Sur ce forum, tu as la possibilité de t'exprimer et d'échanger avec d'autres, à propos de tes questions ou de tes difficultés face à ta consommation de drogues (avec ou sans produit).
28 Nov 2012, 19:52
sarahh

Bonjour, j'écris sur ce poste pour raconter ma p'tite histoire et parce que j'en ressent vraiment le besoin.
Je suis allée dormir chez une amie pendant les vacances, elle m'a annoncer qu'il y aurait une soirée ce soir là et qu'on ferait le mur assez tard. Je sais que d'y être allée été immature de ma part, elle ne connaissait pas les gens qui organisaient la fête mais connaissait quelque personne qui y allait contrairement à moi. Les conditions de transports n'étaient pas des plus rassurantes j'étais totalement stressée donc de base dans un état d'esprit assez "dark" mais je voulais m'amuser en profiter etc.. Nous sommes arrivées, étant quelqu'un de nature très anxieuse j'ai la boule au ventre je ne connais personne, les gens parlent entre eux il y a pas mal de monde, je suis hyper gênée. Ils commencent à rouler un p'tit spliff tranquille (je consomme de temps à autre depuis peu), je pensais que ça allait me détendre m'aider à m'ouvrir etc. On sort, je tire 4 ou 5 tafs sur le coup j'ai plus froid je me détend c'est l'bonheur. On rentre je commence à me sentir mal, je suis assez à l'écart je commence à sortir mon téléphone puis là je me rend compte que je suis totalement perchée, j'essaye tant bien que mal de décrypter ce qu'ils racontent impossible, je suis absente, j'ai du mal à parler mais j'essaye le plus possible de dissimuler mon mal être, histoire de pas passer pour une frêle. Mes jambes devienne lourde, j'ai des fourmis/picotements partout dans le corps et en particulier dans la partie gauche de mon visage que je sens se décomposer. On me pose une question, je n'arrive même pas à répondre correctement, j'ai vraiment honte. Ensuite je me sens tomber, partir je prend énormément sur moi pour ne pas m'évanouir et montrer à quel point je me sens mal. Heureusement qu'il y avait une fenêtre devant moi je pouvais apercevoir mon reflet et ça m'a permis de voir que je n'étais pas au sol parce que sincèrement sans abuser je ne savais pas si j'étais tomber. Ma vision était quand même trouble. J'étais hyper angoissée, je tremblais. Au bout d'un moment je n'en pouvais vraiment plus j'étais entrain de partir. Alors je vais voir mon amie et je le lui demande si je peux lui parler, je lui explique en bref alors elle me propose de monter. Heureusement qu'elle était là, elle m'a rassuré, m'a donné du sucre et elle est restée avec moi. J'avais de grosse convulsion surtout au niveau des jambes et j'entendais des bruit de wagon très puissant. Après ça allait mieux mais j'avais des idées noirs pleins la tête, je me sentais vide et très fatiguée. On a dormi que 1 ou 2heures le "lendemain" je ressemble à un mort vivant, je me sens absente, dépressive, angoissée c'est pas cool bref je redescend pas. Je vois pas la journée passée le soir même je dors 1heures puis impossible de me rendormir, je fais une nuit blanche j'ai des bouffées de chaleurs et tout. Le lendemain je suis toujours aussi mal, j'éclate en sanglot je me langui. Je suis totalement absente quand on parle je me donne à fond pour être réactive mais j'ai du maaaal, je consulte des topics sur les bad trip qui m'ont PAS DU TOUT aidé ! Qui au contraire m'ont énormément angoissés (genre ça fait 10 ans que j'ai fait un bad trip, je suis jamais redescendu j'ai fait 10245 tentatives de suicides...). J'essaye de me calmer mais ça y est, je crois que je vais y rester j'ai une boule au ventre. J'essaye de sortir un peu je suis tellement in the moon que je me perd dans ma propre ville. Y a pas de mots pour décrire ce que j'ai vécu et je le souhaite à personne. Quelques jours plus tard j'essaye de relativiser et de positiver je vais mieux, je revis peu à peu. Je m'étais dis que je ne fumerais plus de joint mais j'ai pas tenu, 1 semaine plus tard en petit comité on s'fait un joint je tire quelques lattes j'ai peur mais là, je suis bien plus détendu et je sais que je suis avec des gens de confiance qui seront faire face si j'en refais un. Dieu merci tout va bien, je vois bien que mon corps est en désaccord avec mon esprit j'ai quand même eu une grosse migraine, du mal à m'endormir et un dimanche assez sinistre mais rien avoir avec le bad de la dernière fois. J'ai récemment fumé avec plus de monde avant les cours et j'ai ressentit quelques symptômes du bad (impossible de me concentrée, stress, picotements, grosse fatigue) j'ai vite compris qu'en paniquant ça allait être la catastrophe. Si je le pouvais j'aurais été une grosse consommatrice mais je veux respecter avant tout mon corps et essayer de combattre ce stress permanent. Mais parfois l'envie est plus forte et les conséquences assez durs. Sachez que c'est un cercle vicieux dont vous seuls pouvez en sortir. Essayer de contrôler ses angoisses et son esprit être maître de soi-même sont les mots clés. Il n'y pas plus destructeur que le stress, ça vous ronge de l'intérieur, ça vous détruit à petit feu ! So courage à tous ceux à qui ça arrive, rien n'est impossible. ( PARDON C EST HORRIBLEMENT LONNNNG)

