Répondre à : Et pourquoi moi je n’arrive pas à me projeter ?

#26078
CocOnot

LePrédicateur,
Non, je ne suis pas tant angoissée à l’idée d’être en dehors de la norme hétérosexuelle..
Je n’arrive juste pas à me projeter. Je ne sais pas comment faire ? Ne sais si ce que je m’imagine est une réalité..
« Peut être n’arrives pas encore à accepter ta véritable orientation sexuelle et tu en as encore honte ou tu es encore très angoissée par le fait que tu puisses être lesbienne »
Donc non.
Je me dis que je ne peux être lesbienne parce que j’ai toujours donné l’impression d’être attirée par les garçons mais finalement, je ne sais si cela était vraiment le cas, je ne me souviens pas vraiment avoir ressenti une quelconque chose pour eux. En 5ème, on jouait souvent à Chat, et un jour je me suis dit que j’allais en profiter pour toucher mon soit disant crush pour lequel je me souviens ne rien avoir ressenti, je me suis même demandé si j’étais vrm amoureuse de lui, une seconde fois deux ans plus tard, alors que cette même année, j’avais rencontré cette fameuse femme pour laquelle je ressentais vrm quelque chose il me semble.
J’hésite à me revendique lesbienne, pense être moins légitime que d’autres. Les garçons, ils m’arrivaient de les regarder, enfin je sais plus, lorsque j’en trouvais un beau par exemple.
Puis je n’ai jamais eu de crush physique femme à la télé donc je ne sais pas si ça me déligitime une probable attirance pour les femme. Sexuelle oui, c’est à dire que j’ai le souvenir de regarder la femme lors de rapport sexuel dans certains film et de ressentir qqch, ou regarder ses seins lors de défilés télévisés et de même coups de chaud.
Les coups de chaud, est ce un signe d’attirance ?

Bouton retour en haut de la page