est concerné par la pollution ? Chacun de nous ! Le mot d’écocitoyen est un joli mot qui résume bien ce que l’on devrait tous être. Il y a des choses à retenir : des choses à faire et d’autres à éviter, et ne pas oublier que c’est aujourd’hui que l’on fait le ciel et l’atmosphère des générations futures !

Quelques petites choses à retenir

  • Comprendre que la ville est l’espace de chacun de nous
  • Essayer de  trouver une autre utilité à ce que l’on souhaite jeter (médicaments, jouets)
  • Préférer les transports en commun ou les autres moyens de locomotion aussi souvent que possible (vélo…)
  • Prendre soin des espaces verts
  • Éviter le gaspillage de l’eau, de l’électricité et du papier
  • Être vigilant quand il s’agit de trier les ordures, c’est ce qui rend le recyclage possible
  • Toujours jeter ses ordures dans une poubelle

Autant de gestes qui semblent évidents et qui pourtant ne le sont pas pour nombre d’entre nous.
Il faut quand même savoir que le niveau d’alerte a été atteint 23 fois en trois ans !

Articles similaires

Que faire quand le niveau d’alerte est atteint ?

  • Eviter les activités physiques, surtout pour les personnes fragiles (personnes âgées, ou malades et les enfants en bas âges)
  • S’abstenir de fumer ou d’utiliser des substances irritantes pour l’appareil respiratoire

La responsabilité que l’on partage quand il s’agit de la santé de notre planète est grande… Bravo à ceux qui y pensent déjà !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page