29 Nov 2012, 22:14
mistini77

bonsoir,
je viens de lire ton histoire qui n'est pas un cas isolé.Tu as réagi avec ton corps au produit qui t'a été proposé et que tu avais choisi aussi de consommer.C'est vrai que c'est bon de fumer un joint et que ce que l'on recherche est avant tout du plaisir et de l'apaisement de ses angoisses. Mais est-ce réellement cela dont on a besoin? N-existe t-il pas un autre moyen d'apaiser nos angoisses? Et que s'est-il passé pour nous dans notre histoire vécue qui fait que nous aurions besoin de consommer un produit?Il faut du temps pour trouver la réponse et travailler sur soi-même pour être en harmonie avec nous.
Parles en aussi à des personnes qui peuvent t'écouter et peuvent t'accompagner vers une démarche de ne pas perdurer dans le besoin de rechercher l'apaisement par le biais d'un joint.

27 Jan 2013, 13:03
anonyme3500

J'ai fait un bad trip avant hier, et il est vrai que j'ai également besoin de raconter, tant cela est choquant pour celui qui l'a fait.

Je n'ai pas du tout l'habitude de fumer, et je ne sais pas pourquoi j'ai voulu m'en faire un solo en pleine après-midi. Je l'ai chargé, mais loin d'être pur quand même. J'ai commencé par sentir mon cœur battre dans mes oreilles, sentir les veines de mes yeux se craquer et devenir rouges, ma vision était bizarre comme tranchée, coupée, et tout bougeait autour de moi, c'était le bordel dans ma tête.
Mon corps entier était anesthésié, je n'arrivais même plus à savoir si je faisais pipi quand j'y allais tant je ne sentais plus mon corps, j'arrivais à entendre tout ce qui se passait dans mon corps : la digestion, la peau qui craque, mes cheveux qui bougent. C'était impressionnant, tout était démultiplié. J'avais l'impression d'arriver à passer dans mon inconscient, de ne plus avoir le contrôle de mes pensées. Voilà, j'avais totalement perdu le contrôle de moi même.
Et puis est venue cette sensation d'avoir des problèmes respiratoires, puis cette forte angoisse de mourir, cette sensation de suicide, l'impression que tout devient noir, triste, en rapport avec la mort. Pourtant je suis quelqu'un de très joviale, sans problèmes graves en ce moment. Mais ce fut un véritable cauchemar. Je paniquais en pensant au fait que j'allais peut être resté bloquée toute ma vie, j'avais peur de me suicider, de mourir. Je n'avais qu'une envie : être aux urgences et être prise en charge pour ne pas crever là. Je sentais mon cœur battre vite vite vite, puis très lentement. J'étais horrifié par l'idée de faire une crise cardiaque.
Et le pire a été quand j'ai tapé "bad trip" sur le net que j'ai vu que certains avaient eu envie de mourir, ça m'a paniqué, je me suis dit que j'allais y passer, que c'était grave, que je devenais schizo, et que je vivais mes dernières heures. Bref, c'est impressionnant, d'autant plus que je ne savais pas que la verte pouvait produire ces effets, et surtout qu'un bad trip était quelque chose d'aussi fort, d'aussi prenant psychiquement. En tout cas ça sert de leçon, et je ne conseille à personne de se mettre dans cet état.

