Répondre à : Bonjour, merci d’avance à ceux qui me liront.

#35610
Lia

    Coucou Soso

    Oui pour le coup, les deux psy étaient totalement différentes et la deuxième à vraiment eu une très bonne approche.

    Tu as subis des abus toi aussi ? Si tu veux en parler également, n’hésite pas. Comme tu dis c’est bien d’en parler surtout à des personnes qui peuvent comprendre ce que tu as vécu

    Oui j’étais sous emprise, en fait je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite. Je suis restée plusieurs années avec ce garçon et au début j’en était follement amoureuse j’aurais pu tout faire pour lui malgré le fait qu’il n’était pas toujours correct envers moi. Il me mettait souvent des plans, me parlait mal, me dictait comment je devais m’habiller etc. Il était aussi un peu dans le harcellement si je ne répondait pas vite à ses appels ou messages et il y a des amis qu’il ne voulait pas que je vois. Parfois quand je voyais des amis je lui disait et il m’appelait au téléphone tout le temps ou j’étais avec eux… pour avoir un certain contrôle. Il voulait que je lui envoie des photos pour bien montrer ou je suis. Mais au début j’ai vu ça comme de l’attachement/jalousie je me suis dit si il m’empêche certaine chose c’est parce qu’il est jaloux quoi. J’ai beaucoup accepté en tout cas et à côté de ça il était pas cohérent, car il ne s’inquiétait pas pour moi quand je lui disait que ça n’allait pas, ou quand je rentrais seul la nuit après l’avoir vu. Il me donnait pas d’affection à part pour avoir des relation sexuelles. Donc dans ma tête déjà ça me bousculais d’avoir toutes ces informations de me dire « il tient à moi si il est jaloux mais à côté il me traite mal ? » « Mais est ce que il me traite vraiment mal vu que c’est ma première relation et que j’ai pas d’autre comparaison ? » « Pourquoi il me parle mal si il m’aime » « pourquoi il me donne pas d’affectiok à part pour faire des choses ? » Etc. Et avant ça, du coup les premières choses qu’on a fait moi je ne voulait pas. Il prenait ma main pour la mettre sur son pantalon, je lui disait que non je ne voulait pas. Il disait d’accord puis m’embrassais et au bout d’un moment me prenais la main à nouveau pour me la remettre à cet endroit là. En fait la première fois où j’ai fais ce qu’il voulait c’est parce que j’en avais marre de dire non. Il comprenais pas que je voulais pas même si je lui disait non. Alors j’ai finis par ne pas retirer ma main un jour et faire ce qu’il attendait… quand je suis rentrée chez moi je me sentais comme une m*rde. J’avais jamais rien fais avant ca et la première fois c’était mal passé même si c’était que des prélis. Par la suite il continuais toujours à faire ça et d’autre fois prenais aussi ma tête pour que je descende. Enfin il exerçait une pression pour me faire comprendre qu’il voulait que je descende. Pareil je disais non mais il recommençait souvent. Un jour on est passé à l’acte et à la base j’en avais quand même envie ce jour là de le faire, mais il avait une approche trop brutale de fil en aiguille et voulait faire des positions un peu exagéré pour une première fois en fait on aurait dit qu’il voulait juste faire des trucs comme dans les films x. Et ça m’a refroidis pour le coup car il était ma première expérience et je suis quelqu’un qui a pas confiance en elle et qui peut être vite blessée ou mal alaise alors la c’était vraiment stressant pour une première fois. Mais on est quand meme passé à l’acte sans faire ce que je voulais pas, mais j’ai pleuré pendant qu’on le faisais et il ne l’a même pas pris en compte. Et il a finit sur moi. En fait j’avais l’impression d’être une chose qui ne sert qu’à son plaisir. Mais je l’aimais et il me disait qu’il m’aimait alors je me disais il est juste maladroit. Mais pourtant je lui disait les choses qui me blessaient etc mais il ne les prenais pas en compte. Alors il avait quand même conscience de ce qui ne me convenais pas et il arrêtais pas pour autant. Par la suite toute nos relation sexuelles étaient dans la performance et dans la « violence ». Il fallait le faire plusieurs fois par jours quand on se voyait et faire un peu la totale. Souvent je finissais avec des saignements des bleus et la bouche gonflée car en m’embrassant il appuyait beaucoup sur ma bouche. Et il ne voulait jamais mettre de préservatif je lui disait s’il te plaît prends en la prochaine fois, il disait oui j’en prendrais et sur le coup il en avait jamais. Si j’en achetais il les aurait pas mis car il a finit par me dire qu’il aimait pas. Alors j’ai propose de prendre la pillule mais il ne voulait pas (de ce que je comprenais il était parano que ça soit une sécurité pour moi si je couche avec d’autres mec). Du coup, souvent je prenais la pillule du lendemain parce que j’avais peur de tomber enceinte. J’en ai pris beaucoup tout en sachant que c’était pas un vrai moyen de contraception et il le savait aussi. Ça changeais rien. Donc voilà en gros tout ça puis surtout moi j’étais vraiment amoureuse et il me promettait des choses simples qu’il n’a jamais fais au final il a peut être eu de l’amour mais il m’a manipule pour obtenir ce qu’il voulait aussi et n’a pas tenu compte de mes douleurs morales et physiques. J’ai finis par tomber en dépression cause de ça en parties et d’autre choses de ma vie, et il m’enfoncais et m’insultais quand je faisais des crises de pleurs ou de colère et me disait c’est dans ta tête t’as juste à changer. Pendant des disputes il m’a déjà dis qu’il allait me tuer ou me retrouver si je pars. Enfin tout ça quoi. Au final ça s’est très mal finit mais il est plus dans ma vie et des fois je me dis est ce que il m’aimait pas ou est ce que il m’aimait ? Parce que il m’a déjà écrit une lettre, et si il voulait pas que je parte c’est parce que il m’aimait ? Franchement je sais pas et ça me fou un peu en l’air même si je suis mieux hors de cette relation ça me perturbe de me demander tout ça.

    A part ça je voulais te dire que c’est très gentil à toi de proposer ton aide et ton écoute, j’ai vu plusieurs messages de ta part sur les forums de discussions et ça fait plaisir de voir des personnes aussi gentilles et humaines. On dit souvent que les personnes qui sont comme ça souffrent aussi intérieurement, j’espère que ce n’est pas ton cas mais si tu as besoin toi aussi d’une écoute je suis la. Merci encore pour ta gentillesse et ton approche bienveillante et respectueuse.

    Bisous,
    Lia

    Bouton retour en haut de la page