Répondre à : j ai peur d etre boulimique

#24341
evvaa

Hello!
D’accord, si je comprends bien du coup tu as commencé a te soucier de ton corps et de ce que tu mangeais cet été et depuis c’est devenu obsessionnel. Malheureusement les personnes de notre entourage, surtout quand elles ne sont pas au courant de ce qu’ils se passent voire meme en etant au courant, font souvent des remarques sur notre corps ou sur ce qu’on mange qui sont bienveillantes a la base. Sauf que ca n’aide pas du tout, au contraire. J’aimerais te dire qu’il faut prendre du recul par rapport a ces remarques et ne pas les prendre trop a coeur mais je sais que c’est extrêmement difficile. Moi c’est une chose avec laquelle j’ai beaucoup de mal, la moindre petite remarque du genre « oh j’ai pas faim » ou « j’ai trop mangé » peut vraiment me mettre en colère et mal alors que pourtant c’est absolument pas dirigé vers moi. Ensuite s’il y a vraiment quelque chose qu’il faut que tu fasses c’est ne pas te priver. Tu vois bien qu’a partir du moment ou tu as commencé a sauter le petit dej et le gouter c’est la que tu as eu des pulsions. Je vais te donner un exemple de quelque chose qui m’ait arrivé pas plus tard que tout a l’heure. Je suis rentré chez moi apres les cours en ayant tres faim. Du coup je me suis dit que j’allais prendre une compote ou quelque chose comme ca mais j’ai vu une part de pizza qu’il restait de la veille. Au debut je me suis dit que je n’allais pas la manger et puis j’ai réfléchi et j’ai réalisé que j’en avais vraiment envie. Du coup je l’ai mangé, j’ai été satisfaite et je n’avais plus faim. Je sais tres bien que si j’avais pris la compote je n’aurais pas été satisfaite, alors je serais aller chercher autre chose mais je n’aurais toujours pas été satisfaite et au final j’aurais quand meme mangé la pizza comme ca m’ait arrivé des dizaines de fois. Sauf que la je ne culpabilise absolument pas parce que je sais que je me suis ecoutée et je suis fiere de moi. Au lieu de te restreindre et de te dire que tu ne dois pas manger telle ou telle chose essaie d’ecouter tes envies des le depart. Concernant les fetes de fin d’année je comprends, a partir du moment ou je sais qu’il va y avoir un événement avec de la nourriture je commence a stresser aussi (une fois j’ai commencé a stresser 3 mois avant l’évènement). Ne te dis pas que tu dois resister au chocolat par exemple parce qu’au final ca ne va que te donner encore plus envie jusqu’au moment ou tu vas craquer. Mange ce dont tu as envie, toujours en appréciant et en t’ecoutant, mais ne te soucie pas des calories.
Au moment ou je t’ecris je me sens assez bien, apres ca depend vraiment des jours ou des semaines. Tu vois juste avant je t’ai parlé de la pizza et avant de la manger je pensais que j’allais culpabiliser apres alors qu’au contraire pas du tout. Mais pour etre honnete apres avoir fini la part j’ai eu tres envie d’en remanger et je sais que c’est ce moment qui est tres dur pour moi, du coup je suis sortie de la cuisine, je suis allée faire autre chose et l’envie est passée très vite. Et toi tu sens comment avec tout ca?
Ne t’inquiète pas, ca me fait du bien aussi de parler avec toi! Et ne t’inquiete pas aussi tu ne parleras jamais trop souvent tant que ca te fait du bien c’est le principal. Et si tu as envie de pleurer vas y libere toi il n’y a aucun mal a ca!!
Tiens moi au courant de comment ca avance (si tu en as envie évidemment) et merci beaucoup a toi aussi!
Bonne soirée 😉

Bouton retour en haut de la page