01 Juil 2013, 02:02
KB

J'ai vécu la même chose, il y a seulement deux jours, cela devait faire 1 mois que je n'avais pas fumée, et le fait de refumer, m'angoissée un peu, j'ai tiré environs 6 fois sur le joint, et je me suis sentie mal au bout de quelques minutes, j'ai vu sur plusieurs sites, mais également sur ce que tu viens de dire, que c'était du au stresse, et j'ai vraiment mal vécu ce bad trip, à présent j'ai peur de recommencer à fumer, alors je me dis que je vais arrêtée, mais d'un côté, ça fait toujours c****, parce que je suis encore jeune, certes, on a pas besoin de ça pour s'amuser, mais quelques fois ça ne fait pas de mal, et quand je serai entre pote, je ne veux pas me sentir à l'écart, parce que je ne veux plus fumer. Je me demande si il est vraiment possible de combattre ce stresse..? Parce qu'auparavant, je ressentais quelque chose de bien.. Qui me détendais.
Je tiens à préciser, que j'ai été dépressive, pendant une longue période, et je le serai toujours de toute façon..

01 Juil 2013, 21:48
Grand maîtreGrand maître
  • Inscription : 25 Oct 2012, 16:07
  • Message(s) : 380
  • Localisation : Suisse

Pourquoi serait-tu toujours dépressive, KB? Si tu entame une thérapie (ça a rien de négatif), tu pourrais te débarrasser de cet état dépressif qui doit surement pas être cool à vivre...
Sinon, je comprend cette envie de faire comme les autres, de vouloir fumer avec eux pour ne pas être "seule". Mais en même temps c'est ta vie, et ce que tu as vécu il y a deux jour, est-ce que ça ne t'as pas servi de leçon?
Si ça te stresse de fumer, pourquoi le faire? Oui, tu es jeune, mais il y a 15000 autres manières de s'amuser! Fumer n'est de loin pas la seule ! Et d'auters manière de s'amuser n'ont pas de points négatifs comme le bad trip par exemple...
Et oui, je pense que même seulement quelques fois, ça fait du mal. ça te détendais, oui, mais là tu est tendue rien qu'à y penser... Alors pourquoi réessayer de se détendre alors que je résultat, comme tu l'as vu ces derniers jours, est exactement contraire à ce que tu attendais?

12 Sep 2015, 11:16
Stamp

Vos impressions me font relativiser. Parce que pas plus tard qu'hier, j'ai fait un bad-trip.
C'était 8h du matin, je devais aller en cours. Sur la route je croise mon meilleur pote qui avait des choses à fumer. J'ai pas l'habitude d'en prendre mais j'ai pas envie de faire la fille coincée. De plus je ne commence qu'à 9h ce jour là donc je me dis que les effets auront le temps de se dissiper. Alors il commence à rouler et je vois qu'il met énormément de shit dedans. Je me dis que ça va juste me piquer la gorge, que c'est pas grave.Alors je tire et au début tout se passe bien, je rigole et je vois le monde au ralenti. Puis, j'ai des sueurs froides. Je tremble, j'ai le coeur qui bat très vite, j'ai la tête qui tourne, j'ai peur de mourir. Alors je me lève, mon meilleur pote me suit (à ce moment là on s'était callés devant un bâtiment devant lequel il y avait un carrefour avec beaucoup de circulation) . Je n'avais qu'une envie: fuir. Je savais pas pourquoi mais j'étais tellement angoissée qu'il fallait que je le fasse. Je me suis mise à crier que ça allait pas et j'étais à deux doigts de pleurer. J'avais l'impression que jamais je ne pourrai sortir de cet état, que j'étais coincée, que ça allait jamais s'arrêter. J'avais l'impression que du sang me sortait des oreilles et coulait le long de mes joues. Je disais n'importe quoi, et je croyais que ça avait un sens. Alors je pleurais parce que mon meilleur pote me comprenais pas. J'avais l'impression que ma gorge était du sable ainsi que ma langue alors je la tirais toutes les deux minutes pour la toucher et ainsi voir si elle était mouillée. À un moment j'allais tomber alors je le suis appuyée contre une porte dont je me suis vivement retiree parce que j'entendais le bruit de quelqu'un qui l'ouvrait derrière alors que non. Je suis restée dans cet état 3h. Je suis allée en cours comme ça. Heureusement que mes amis étaient là sinon je me serai faite écrasée par une voiture en tentant de fuir je ne sais quoi. C'était horrible. Je ne conseille à personne de vivre ça.

