Répondre à : Harcèlement depuis 1 ans et 11 mois

#24658
le sportif naïf

Coucou Aria,

Je suis content pour toi qu’il y a des amis autour de toi sur qui tu peux compter, c’est pareil pour moi même si des fois elles sont loin ces personnes.

J’espère que tu pourras t’amuser avec ton amie et ta tante et que les fêtes pourront te changer les idées. J’espère que tu pourras calmer ta rage et que les tensions avec ta mère vont s’apaiser.

Courage à toi!!!

Moi c’est dure ais grâce à la pratique du sport de compétition j’ai le mental pour tenir mes crises notamment de spasmophilie du au mélange stress angoisse à l’approche des examens.

J’ai les douleurs que tu décris et je vis avec depuis maintenant presque trois ans déjà pdt mon harcèlement je les avais, j’ai du stresse post traumatique.
J’essaye d’écouter mon instinct, sinon c’est a parano, ma haine et mon imagination qui vont prendre cette place.
Cet échange avec toi me permet de me libérer un eu, car j’ai l’impression qu’on a vécu un peu des choses similaires et je me sens compris et je pense que toi c’est pareil de ton côté, merci pour ça.

De cette épreuve j’en suis sorti grandit et plus fort même si ma peur et ma colère du à mon hypersensibilité m’handicapent, mais j’essaye de me battre, pour sortir de là j’espère que ty arrivera aussi.

Je suis devenu intolérant à l’intolérance, même si j’essaye de rester calme, sinon ça me rend fou et me fait souffrir.

Qq tu fais quand tu ne te reconnais plus?

C’est pareil pour moi quand j’ai des idées noires je tiens en pensant que si je lâche, il aura gagné.

Je me sentais mal, mais j’étais euphorique, car une nouvelle vie commençais et j’avais un peu occulté ce qui c’étais passé, j’essayé d’oublier, quand un jour il me recontacte pour savoir qq chose et au final je m’aperçoit qu’il m’utilise et ça déclenche qq chose, ensuite mon entraineur m’humilie devant toute mes camarades, et je sentais que quelque chose n’allais pas puis j’ai contacté mon amie et c’est grâce à elle que j’ai ouvert les yeux, puis j’ai ombré à cause d’une fille de mon age qui est mon amie et pour qui j’avais des sentiment et je l’invité à venir au marché de noêl et au dernier moment elle me dit qu’elle pourra pas, ça a développer chez moi un énième sentiment de rejet qui m’a plongée dans une sorte de dépression et le confinement n’a rien arrangée, puis j’ai appris qu’en plus de mes traumatismes je souffre de phobie d’impulsion, la peur de faire du mal à quelqu’un.

Courage et force à toi!!!

Bouton retour en haut de la page