Répondre à : Savoir aimer

#24398
claramrtn
Participant

Hello, tout d’abord désolé de ma réponse tardive. Ensuite, je me suis un peu reconnue dans ce que tu as dit.
Toute mes année de 4° et de 3° j’ai été en couple avec un même garçon. Tout le monde me disait « oh bah ça fait 2 ans vous devez avoir aucune gêne entre vous » et je répondais que oui alors que c’était tout le contraire. Avant de le voir j’étais pétrifiée, j’avais la boule au ventre même la veille, j’étais très timide, je me laissais pas aller, même l’embrasser c’était compliqué pour moi. Je suis une fille et c’était un garçon, je me suis toujours sentie hétéro donc ce n’était absolument pas un problème d’orientation. Aujourd’hui j’ai 17 ans et je suis en couple avec un garçon formidable et avec lui j’ai littéralement aucune gêne et en y réfléchissant j’en suis arrivée à la conclusion que déjà ma timidité n’avait pas aidé, ensuite je vivais des choses compliquées chez moi donc je vivais constamment avec un gros stress et sans m’en rendre compte le stress se déportait vers ma relation. Ensuite, cela vient peut être de la façon dont tu rencontres les gens, je sais que quand c’est un de mes amis avant de me mettre avec dans la relation c’est NICKEL mais quand c’était à distance je n’arrivais pas à me défaire du stress intense, de l’inconfort puis jsp j’avais assez honte même si je l’aimais? Donc le « problème » venait à 90% de moi mais chaque situation est différente, peut être aussi que ton copain/ta copine ne te mettais pas vraiment à l’aise non plus et peut être que même si tu l’aimais et bah il n’y avait pas THE feeling et que ce n’était donc pas forcément la bonne personne pour toi même si il/elle était quelqu’un de bien. Parfois il ne faut pas chercher trop loin
En espérant avoir pu t’aider 😉

Bouton retour en haut de la page