05 Mai 2016, 08:44
malkano

Avant hier, avec ma classe nous somme partis pour une nuit dans le Sud de la Belgique passant une agréable sortie j'avais rouler de côté un joint au cas où. Juste avant de partir on a eu le droit de faire du shopping et/ou se balader en ville. Mon pote m'a dit qu'il voulait fumer (cigarette) mais je lui ai alors annoncé ce que j'avais avec moi, avec un petit rire on a fumé le joint. En sr baladant mon pote annonce qu'il a faim alors on se met à chercher jusqu'à trouver un petit snack chinois qui vend des nouilles mais entre le snack et moi qui avait acheté juste avant une gauffre, il y a comme un trou noir dans mon cerveau, pas moyen de savoir quand est ce que le bad trip à commencé. Tout à coup j'ai eu une vision noir, puis les images (que mes yeux voyaient) tournées, jusqu'à que ma vision s'améliore mais ensuite quand je regardais quelqu'un ou qq chose jetait comme perdu dans mon esprit comme ci j'étais dans film, à la troisième personne ou que la netteté était vraiment forte. Je pouvais parler et entendre clairement mais tout bas. Je ferme les yeux pour me sentir mieux mais la je vois que sa recommence à tourner dans mon esprit.La seule façon de vous faire comprendre: c'est comme ci j'avais des laggs, car je remarquais après avoir fait un mouvement. (dans ce bad trip j'ai compris que j'avais le sang-froid, car je n'ai pas stressé du tout et personne n'a rien compris mis à part le fait que j'étais "pâle" selon eux).
Si je poste ceci c'est parce-que je ne suis même pas sûr que ce soient un bad trip car je voyais bizarrement (image qui tourne, que j'entends et me concentre sur tout ce qui bouge, comme ci je laggais), n'avait pas froid, pas envie de vomir, de dormir, ou envie de faire des trucs chelou. J'étais comme que dirais-je dans mon propre monde chelou.
merci d'avoir lu et essayer de m'éclairer la pensée pour comprendre ce que j'ai vécu, et dsl si mon histoire et farfelue ou mal écrit.

10 Juin 2016, 22:46
mallicka

bonjour ,
je voulais savoir si ce que j'ai vecu etait un bad trip traumatisant ou est ce que j'ai vraimant froler la mort selon vous , je vous raconte : nous sommes le 4mai 2015 , a la pause du midi avc une amie nous decidons de rouler un joint le miens est tres charge avec de tres grosse boulette, je commence a le fumer et comme d'habitude cela me monte tres vite au crane et je commence a eclater de rire , je commence a sentir deux min plus tard que ma gorge devient anormalement seche me pote me passe des biscuits mais je narrive pas a le manger tant ma bouche est seche j'ai l'impression qu'il ya de la mousse dans ma gorge alors je bois un verrebd'eau et la je sens comme si ma gorge se colle je ressent ma chair contre ma chair se touche une angoisse me prend alors je demande a ma pote d'allez au toilette du lycée boire et tant que je ne bois pas mon coeur bat extremement viiite et foort si je serais arriver deux seconde plus tard boire je penses que mon coeur aurait lache , alors je commence a boire et je ne peux plus marretez pcq si jarrete je vais a nouveau ressentir la chair de ma gorge se collait et mon coeur va lacher puis jessaie de me calmer et de me dire que ma gorge nest pas vraimant coller que ce n'est que dans ma tete mon coeur lui bat a mille a lh'eure je dirait il devait battre a 200pul/min et encore je n'n sait rien .. apres qque min mon coeur bat tellement vite que j'ail limpression qu'il ne plus q'un tour sur lui meme , la je fermes les yeux et je vois ma vie defile .. etant croyant je pris .. et quelques seconde pus tard jouvre les yeux je suis encore en vie et un pote vient s'occuper de moi
depuis je me sens comme si je netais pas reellement vivante et je suis en post traumatique ... jaimerais savoir si jai bel bien faillie mourrir ou si s'etait un bad trip
merci pour vos reponses .

