Répondre à : idées noir

#25934
Louzoula
Participant

Bonjour,

Alors oui tout d’abord, c’est une démarche très saine de venir en parler ici. Les souffrances sont parfois très difficiles à verbaliser, et c’est une première étape que tu as franchi.

Je crois comprendre que cela fait quatre ans que tu sens des vagues de déprime (j’utilise déprime plutôt que dépression ; non pas que je veuille minimiser, mais en effet, sans diagnostic c’est compliqué de parler de dépression ).
Tu as l’air d’avoir déjà vécu pas mal de choses compliquées pour ton âge.
Je rejoins Enzo et Simon, utilises cette plateforme, et n’hésites pas à nous parler de ces pensées. En aucun cas les garder pour toi est une bonne chose.
Parfois on encaisse beaucoup de choses, et la montagne d’idées noires nous semble si immense qu’elle nous paralyse. Mais avec le temps, et avec beaucoup de travail (notamment thérapeutique) on finit par escalader la montagne étape par étape, pour se rendre compte finalement qu’on est capable de bien plus de choses qu’on ne le pense.
De ce que tu dis, tu as traversé beaucoup, et je pense déjà que tu dois te féliciter pour cette force. Tout le monde n’est pas capable d’endurer la souffrance et d’avoir la sagesse de demander de l’aide. Alors n’hésites surtout pas.

Est-ce que parfois tu écris ou tu danses ? En plus du soutien d’un professionnel, parfois une activité artistique permet de nous libérer.
As-tu quelques amis, même un ou deux, de confiance ?

Lou

Bouton retour en haut de la page