besoin de faire sortir quelques bagatelles..

  • Ce sujet contient 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par titiValentinetiti, le il y a 7 mois et 2 semaines.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #27418 Répondre
    titiValentinetiti
    Participant

    ATTENTION! TEXTE TRES LONG, ne perdez pas votre temps à lire ça.

    Bonsoir, je suis une fille de 15 ans, je suis en 3°, j’ai des amies formidable, des parents aimants, une famille des plus normales, avec des disputent mais surtout de la joie…
    Toute ma vie, j’ai appris à me taire, à laisser les grandes personnes parler, à ne pas pleurer car ça dérange les gens, ne pas me plaindre car c’est agaçant, et à ne pas parler de mes sentiments. Je suis considérée par les autres comme étant une jeune fille souriante, pleine de joie, une enfant studieuse, et respectueuse. Je suis celle qui réconforte les autres, qui essuie leurs larmes, celle qui écoute et donne des conseils. Ce n’est qu’un masque. depuis longtemps, je me sens incroyablement seule et profondement triste. Voilà que depuis l’année derniere je pense etre boulimique (auto diagnostique, car je ne parle pas à mes parents de mes « problemes », je sais pas pourquoi mais j’ai peur qu’ils se moquent de moi). Je me suis toujours sentie mal dans mon corps, sentie trop grosse, pas à mon aise. J’abandonne peu à peu mes passions, centres d’interets, mes notes à l’école sont en chute libre meme si je fais de mon mieux pour continuer. Je n’y arrive plus, je suis exténuée. C’est comme si je n’avais plus d’interet pour quoi que ce soit et qu’il ne me restait plus que de la tristesse. Tout ce que je fais finis vite par m’ennuyer. Je suis constamment fatiguée, et je me sens toujours sur-bookée alors que je passe mon temps à ne rien faire. Je n’ai pas de reves, je ne réponds plus aux messages de mes amies… Et j’ai peur. J’ai peur de la mort. Pas de la mienne, mais de celle des autres. J’ai peur de ne plus les voir, et du vide qu’il y a après. Ce vide que je ne connais que trop bien. Mes animaux de companies et les membres de ma famille meurent les uns après les autres, ne me laissant que des vides dans mon corps, mon coeur. J’ai l’impression d’etre une coquille vide et de ne pas etre « légitime »; je veux dire par là que je ne penses pas avoir le droit de me sentir aussi mal, aussi triste avec la vie que mes parents m’offrent. Je ne sais pas vraiment ce que j’attends de ceci, mais je ne m’attends pas à ce que quelqu’un réponde à ce message, cependant, peut etre que d’autres personnes qui se sentent comme moi peuvent partager leur « histoire »… :unsure: avant d’écrire ce pavé, j’ai lu d’autre messages de personnes qui ont vraiment besoins d’aide…
    Je remercie les personnes qui ont tout lu et je leur demande pardon pour leur avoir fait perdre leur temps…
    Bonne soirée…

    #27481 Répondre
    Albatros

    Ton message, notamment l’impression d’être une coquille vide, me fait penser au poème « Tard dans la vie » de Pierre Reverdy. Lire de la poésie (Baudelaire, Lamartine, Apollinaire….), voire de la philo (la République, les Pensées, Descartes) ne te ferait sans doute pas de mal et pourrait t’aider à regarder ta vie autrement.

    #27692 Répondre
    titiValentinetiti
    Participant

    Merci d’avoir pris le temps de lire, pour la réponse et le conseille… Je viens de lire le poème de Pierre Reverdy, c’est vrai qu’il décrit bien ce que je ressens.
    Encore merci et bonne journée.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
Répondre à : Répondre #27692 dans besoin de faire sortir quelques bagatelles..
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page