Répondre à : Dois je tout dire?

#41791
Sherana
Participant

    Salut Lundi,
    Pour tes cicatrices malheureusement oui tu vas les garder à vie. Après ce ne sont pas des conneries. C’est un épisode de ta vie dont tu souviendras. J’ai le corps lacéré d’environ 500 cicatrices plus ou moins grosse mais elles sont principalement sous mes vêtements (ventre, hanche, cuisse). Mais par exemple tu vois j’ai une marque de brulure sur l’avant bras gauche et elle se voit beaucoup. Tellement que tout le monde m’a déjà demandé ce que c’était et à chaque fois que je la voie ou qu’on me demande je me rappelle le vendredi ou je l’ai fait, les conséquences que ca a eu car ca à blessée énormément une personne qui m’a aidé. Toutes tes cicatrices tu dois les voir comme une victoire dans le sens où oui tu vas mal et tu es mal mais tu plus tard tu le verras comme le fait que tu as gagné contre ton mal être et que donc tu as gagné le combat que ta vie t’auras imposer. Moi, j’ai des remarque sèche de la plupart des gens alors qu’ils connaissent pas mon histoire mais c’est avis on s’en fiche. Seul toi sait ce que tu vaut donc les autres et leur opinions sont pas important.
    Sinon, là ca va pas trop… Je dois me battre pour rattraper les cours, les évaluations et j’ai des rendez vous qui me font encore sauté 2 jours de cours. Je vais jamais tenir le combat contre ma scolarité, ma famille (il faut que je fasse les premiers pas pour recréer le lien avec ma mère et il va falloir que je vois l’assistante sociale) l’anorexie, la dépression, l’insomnie, la scarification (j’ai de plus en plus envie), l’angoisse (de tout et du retour en cours). Ca me ronge et j’ai plus la force de me régénérer. Je suis juste emportée dans le tourbillon de ma vie actuelle et dès que j’essaye de bouger je me prends un nouveaux truc dans la figure… Je sais pas comment gérer mon retour au lycée qui se fait par un bac blanc de français, recréer le lien avec ma mère. En plus je me rend compte que même si je fais avancer toute ma famille (encore une fois) j’ai fait du mal à tout le monde. J’ai juste l’impression d’avoir 500 combats impossible à mener de fronts en même temps et je me sens super perdue… Je suis à bout, épuisée mentalement et tout sauf la force de retourner au lycée. Mais si j’ai vais pas j’ai le bac blanc de français à rattraper et 6 heures d’évaluation à rattraper encore en plus des autres… J’ai l’autorisation de mon psychiatre à pas aller au lycée mais bon c’est pas trop une solution pour moi à part pour éviter que je m’ouvre les veines à cause d’une crise suicidaire à cause de ma dépression…
    Désolée, je viens de me rendre compte que je viens de me plaindre à mort juste parce que je sais pas gérer ma vie. Désolée tu n’es pas obligée d’en tenir compte.
    Prend soin de toi,
    Bisous,
    Sherana

    P.S: Pourquoi ce surnom « Lundi »?

    Bouton retour en haut de la page