idées noir

  • Ce sujet contient 10 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Stordyne, le il y a 5 mois et 3 semaines.
11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #24483 Répondre
    –sasha–
    Participant

    bonsoir/bonjour,
    je m’appelle Sasha est depuis bientôt 4 ans je vais très mal. Il y a eu des « pose » dans mon mal-être mais a un moment (jusqu’à maintenant) je crois que je suis même en « dépression » (non-diagnostiqué). Tout à commencer par mon harcèlement, puis la « mort » de mon amie et des séparation, ma non-confiance en moi mes tics et ect …
    aujourd’hui je vous écrit car j’ai survécu/e/ 4 ans mais je pense que je ne pourrait plus tenir.
    Aidez-moi…

    #24504 Répondre
    Enzo4834

    Je sais pas trop quoi te conseille appart voit un médecin pour te faire diagnostiqué ta dépression ensuite consacre toi du temps pour toi pour faire le point et voir ce que tu peux faire pour avancer tu peux en parler avec ta famille. Tu peux aussi sorti un peu te changer les idée penser à autre chose . Si ton harcèlement ta traumatisé et que tu as fini l’école soulage toi dit toi que ça peut pas arriver et que c’est pas de ta faute rassure toi. M

    J’espère que me idées pourront aider et que ça va aller mieux

    #24553 Répondre
    Simon

    Salut,
    C’est déjà super que tu viennes en parler ici, si tu ne te sens pas d’affronter ça seul(e), essaye d’en parler à des proches ou un professionnel.
    Rien que de discuter de tes problèmes peut t’aider à prendre du recul et y voir plus clair.

    Pour le harcèlement, n’oublie jamais que le but est de faire souffrir, ces attaques ne sont en aucun cas légitime. Je ne sais pas dans quel situation tu est, mais le harcèlement est très grave et condamnable. Si tu est dans un établissement scolaire tu peux en référer au directeur(trice), sinon à la justice.

    Et tu ne dois pas avoir honte de toi, chaques personne est unique. Le charme passe par ne dépend pas que de l’apparence, il y a aussi ta personnalité, tes ambitions, ton histoire etc.. Et même les tics font pas défaut à ton charme physique.

    #24567 Répondre
    sombre
    Participant

    Tu peux t’exprimer ici,.dit tout ce qui te traverse peux te libérer un peu..tu peux aussi nous dire comment tu as fait pour surmonter jusque là comme ça on pourrait te donner d’autres solutions peut-être à long termes

    #24607 Répondre
    Cyvi2002
    Participant

    Bonjour,
    J’ai 19 ans et j ai déja fait plusieurs tentative de suicide depuis mes 15 ans car je me déteste. Je fait preuve de beaucoup de violence envers mes proches car je rejette mon mal sur eux. Mes parents me disent que ils me comprennent plu. J’ai déja vu des psy mais une fois devant eux j ai du mal a me confier car j’aime pas pleurer devant les autres.
    J’ai un sentiment d’être abandonner par tout le monde, que personne m’aime…
    j’ai été adopté quand j’été toute petite. Je suis très heureuse dans ma famille mais c est moi qui est tout le temps peur d’être abandonner.
    A chaque fois que je me retrouve seule je suis triste, j’ai l’impression que personne m’aime.

    J’ai rendez vous chez une psychologue de 18 janvier, j’espere que elle me redirigera vers un psychatre car ce que je veux c est un psychatre, des médicaments pour calmer ma violence .
    Je pense aussi que je suis en dépression mais j’ai besoins d’un psychatre pour être diagnostiqué.

    #24625 Répondre
    sombre
    Participant

    Coucou cyvie2002

    Tu devrais faire un post pour toi,pour être lue par plus de monde..Revenons à ton texte maintenant.Ça se voit que tu veux être aidé le fait d’en parler ici le montre,tu as de la chance de pouvoir consulter et c’est vrai que c’est pas souvent facile de parler à un psy mais tu dois essayer il est là pour t’écouter sans porter de jugement.Si ça te coûte beaucoup commence par le faire par appelle vocal ou vidéo avec ton caméra fermer pour être plus a ton aises dans un premier temps.

    #24948 Répondre
    _luci_
    Participant

    hey (c la personne du message j’ai dut crée un autre compte car l’initial ne fonctionner pas)
    ma mère est très fermer d’esprit donc pour moi lui raconter mes problème reviendrait a creuser ma propre tombe.
    pour ce qui est de sortir pour me changer les idées cela est impossible. je le fessait avant quand je pouvait mais mes parent (surtout ma mère) n’aimer pas ça il mon donc interdit de sorti.
    j’hésite à en parler a la psy du collège, sachent que je les vu plusieurs fois car une amie la voit aussi.

