Répondre à : Emprisonner

#42980
Calm

    Salut soso merci de m’avoir lue et répondue.
    Ça s’est passé quand j’étais au collège et que j’avais encore mon groupe d’amie nous étions 4 filles et en 6 ème j’ai eu une petite dispute avec l’une des quatres elle et moi étions amie depuis la maternelle nos mères étaient amies avant même notre existence. A la base cette dispute était avec une autre fille qui était mon amie mais en dehors du groupe. Je pensais que l’ont était amie et de mon point de vue on était quand même un peu proche mais quand on était pas ensemble elle me rabaisser et disais des choses pas très gentille par sms à mon égard à mon amie que je connaissais depuis la maternelle ( on vas l’appeler fille A) et donc fille A est venue m’en parler en me montrant les messages je me suis sentie trahie par l’autre fille et moi je voulais vraiment éviter de me disputer avec elle alors j’ai rien dit. Plus tard il s’est passé autres choses je ne me souviens pas vraiment ce qui à déclencher cette dispute mais on était dans les vestiaires on se changeait pour faire sport et là une grosse dispute à éclater sauf que fille A et l’autre fille se sont acharné sur moi alors que dans l’histoire j’avais rien fait et toutes les filles de la classe s’en étaient mêlé elles me hurlait toute dessus. Une fois à la pause du midi j’étais toute seule dans la cours et j’avais mal à mon cœur j’avais tellement envie de fondre en larme j’en ai jamais parlé à mes parents. Je suis quelqu’un qui parle vraiment très peu et à ce moment c’était juste de la timidité c’était compliqué de me faire des amies donc ça m’a beaucoup toucher le fait que plusieurs personnes me hurlait dessus pour rien qu’elles les protèges elles plutôt que moi alors que j’avais rien fait, fille A disais devant toute les filles que je lui avais volé l’autre fille (déjà personnes n’appartient à personnes) que je les avais séparé alors qu’à la base c’est moi qui était devenue amie avec l’autre fille la première c’est grace à moi si elles se sont parlé fille a essayait de retourner la situation et c’est pas la dernière fois qu’elle a fait ça et donc j’ai fini l’année super mal, mal à l’aise et super stressée.
    Ensuite en cinquième j’étais dans la même classe qu’une autre amie que je connaissais depuis la maternelle (fille b, elle faisait partie du groupe de 4) et cette fille à une cousine (fille c) qui est arrivée cette année la et on a été dans la même classe dès le premier jour même si j’étais timide je me suis présentée elle aussi et elle était super douce et gentille on est devenue vite amie et super proche donc ensuite l’année avance et je recommence à parler un peu avec fille a et j’étais aussi très très proche de fille b on parlait vraiment de beaucoup de choses des bonnes comme des mauvaises enfin plus sombre partie de nos vies pareil avec fille c sauf que fille a s’est rapproché de fille c et à essayer de m’éloigner de moi encore une fois elle à essayer de refaire la même chose qu’avec l’autre fille en essayant de créé des problèmes mais fille c l’a remarqué et à aussi remarqué que ça m’affecter, elle m’a rassuré en disant que elle avait remarqué ce qu’elle essayer de faire fille a et que elle ne croyais pas ce qu’elle disait sur moi donc on s’est toute les deux éloigné de fille a. Et dans la classe il y avait une autre fille (fille d) dont j’étais très proche aussi on avait beaucoup de délire ensemble je la défendait et réconfortait quand ça n’aller pas, on habitait à 15/20 minutes l’une de l’autre et le matin je l’attendais et le soir je la raccompagner alors que j’avais vraiment pas le droit mon père ne voulais pas. Elle me donnait des surnoms m’envoyer souvent des messages on s’appeler souvent aussi les vacances et weekend. Après et venue l’année en 4 ème et c’est la que j’ai vraiment commencer à aller mal j’étais déjà un peu mal en 5eme mais ça à augmenter en 4 ème, j’étais dans la classe de fille c et fille b et d étaient dans la même classe donc elles se sont rapprochées ce qui est normal sauf que elles ont commencé à ne plus me dire bonjour dans la cours alors que elles disais bonjour a fille c et que j’étais tout le temps avec elles, fille d à commencé a donné des surnoms a fille b et à lui dire des « tes ma meilleure amie je t’aime trop » des trucs comme ça. Et j’étais contente qu’elles se soit rapproché mais ça me faisait aussi mal de voir qu’elle m’avait complètement remplacer aussi vite et qu’elle arrête de me calculer comme ça après on rentrait quand même ensemble et elle me parlait mais on était « proches » que quand je la raccompagner chez elle, et à un moment elle m’as dit « j’ai l’impression qu’on s’éloigne de plus en plus, j’ai l’impression que toi ça va pas trop  » et c’était vrai on s’éloigner et ça m’affecter beaucoup et chez moi ça n’allait pas du tout et dans ma tête non plus sauf que je lui ai répondu que si j’allais bien et elle à pas trop chercher a aller plus loin j’ai finis par m’éloigner complètement d’elle mais ça n’avait pas l’air de l’affecter plus que ça ou pas autant que moi en tout cas et je me suis beaucoup éloigné de fille b aussi comme fille d. J’ai vraiment mal pris le fait qu’elle ne cherche pas à savoir réellement ce qui me tracasser ou se passais comme moi je faisais avec elle quand ça n’aller pas j’étais toujours là pour elle à n’importe quelle heure mais elle n’était jamais là. Dans l’année je me suis faite embêter par quelqu’un je préfère dire ça plutôt que « harceler » ça n’a duré que 4 ou 5 moi je ne me sens pas légitime d’employer donc ce mot. Ça m’a encore plus recroquevillé sur moi même. A la fin de l’année j’étais tellement angoissé d’aller en cours je faisais des nuits blanche j’avais des idées vraiment très sombres et je n’arrivais pas à en parler a fille d parce que elle vivait déjà pas mal de trucs elles aussi elle avait des idées un peu sombre, elle me parlait de ce qu’elle avait et moi je l’écoutait en essayant de la conseiller ou juste l’écouter on s’envoyer des messages très tard le soir. Sauf que je pleurer des fois devant mon téléphone par rapport aux messages qu’elle m’envoyer ses problèmes me touchait beaucoup c’est comme si je les vivait aussi mais je ne lui disait pas et je ne lui disait pas mes problème et mon état de santé mentale qui s’aggraver de jour en jour pour la préserver, elle vivait déjà assez de choses je ne voulais pas lui en rajouter, franchement je pourrais mourir pour elle et si je devais revenir a ces moments là je ne changerai rien même si ça ma énormément affecté . Je supportait tout ce qu’elles me disais, les cours, la fatigue qui s’accumuler, ces voix dans ma tête, chez moi je devais faire mes devoirs à manger le soir, la lessive, le ménage les devoirs de mon petit frère, m’occuper de mon père de mes deux grandes sœurs et deux petit frères et là en écrivant ça je me rends compte à quel point je faisais des trucs à 14 ans et à ce moment là je me disais que je ne faisais rien du tout ou pas assez. Voilà j’ai parlé de ces fameuses « amies » y en a qu’une seule qui à réellement était sincère avec moi et qui est restée en contact et je suis reconnaissante envers elle rien que de rester en contact. Je suis désolée c’est vraiment très long là mais ça m’a fait du bien j’avais vraiment besoin de faire sortir ça, ça fait des années que je garde tout sans rien dire

    Bouton retour en haut de la page