Répondre à : Témoignage harcélement

#38166
Rose_22
Participant

    Jai été harcelé de la 6ieme a la 4/3ieme
    Pendant mon année de 6ieme, jetais isolée, pointé du doigt, moquée par toute la classe. Quand je m’approchais les gens s’éloignaient, quand je m’asseyais à leur table, tout le monde se levait. Jai très mal vécu cette période parce que jetais complètement seule et jen avais honte, je redoutais les moments où il y avait des travaux de groupes en classe parce que tout le monde allait encore remarquer que jetais seule.
    Ensuite, de la fin de la 6ieme jusqua la fin du collège, javais réussi à m’intégrer dans un groupe, mes « amis » jetais soulagée, enfin, je n’aurais plus à chercher un camarade pour les travaux de groupe, je pourrais commencer a manger a la cantine… sauf que ça a été pour moi le début d’un harcèlement moral, physique, sexuel plus pernicieux : parce qu’officiellement je faisais parti dun groupe, que cetait mes « amis » jai mis du temps a comprendre que ce que je vivais relevait du harcèlement. Pourtant ça parle de soi : je n’avais pas le droit de prendre part aux discussions du groupe, dès que je disais ne serait-ce qu’un mot, on me lançait des « ferme la »,  » c pas intéressant ce que tu dis »  » t trop bête  » « t grosse, t moche » tas 2 de QI… » et jen passe… parfois je me ‘rebellais’ je disais avec une voix un peu timide que javais le droit de parler après tout… alors il me prenait la gorge… jai encore la sensation de l’étouffement que ça me procurait… il me jetait au sol, et me rouait de coup de pied…ça, plusieurs fois par jour. ils me volaient mes affaires, cachaient mon sac dans la cours, et j’arrivais en retard en cours parce que je ne l’avais pas trouvé… ils ils me dégraffaient le soutien gorge là encore plusieurs fois par jour… dans cette histoire, il y a eu la responsabilité de ce garçon en particulier, et de quelques filles qui ont agit, embarqué par ce garcon… il y a aussi eu bc de gens qui ont vu et qui n’ont rien fait. Des camarades, des profs. Un jour, fatiguée de tout ça, javais écris une lettre à ceux qui regardaient sans rien faire. Ils setaient offusqués et la lettre est tombé dans les mains dune prof. La prof principale a été mise au courant. Elle ma parlé, ma demandé ce qui se passait. Jai tout nié (pourquoi, je ne sais pas…jaurais voulu ce jour là lui crier ce qu’il se passait mais jen étais totalement incapable…) Et la prof na rien fait. Et personne na jamais rien su (officiellement)
    Sans doute que cette prof aurait pu faire plus… mais je crois que dans certains cas (et dans le miens cetait tout particulièrement indiqué) cest aux camarades de classe de prendre les devant et daller parler franchement aux profs, cpe, surveillant, infirmière. Parce que les harcelés vont très rarement en parler et les profs vont très rarement sen rendre compte.
    Meme si vous ne connaissez pas la personne harcelé, même si elle nest pas dans votre classe, même si vous n’êtes pas certains que cest bien du harcèlement quelle est en train de vivre : n’hésitez pas, mieux vaut rapporter pour rien, que de ne pas rapporter alors quil y a quelque chose…
    La suite a pour moi été horrible. Je ne suis pas sortie de ce harcèlement sans séquelle… je vis depuis avec une phobie sociale plus ou moins bien tolérée selon les périodes, d’énormes manques de confiance en moi, des problèmes de sociabilisation, et des déprimes/ voire grosses déprimes (même si le harcèlement nen ait sans doute pas la cause unique)depuis 7 ans.
    Ca fait 7 ans que mes harceleurs ne mont plus insulté ni frappé pourtant pour moi, le harcèlement nest pas fini. Je suis toujours rongé de l’intérieur par cette haine de moi qui ne tarit pas.

    Merci Joka de porter ce message si important.

    Courage à ceux qui vivent ça et parlez en svp ❤

    Bouton retour en haut de la page