29 Oct 2019, 12:45
Sokoko

:D Ça fair 2 ans que je fume du shit avec mes amis au bahut. La première année ça allait parcque on ne fumait pas régulièrement et c'était de la mauvaise qualité. Sauf une fois où un mec qu'on connaissait vite fait nous a ramené de la cons mélangé à pleins de drogues(exta,cocaine,lsd...) moi qui suit particulierement fragile psychologiquement j'ai commencé à avoir des hallucinations comme si le vent m'agressait, concernant ma vue j'avait l impression que le monde tournait autour de moi, quand mes amis me parlaient pour me rassurer tout résonnait comme des échos. Ce qui a fait monter l'angoisse et j'ai fait une crise d'angoisse, je sufoquait en même temps. Bref après tous ça plus jamais j'ai pris sur sa cons à lui et tout allait pour le mieux. Jusqu'a il y a 3 semaines où j'ai enchainé bad trip de cannabis et gueule de bois. À partir de ce moment là j'étais vraiment pas bien je faisait bad trip sur bad trip même quand j'avais rien fumé. Dès que j'étaia dans les couloirs du lycée avec beaucoup de monde je basculait comme dans une irréalité, j'avais l'impression d'être comme dans un rêve. Bref finalement j'en ai parlé à ma pédo-psychiatre et elle m'a dit que je ne pouvais pas prendre de medicament (parcque je suis allergique à beaucoup) et donc je devrais vivre avec ces "crises" 6 mois comme 6ans qu'ils faudrait que je me batte pour revenir dans la réalité. Jamais je ne retoucherais aux drogues. Si j'ai bien un conseil à vous donner ARRÊTEZ LE CANNABIS. Ça à comme fichu ma vie en l'air.

27 Août 2020, 21:51
Anonyme206

Salut,
Je fume depuis plusieurs mois et hier il m'est arrivé quelque chose d'horrible je ne sais pas si c'était un bad trip
Un peut de context, il y a quelques jour g commandé du shit car j'en avais plus, je me suis rouler plusieurs joint dans la semaine et ca mdetendais de ouf, bref rien dbien mechant pour le moment. Hier je me lève à 9h00, je déjeune, je bois mon café et je sort fumer un joint, je fume mon tar, je msens un peut défoncés mais sa va. Après je rentre chez mois, je m'allonge et je msens détendu grâce au spliff, 1h plus tard mes parents m'appelle pour manger, les effets du thc étaient partie, je mange, je vais dans ma chambre et je matte une série. 1h plus tard environ je commence à être malade du à un truc que g manger et qui n'est pas passé, j'ai la nausée mais après vers 16h00 je sort dehors voir mes pote qui fume aussi. J'arrive au parc, j'envoie un message à un pote pour lui demander si il sort. Bref donc c'est la que c'est arrivé, j'étais un peu malade et g trouver un pétard déjà bien entamé par terre au parc ou il restai quelques barre, sa peut vous paraître dégueulasse mais je l'ai ramasser et je l'ai rallumer, j'ai tirer un peut puis je l'ai jeté, de base, 3 ou 4 barres, sa ne me defonce pas mais la, vu que j'étais un peu malade, ça m'a déchiré, g fumé deux clope ensuite et c la ou c partie en couille, j'aimais de gros tremblement, j'avais une vision bizarre et j'étais ultra parano. Ce qui m'a fait flipper c que j'avais pas l'impression s'être défoncés au cannabis mais à autre chose, je me disait que ce que j'avais trouvé et fumer était du shit coupé à de la drogue dur ou je sais pas bref je flippais. Ensuite mes pote étaient arrivé et c la ou l'enfer a commencé, j'avais du mal à leur expliquer clairement ce qui m'arrivais et petit à petit je sombrais et j'avais l'impression que personne m'aimais, je deprimai, j'étais à 2 doit de pleurer alors que de base je pleure quasi jamais et surtout j'avais jamais vecu sa avec le cannabis surtout que j'avais quasi rien fumé alors que d'habitude, il m'arrive d'enchaîner 4 pétard à la suite sans être trop défoncés. Bref la c'était le cauchemar j'avais des idées noir, je n'arrivais plus à réfléchir ni même à me souvenir qu'avant ça j'étais heureux, j'avais froid, j'avais des frissons j'avais l'impression que toute les molécule de mon corp s'agitait dans tout les sens. Je suis vite rentré, jme suis alonger et g lâcher quelques larme, je n'arrivais pas à me détendre mon cœur battais vite bref c'était horrible tout me lâchait mais heureusement c'est passer et après ça allait mieux.

