Répondre à : On m’a trop usé. Je n’y arrive plus!!

#35258
Anonyme

    Coucou Cmoi28,
    J’ai bien lu tes réponses.
    En ce qui concerne la thérapie, as-tu un bon feeling avec ton/ta/tes thérapeutes ? Car sinon tu as bien évidemment le droit de changer, d’essayer, tous n’ont pas la même façon de procéder et peut-être trouveras tu le bon ?
    Je vois que la confiance doit être assez compliqué par ce que tu écris… Je suis persuadée que tu trouveras un interlocuteur bienveillant avec qui tu pourras parler librement sans avoir peur de te faire juger (pour ma part j’ai déjà trouvé cette personne qui m’a aidé et m’aide rien que par sa présence).
    Tu ne t’entends pas du tout avec ta mère à priori, je ne sais pas quel âge tu as mais sache que les familles d’accueil peuvent être une solution, pour ma part on m’avait aussi parler du FJT (foyer jeune travailleur mais cela dépend de pas mal de facteurs).
    Enfin évidemment se sont seulement des pistes si tu as besoin de t’extirper de cet environnement.
    Ton cœur, ta raison, ta logique et ta parole sont là, tu peux encore être réparé et ça prendra le temps qu’il faut mais surtout il ne faudrait pas que tu tombe dans la séparation de toi et tes sentiments.
    Tu as le droit de ressentir ce que tu ressens, aurais-tu une idée de pourquoi tu ressens cette solitude ? J’imagine que le facteur familiale en est une cause ?
    La mutilation est un procédé complexe à définir, tout le monde n’arrive pas à le comprendre et je comprends que tu t’en veuille, mais dis toi que ce n’est pas vraiment toi qui le veut, c’est quelque chose qui se « sert » de toi (je ne sais pas si c’est compréhensible 😅).
    As-tu parlé de cette mutilation à quelqu’un ? Un professionnel ? Ou autre ? Il me paraît judicieux de le faire, ils pourront peut-être mieux te conseiller car sur ce coup je ne sais pas comment car dans le même cas.
    Force et courage à toi Miss !
    Ano

    Bouton retour en haut de la page