Connaître le système de soinLa prévention santé

Pense à ta santé !

image_pdfimage_print

santéPrends toi-même les rendez-vous

Tu as mal quelque part, tu as besoin de conseils ou d’informations médicales, tu sais comment rechercher une adresse ou connais déjà un médecin, alors à toi de l’appeler ! Il faut pour cela apprendre à être à l’écoute de son corps…

N’oublie quand même pas de prévenir tes parents si ce sont eux qui paient… Ce n’est plus une question de liberté, mais de courtoisie  ;-)!

Ne t’encombre pas la mémoire inutilement

Note sur un agenda la date de tes rendez-vous. Note également à quelle période il faudra penser à téléphoner pour prendre le rendez-vous suivant… Un rendez-vous annuel chez le dentiste, l’ophtalmologue ou le gynécologue est essentiel… mais si vite oublié !

Parlons de tes vaccins…

Articles similaires

Ils te protègent contre certaines maladies graves. Tu as probablement été vacciné-e pendant ton enfance, mais certains vaccins nécessitent des rappels réguliers. Vérifie alors l’état de tes vaccinations. Celles-ci ont été mentionnées dans ton carnet de santé, la durée de la validité des vaccins ainsi que les dates de rappels y sont d’ailleurs souvent inscrites. Par exemple, pour t’en donner une idée : pour les Diphtérie, Tétanos et Polio, un rappel est à effectuer entre 11 et 13 ans, un autre entre 16 et 18 ans. Le vaccin contre la rubéole doit être fait au début de l’adolescence, par les filles notamment : la rubéole contractée pendant une grossesse peut avoir des conséquences graves…

Ton carnet de santé

Il t’appartient maintenant, prends-en soin ! Il a été remis à tes parents au moment de ta naissance. Tous les médecins qu’ils ont consultés pour toi y ont écrit leurs observations. Il constitue donc une trace importante de ton parcours personnel en matière de santé et te servira donc par la suite. Demande le à tes parents.

Enfant, tu es couvert par la Sécurité Sociale de tes parents

Et ce jusqu’à 18 ans. Ensuite, ton affiliation doit changer, que tu sois étudiant ou salarié.

Mais à 16 ans, au moment de « l’autonomisation des droits de santé« , tu obtiens ta propre Carte Vitale. C’est à tes parents d’en faire la demande auprès de leur caisse d’assurance maladie. A partir de cet âge-là, tu vas disposer jusqu’à tes 23 ans, d’une information individualisée en matière de santé, systématique délivrée par l’assurance maladie. Cette information individualisée doit te permettre de mieux connaître tes droits afin de recourir aux bons dispositifs et aux professionnels adéquats pour pouvoir gérer au mieux ta situation en matière de santé.

Ainsi, tu découvriras les dispositifs et programmes de prévention, les consultations accessibles aux jeunes dans les centres de soins (accompagnement et prévention en addictologie notamment) ainsi que les examens de santé gratuits. Un volet relatif à l’éducation à la sexualité, à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse sera également abordé.

Tu l’as compris, c’est à toi maintenant de prendre ta santé, et ta vie en mains. Certes, cela paraît parfois un peu rébarbatif, et ce n’est pas toujours évident de comprendre le fonctionnement des systèmes de santé… Mais c’est une occasion de montrer tes nouvelles responsabilités, de te créer aussi une intimité à toi, sans que tes parents en soient systématiquement au courant ! Et puis, ce n’est parce qu’on te conseille de surveiller toi-même ta santé que personne ne peut t’aider ! N’hésite pas à demander à tes parents de t’apprendre progressivement, l’infirmière scolaire peut également te renseigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page