Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 3 octobre 2013

Une belle histoire…

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Bonjour à tous,

En lisant les témoignages déjà présentés ici, j’ai été surprise de voir à quel point ils sont tristes, pour la plupart. C’est vrai que quand tout va bien, on n’a pas besoin de mots. Pourtant, une belle histoire peut peut être donner du courage à ceux qui n’y croient plus vraiment… Espérons.

Alors voilà, ceci est mon histoire. Elle n’a rien d’extraordinaire, mais elle est belle parce que c’est une histoire d’amour partagée, et je vous souhaite à tous un bonheur semblable.

Je suis une fille, j’ai 18 ans. J’ai presque grandi avec un garçon, un garçon qui m’a tout appris, qui a été comme un grand frère. A l’adolescence, nous nous sommes aimés, mais quelque part nous nous connaissions trop, je connaissais ses faiblesses, je refusais de voir les choses en face. J’ai eu un grand accès d’idéalisme, je voyais l’amour comme un roman, et je pensais notre roman d’amour indigne d’intérêt. Je l’ai quitté.

La vie nous a quelque temps éloignés, et j’ai rencontré un garçon qui ne lui ressemblait pas, et qui avait une part de mystère qui m’attirait. Ce garçon s’est peu à peu affirmé dans la vie, son caractère est devenu excessif, narcissique. Le monde tournait autour du nombril de monsieur, et moi j’hochais la tête, j’approuvais ses délires parce qu’au fond de moi, je l’aimais. Je l’aimais, lui n’aimait que lui, mais nous étions bons copains. Nous nous disions tout, je faisais des concessions à ses caprices et à notre manière, nous étions bien.

Et puis il y a eu cette fille qui lui a tapé dans l’oeil, une fille que je n’ai jamais pu comprendre, qui semblait mépriser tout le monde, qui ne pouvait pas me sentir. Je la trouvais inintéressante. Ils étaient dans la même classe et il avait beau s’en cacher plus ou moins, il était complètement retourné. Enfin quelqu’un qui lui passait tous ses délires, qui était aussi déluré que lui. Il n’avait plus besoin de moi. Non seulement il ne m’aimait pas d’amour, mais il avait trouvé une “meilleure” amie que moi. Quelqu’un qui ne se posait pas de question.

Là dessus, mon ami d’enfance reprend contact avec moi. Nous ne nous étions pas perdus de vue, mais de parole, sans doute. Au début, nous étions un peu comme de parfaits inconnus. J’étais encore persuadée avoir fait une erreur en l’aimant, je cultivais la distance.

Et puis un jour, j’étais avec lui, j’étais bien. Et j’ai pensé qu’on avait peut-être le bonheur à portée de main, qu’on n’était pas fichu de le saisir.

Aujourd’hui nous sommes ensembles, et heureux. Je crois avoir compris que l’amour, ce n’est pas tout rose tout les jours, mais ces années d’incompréhension nous ont donné envie de construire quelque chose.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

2 réflexions au sujet de « Une belle histoire… »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)