Ce qui me fais flipper c que je n'ai pas fumé beaucoup cette après midi donc je ne c pas si c du au shit ou à autre chose et je veux savoir si c'était un bad trip ou pas, g peur de devenir fou

27 Août 2020, 21:57
Anonyme20680945enz

Salut,
Je fume depuis plusieurs mois et hier il m'est arrivé quelque chose d'horrible je ne sais pas si c'était un bad trip
Un peut de context, il y a quelques jour g commandé du shit car j'en avais plus, je me suis rouler plusieurs joint dans la semaine et ca mdetendais de ouf, bref rien dbien mechant pour le moment. Hier je me lève à 9h00, je déjeune, je bois mon café et je sort fumer un joint, je fume mon tar, je msens un peut défoncés mais sa va. Après je rentre chez mois, je m'allonge et je msens détendu grâce au spliff, 1h plus tard mes parents m'appelle pour manger, les effets du thc étaient partie, je mange, je vais dans ma chambre et je matte une série. 1h plus tard environ je commence à être malade du à un truc que g manger et qui n'est pas passé, j'ai la nausée mais après vers 16h00 je sort dehors voir mes pote qui fume aussi. J'arrive au parc, j'envoie un message à un pote pour lui demander si il sort. Bref donc c'est la que c'est arrivé, j'étais un peu malade et g trouver un pétard déjà bien entamé par terre au parc ou il restai quelques barre, sa peut vous paraître dégueulasse mais je l'ai ramasser et je l'ai rallumer, j'ai tirer un peut puis je l'ai jeté, de base, 3 ou 4 barres, sa ne me defonce pas mais la, vu que j'étais un peu malade, ça m'a déchiré, g fumé deux clope ensuite et c la ou c partie en couille, j'aimais de gros tremblement, j'avais une vision bizarre et j'étais ultra parano. Ce qui m'a fait flipper c que j'avais pas l'impression s'être défoncés au cannabis mais à autre chose, je me disait que ce que j'avais trouvé et fumer était du shit coupé à de la drogue dur ou je sais pas bref je flippais. Ensuite mes pote étaient arrivé et c la ou l'enfer a commencé, j'avais du mal à leur expliquer clairement ce qui m'arrivais et petit à petit je sombrais et j'avais l'impression que personne m'aimais, je deprimai, j'étais à 2 doit de pleurer alors que de base je pleure quasi jamais et surtout j'avais jamais vecu sa avec le cannabis surtout que j'avais quasi rien fumé alors que d'habitude, il m'arrive d'enchaîner 4 pétard à la suite sans être trop défoncés. Bref la c'était le cauchemar j'avais des idées noir, je n'arrivais plus à réfléchir ni même à me souvenir qu'avant ça j'étais heureux, j'avais froid, j'avais des frissons j'avais l'impression que toute les molécule de mon corp s'agitait dans tout les sens. Je suis vite rentré, jme suis alonger et g lâcher quelques larme, je n'arrivais pas à me détendre mon cœur battais vite bref c'était horrible tout me lâchait mais heureusement c'est passer et après ça allait mieux.

Ce qui me fais flipper c que je n'ai pas fumé beaucoup cette après midi donc je ne c pas si c du au shit ou à autre chose et je veux savoir si c'était un bad trip ou pas, g peur de devenir fou

Retour vers Drogues et Addictions