Répondre à : envie de drogue

#31786
randomlautre
Participant

Salut,
J’ai 19 ans, et j’ai passé une année à fumer quotidiennement des joints, de 1 à 10
Comme beaucoup de personnes j’ai commencé à plusieurs, en soirée etc, je n’ai jamais été très emballé et ça me rebutait dans ma jeunesse (comme l’alcool)
Finalement une soirée de déprime je suis parti m’acheter un paquet de cigarette et face à l’inutilité du tabac j’ai commencé à acheter du cannabis et je suis rapidement tombé dedans
Au début, il en fallait pas beaucoup pour que ça fonctionne bien et que ça dure relativement longtemps sans que j’aie envie d’en reprendre, mais la dépendance ainsi que la tolérance s’installent très vite (plus vite qu’on ne le pense) et surtout sans qu’on y pense forcément
Évidemment et comme sûrement beaucoup de monde je me disais « oh ça va, un de temps en temps je vais pas finir addict, je sais me contrôler » mais évidemment que non
Le cannabis me calmait, j’arrêtais de réfléchir à des trucs et je me contentais de me poser devant une vidéo, les choses étaient bien plus drôles et appréciable mais disons que c’était un paracétamol pour une fracture ouverte, c’est bien, ça marche au début, mais ça résout clairement pas le problème de base
Le mieux à faire est d’essayer d’identifier le possible problème de base ; ennui ? mal être ? « overthinking » ? hyperactivité ? ou tout autre chose encore
Je ne suis pas là pour faire la police de morale, ni pour faire l’apologie de la drogue, j’estime que ces dernières ont beaucoup de défauts mais quelques qualités, cela dit ce n’est pas un jouet et il faut être prudent, beaucoup ne le sont jamais assez là-dessus
Le mieux à faire est effectivement de consulter un médecin compétent, qui saura t’aider a identifier la source de l’envie de fumer du cannabis
Je comprends qu’aller voir un médecin pour ça soit plus facile à dire qu’à faire, personnellement c’était hors de question, c’était bien trop de démarches etc. mais après réflexion c’est probablement la meilleure chose à faire, j’ai clairement perdu une année de ma vie en fumant du shit tous les jours
Mais j’estime que c’est désormais la meilleure chose à faire, plutôt que de se terrer, seul, dans des drogues
C’est un véritable gouffre financier, et pour ma part les pertes de mémoire était beaucoup trop dérangeante, ce sentiment d’oublier pleins de trucs tout le temps me mettait mal à l’aise
Personnellement, j’ai arrêté de force, même si j’avais envie d’arrêter, le déclencheur final c’était mon compte en banque vide
Une désagréable semaine après un dernier joint, on y voit déjà un peu plus clair, ça m’a personnellement suffi pour me calmer avec ça, mais il suffit de ne pas avoir envie d’arrêter pour que ce soit encore plus complexe
Si tu as d’autres questions, si tu souhaites un avis, ou tout autre chose, c’est avec plaisir que je te répondrais

Bouton retour en haut de la page