    #25927 Répondre
    –sasha–
    Participant

    ma mère est très fermer d’esprit donc pour moi lui raconter mes problème reviendrait a creuser ma propre tombe.
    pour ce qui est de sortir pour me changer les idées cela est impossible. je le fessait avant quand je pouvait mais mes parent (surtout ma mère) n’aimer pas ça il mon donc interdit de sorti.
    j’hésite à en parler a la psy du collège, sachent que je les vu plusieurs fois car une amie la voit aussi.

    #25934 Répondre
    Louzoula
    Participant

    Bonjour,

    Alors oui tout d’abord, c’est une démarche très saine de venir en parler ici. Les souffrances sont parfois très difficiles à verbaliser, et c’est une première étape que tu as franchi.

    Je crois comprendre que cela fait quatre ans que tu sens des vagues de déprime (j’utilise déprime plutôt que dépression ; non pas que je veuille minimiser, mais en effet, sans diagnostic c’est compliqué de parler de dépression ).
    Tu as l’air d’avoir déjà vécu pas mal de choses compliquées pour ton âge.
    Je rejoins Enzo et Simon, utilises cette plateforme, et n’hésites pas à nous parler de ces pensées. En aucun cas les garder pour toi est une bonne chose.
    Parfois on encaisse beaucoup de choses, et la montagne d’idées noires nous semble si immense qu’elle nous paralyse. Mais avec le temps, et avec beaucoup de travail (notamment thérapeutique) on finit par escalader la montagne étape par étape, pour se rendre compte finalement qu’on est capable de bien plus de choses qu’on ne le pense.
    De ce que tu dis, tu as traversé beaucoup, et je pense déjà que tu dois te féliciter pour cette force. Tout le monde n’est pas capable d’endurer la souffrance et d’avoir la sagesse de demander de l’aide. Alors n’hésites surtout pas.

    Est-ce que parfois tu écris ou tu danses ? En plus du soutien d’un professionnel, parfois une activité artistique permet de nous libérer.
    As-tu quelques amis, même un ou deux, de confiance ?

    Lou

    #25935 Répondre
    Louzoula
    Participant

    Bonjour à toi,

    Comme je le disais aussi à Sacha, tu peux vraiment te féliciter d’avoir osé poser ces mots. Il faut du courage pour affronter ses émotions et celles qui ont l’air de t’envahir s’apparentent à celle de la colère.
    Les parents se sentent parfois dépassés et l’expriment quelques fois de façon un « rejetante » sans le vouloir. Parce qu’au fond, c’est l’inquiétude qui les envahit qui parle. De ne pas savoir quoi dire ou quoi faire. Mais n’abandonne jamais l’idée qu’ils t’ont souhaité, et par conséquent qu’ils ont pris la responsabilité de te soutenir. Alors pas toujours comme on l’aimerait, mais quand même.

    L’adoption c’est une preuve d’amour, et le sentiment d’abandon est souvent quelque chose qui revient. C’est totalement naturelle et ça ne doit pas t’effrayer. Tu verras que si tu es accompagnée par un professionnel, le temps te permettra d’en faire une force. Parce que je suis presque sûre que ça développe chez toi une forme de sensibilité 🙂 que tout le monde n’a pas.

    Pour le psychiatre, je ne peux malheureusement pas te rejoindre sur ce point. Je pense très fermement que les traitements chimiques ne sont pas bons sur le long terme. Les psychologues amènent un travail peut être plus long, mais plus doux. Et plus riche sur le long terme. Mais tu choisiras ce qui te convient le mieux.

    Enfin pour ce qui est de l’amour, je ne sais pas si tu pourras l’entendre aujourd’hui, mais je peux t’assurer qu’il existe beaucoup de formes d’amour : l’amour de soi, de son entourage, d’un partenaire, d’un travail, d’une ville, d’une passion, d’un animal. Et d’autres. Mais la plus importante je crois, c’est l’amour que se porte à soi même. La plus difficile a acquérir.

    Est-ce que tu as des passions dans la vie ?

    Force à toi, et surtout, le groupe est la si tu as besoin de parler

    #25972 Répondre
    Stordyne

    Bonjour,
    Avant de commencer, je veux rester anonyme (merci de votre compréhension). Bref, pour venir à mon cas, j’ai des idées noir depuis quelques mois: par exemple, en cours d’espagnol, mon prof est raciste, homophobe et encore sexiste. Parfois, dans ces cours, je me demande qu’est-ce que je fais là, est-ce que j’ai ma place dans cette classe, dans ce monde ?… Aussi, je m’embrouille souvent avec ma meilleure amie à cause de l’entourage de chacun de nous. Cela m’affecte tellement mais j’essaye de pas trop prêter attention. Je veux profiter de la vie, des gens que j’aime, de chaque moment de la vie mais cela m’empêche et me prends la tête. J’espère sue je suis pas le seul…

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
Répondre à : Répondre #24948 dans idées noir
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page