Répondre à : Et pourquoi moi je n’arrive pas à me projeter ?

#26089
CocOnot

Merci beaucoup beaucoup pour cet apport de réponses qui me permet d’y voir un peu plus clair.
Concernant la recherche d’une preuve d’hétérosexualité, mes comportements hétérosexuels où je pensais être amoureuse d’un garçon étaient avant le début de ces questionnements.
Depuis ces questionnement, je me dis que je trouve le corps des monsieurs attirant etc, toutes les fois que je regarde tous les garçons que je croise dans un certain espour de trouver une trace d’hétérosexualité comle tu le disais.
Mais sinon ces comportements qui m’emmenaient vers les mecs se sont produits avant le début de ces questionnements.

Un jour, toujours en 5ème, la meilleure amie de la déléguée de classe a avoué qu’elle pouvait très bien l’embrasser. J’ai lâché un « berk » ou un truc du style « ahh ! » ou autres onomatopés, avant de me demander si je pouvais faire la même chose avec ma meilleure amie ? Est-ce un signe ?

Sinon, mon seul souvenir d’attirance pour un mec, c’était lors d’un spectacle de dqnse, on attendait dans les coulisses, et sur scène un garçon est apparu, il devait 5-6 ans j’en avait 8, et le fait qu’il sache lire m’avait laissé bouche bée. Je ne sais plus si j’ai ressenti un coup de chaud par contre mais j’ai l’impression, c’est assez confus.

Ce qui m’énerve beaucoup, c’est mon passé qui reste pafois flou. Lors d’un autre spectacle de danse, je ne sais plus lors des duo, je souhaitais être à la place de la fille ou être avec elle sur le plateau. Ça m’agace vraiment d’autant plus que j’ai l’impression que je ne pourrais jamais savoir.

J’ai eu beaucoup d’amoureux dans ma jeunesse m’écouter, et je ne sais plus si j’ai ressenti ces coups de chaud. Si ça ne me dit rien, est-ce que ça veut dire que ça n’a pas existé. Parce que pour les filles je m’en souviens.
Cependant comme je l’ai dit, je pouvais regarder un garçon lorsqu’il paraissaut intelligent, cependant je ne ressentais rien. Pas de coups de chaud… Est ce de l’attirance ?

Je cherche souvent des indices dans mon passé d’attirance envers mes mecs quitte à déformer la réalité.

Un dernier truc qui me turlupine, j’ai tendance souvent à me comparer, et je n’ai vraiment confiance en moi.
Oui je ressentais des coups de chaud piur certaines filles, nottament quand elle laissait apparaître ses parties mais je souhaitais aussi m’habillais comme elle bien qu’après essayage, je remarquais bien que je n’étais pas à l’aise. Il n’empêche que je continuais de ressentir ces attirances peu après tout en cherchant à les imiter en m’habillant comme elle. Peut-être que je cherchais à ce qu’elle me regarde aussi, pensant à elle lors des essayages. C’st bizarre et j’ai un peu peur de fausser la réalité. Peut-être que ça ne s’est jamais passé comme ça.
Le fait que j’ai voulu voir la vulve d’une amie, est ce aussi un signe ? Que je regardais des photos de femmes nues sur internet et de mettre arrêtée net sur le shooting photo télévisée d’une femme entièrement dénudée tout en ressentant une intense chaleur ?

Le fait d’avoir trouvé des mecs beaux et ou intelligents puis vouloir les « charmer ». Est-ce un signe d’une attirance envers les mecs. Le seul problème c’est que finalement je l’ai voyais plus comme des amis, je faisais ça avec presque tous les hommes, sans rien ressentir et que de fil en aiguille, si ça se concrétisait, je prenais peur, d’une certaine manière. Qu’est ce que ça veut dire.

J’ai plein d’autres mais ce serait trop long
Je suis désolée si je vous/t’agace…

Bouton retour en haut de la page