Répondre à : Je cherche BadJoke

#38726
BadJoke

    Salut Nutcracker ! ça faisait longtemps !

    Comme tu l’as sans doute remarqué, mes topics ont disparu. C’est moi qui ai demandé à les faire supprimer car je pensais ne plus écrire sur ce forum. Et puis j’ai vu ton topic, alors me revoilà !

    Pour te répondre, je vais bien. La majorité du temps. Je crois. Je ne suis pas « au fond du trou » mais c’est pas la grande joie non plus. Je ne sais plus trop de quoi on parlait la dernière fois, donc je vais reprendre à partir de mon contrat à la bibliothèque.

    J’ai travaillé un an dans la bibliothèque de ma ville à temps partiel. A côté j’ai pu suivre des formations de quelques jours pour me former au métier de bibliothécaire. Quelques mois avant la fin de mon contrat, j’ai postulé pour intégrer une formation qualifiante, qui donne le titre d’auxiliaire de bibliothèque. A ma grande surprise, j’ai été retenue et je suis actuellement en train de suivre les cours. En parallèle, je suis bénévole dans la bibliothèque où j’ai travaillé car il faut obligatoirement exercer dans une bibliothèque pour suivre la formation. Je me sens bien dans la bibliothèque et j’ai des collègues sympas. Le groupe qui suit la formation avec moi est sympa aussi. On se marre bien. Mais c’est difficile de tisser des liens, de parler d’autre chose que du boulot. Je me dis souvent que je ne suis pas à ma place, que je n’aurais pas dû suivre cette formation. Et puis il y a la pression des travaux à rendre, des examens à la fin de l’année. Plus le concours, car je me suis inscrite au concours de la fonction publique territoriale.

    Avec ma famille, c’est toujours pareil. Il y a des tensions par-ci, par-là. Mais ça passe. Puis ça recommence. C’est fatigant. Et puis il y a les problèmes de santé de ma grand-mère et de mon parrain ; du coup ça ajoute un poids, on va dire. Il n’y a pas grand-chose que l’on puisse faire. Je pense toujours à partir vivre loin mais il faudrait d’abord que je réussisse la formation et le concours, puis que je trouve un taf stable. Mais vu mon absence de motivation, c’est pas gagné…

    Je pense toujours à ce prof (et à la fac) mais j’ai abandonné l’idée de le contacter depuis longtemps. Techniquement, je pourrais le faire mais je ne suis pas sûre que ce soit la bonne chose à faire. Je me suis rendu compte que c’était obsessionnel et malsain. Même si le respect et l’admiration sont toujours là. Je pense aussi à d’autres profs parfois (et à l’école en général). C’est peut-être parce qu’une partie de moi regrette de ne pas avoir fait mieux, d’être partie comme une lâche en milieu d’année.

    J’ai toujours les mêmes problèmes (douleurs et démangeaisons) mais je m’y suis habituée avec le temps. C’est devenu « normal » alors je ne m’inquiète plus vraiment. Et puis j’en ai marre d’aller chez le médecin pour repartir bredouille. Du coup, rien de nouveau de ce côté là.

    Voilà, je pense avoir fait le tour. Et toi ? Est-ce que tu penses toujours à cette prof ? Est-ce que tout se passe bien avec ta famille, à l’école ? Est-ce que tu es heureuse ?

    Merci pour ton message et à bientôt ! :bye:

    Bouton retour en haut de la page