Répondre à : Mal-être

#37955
Sha21

    Bonjour les gens, euh…je ne sais pas si je devrais parler ici mais comme le chat privé de FSJ ne répond pas bah…je suis là!
    Je ne sais pas si ce que je ressens c’est vraiment du mal-être en fait mais..je me sens souvent mal ces temps ci, je pleures beaucoup pour aucune raison, et je suis souvent d’humeur triste, en ayant envie de rien faire… De plus, lorsque je vais bien, ça ne dure que quelques minutes grand max, après mes pensées négatives m’envahissent et j’ai une rechute brutale, je passes tout de suite de contente à très triste et mal, je me dis que ce n’est pas normal, et j’en ai assez, j »ai déjà vécu 3 ans de dépression et maintenant je veux juste allez mieux, pouvoir profiter de la vie sans penser 3/4 du temps à des choses négatives. Ça arrive à un niveau où j’ai peur maintenant d’être seule avec mes pensées, j’essaie toujours de me distraire et de m’apaiser. Il y a également un autre truc, je fuis les événements trop «joyeux». Dans mon lycée il y a déjà eu plusieurs goûters organisés à différentes occasions, et je n’ai été présente qu’à deux d’entre eux. Pour les autres, je ne touchais même pas à la nourriture, je me sentais juste trop mal pour rester ici, je préférais m’éloigner. Même à la fête qu’il y a eu le dernier Vendredi avant les vacances, tout le monde dansaient, chantaient, sautaient ou juste discutaient avec leurs amis(e)s. Moi, j’étais près de la cafétéria du lycée, toute seule, en train de manger un sandwich et en train de les regarder tous s’amuser en même temps. Je me trouvais des prétextes du genre «Les fêtes c’est nuls», «Regarde les danser, c’est des fous.», «Lol, ils n’auront plus de voix à la fin de la fête», mais au fond, je voulais les rejoindre… Sauf qu’il y avait cette sensation, toute cette joie là bas me repoussait sans cesse, me faisait peur… Du coup, je préférais rester là, toute seule, avec comme seule amie mon téléphone. Heureusement, après, des 2ndes sont venues me voir car elles se demandaient pourquoi j’étais seule, et j’ai fini par discuter avec elles pendant toute la fête, j’ai même rigolée ! Malgré ça, j’avais toujours ce sentiment de ne pas avoir pu en profiter, je regrettais beaucoup de ne pas avoir su avancer pour aller avec eux. Enfin, sachez que je suis tombée en dépression en 4ème, et qu’en 3ème j’ai eu un suivi psychologique. La psychologue avait dit à ma mère qu’il fallait faire attention à ma santé mentale et qu’ils vaudrait mieux que je continues le suivi avec un autre psy, puisqu’on déménageait. Malheureusement, je n’ai pas eu le suivi prévue en 2nde, ce qui a clairement fait rechuter ma santé mentale, j’ai recommencé à avoir des idées suicidaires, etc… Aujourd’hui, je suis en 1ère, et, suite à des signalements de mon établissement à mon propos, un suivi psychologique est censée être mis en place pour moi bientôt. Seulement, premièrement, je sais que ma mère n’aime pas le fait que je sois suivi par un psy, elle me l’a très bien confirmée d’ailleurs un jour… Même si elle dit que tant que c’est pour mon bien elle est d’accord, cela me fait sentir très mal. Deuxièmement, j’ai l’impression de ne pas du tout mériter ce suivi, dans le sens où des gens vont bien plus mal que moi, que c’est eux qui devraient en bénéficier. Fin bref voilà, tout ça me fait sentir très mal actuellement, et défois je penses que je devrais annuler le suivi qui va être mis en place pour moi… Je suis désolée, je vous ai fais un pavé, mais j’avais besoin de me défouler… J’espère que vous irez tous mieux, et merci à ceux qui répondront à mon message :good: . J’espère sincèrement que l’année 2023 sera meilleure pour chacun d’entre vous, que l’année que l’on vient de passer 😉 . Bisous :heart:

    Bouton retour en haut de la page