Mes angoisses me bloquent et me paralysent

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #30352 Répondre
    Fi_01

    Bonjour à tous,
    Je viens sur ce forum dans l’espoir que par l’écriture et le partage de ce que je vis je puisse aller mieux. Je me suis déjà exprimer plusieurs fois aux téléphones avec les Ecouteurs de Fil Santé Jeune.

    En ce moment, je vis une période d’angoisse intense que je n’ai jamais subit avant. Suite à un incident à l’oreille (écouter trop près un message vocale sur mon téléphone)il y a 3 mois j’ai un léger acouphène que j’entend uniquement la nuit. Cela m’a fait peur car je n’acceptes pas cette blessure et ce changement physique et environnemental. Je me suis donc reporter sur mon oreille droite qui n’avait rien. Et de jour en jour, j’ai un acouphène auto-immune à l’oreille droite qui apparaît et cela fait 1 mois que je panique, que je me focalise dessus. En 1 mois, j’ai un acouphène qui apparaît, une impression d’oreille bouché, des insomnies, des grésillements.

    On me dit de me détendre, de penser à autre chose, revoir ce que j’aime. Mais depuis, plus rien me donne envie, tout est amère..ma seule pensée ne plus entendre ses sons, revenir à avant, être léger. Je suis tendu du visage.
    Je pense et c’est sur que j’ai peur d’affronter ma réalité et mes peurs. Je cherche un sauveur, un guérisseur, un magicien qui me face disparaître toute cette tension.

    Paradoxalement, je sais que tout est psychologique et le pouvoir du corps peut faire des miracle quand on y croit. Je pense y croire mais mon cœur non et ça fait l’effet inverse lorsque que je fais des exercices de respiration. Je suis pollué de l’intérieur. Tout le monde autour de moi tente de m’aider mais ne savent pas plus quoi faire. Je me sens seul, seul face à mes angoisses. J’ai peur d’affronté mes peurs en pensant que je vais aggraver mon état mais c’est en nourrissant par ma peur qu’ils s’intensifient. Vous voyez ! Je suis paradoxale, je ne sais pas me convaincre en âme et conscience que tout cela est psychologique. C’est dur…A croire que je me complait.
    Je pense donc trop mais vraiment beaucoup trop trop trop. Je ne sais pas ne pas penser. Je réfléchie si la je vais bien ou la je vais pas bien. Si j’ai une sensation physique particulière, si mes acouphènes me suivent. Ba oui si je me concentre la dessus, ils vont être au rendez-vous. J’ai pas la force…déjà parce que je suis exténuer à cause de la fatigue. Je mange peu, je fais plus trop de sport, je sors un petit peu, j’aime dessiner. Là ça me dégoute; lire ne me fait plus évader et regarder des vidéos me fatigue les yeux et je ne veut rien entendre.

    Je sens j’ai besoin d’affection, qu’on me prenne mon énergie négative, qu’on me l’extirpe.

    Pour finir sur du positif, il y a bien eu des jours et des nuits où j’ai réussi à vivre bien, à ne plus me focaliser la dessus en me disant que c’est fini ou que je suis sur la bonne voie. Mais rebelote une peur et angoisse alimente la flamme. J’ai pris un rdv avec un psy mais je me sens trop impatient, je veux parler tout de suite et tous les jours. J’ai besoin de m’exprimer car c’est par cela que je me concentre vraiment sur quelque chose. J’ai un rdv avec un médecin généraliste pour un check up mais c’est pas avant demain et ça aussi ça me fait peur. Peur qu’il voit quelque chose d’anormal.

    Merci d’avoir lu pour ceux qui sont arrivé jusqu’ici, excusez moi les fautes d’orthographes. Il est 4h du mat ça fait 2h que je ne dors pas bon…

    Je vous souhaite la bonne santé

    Fi

    #30365 Répondre
    TheGirl
    Participant

    Salut Fi

    Le truc avec les acouphènes ça me fait penser à un truc que m’a dit ma grand-mère. Évidemment le problème n’est pas le même mais ça pourrait peut être être ça : en gros, ma gm a subi une opération à la hanche qui lui a fait perdre deux centimètres de hauteur.
    Au bout d’un moment elle se sentait désorientée parce qu’elle voyait plus les choses à la même hauteur. Elle en a donc parlé à son chirurgien qui en lui a expliqué tout ça et a dit que c’était très important d’en parler pck certains patients pouvaient tomber en dépression parce qu’ils n’avaient plus leurs points de repères d’avant.

    Donc même si c’est pas la même situation je me dis que peut être vu que t’entends plus pareil à l’oreille gauche, t’as perdus certains points de repères et que ton oreille interne galère a les retrouver.

    Après pr la question de la detente, jest ce que t’as entendu parler de la sophrologie ? C’est une technique de destressement (même pas sur que ce mot existe) différente donc tu pourrais prendre rdv avec un/une sophrologue.

    J’espère avoir pu t’aider mais si tu as besoin de parler, je suis là.
    :good:

    #31733 Répondre
    Fi_01

    Hey (pardon de répondre très tard) J’ai passé une période où ça allez mieux mais cet acouphène est toujours là. C’est peut être surement ça. Je suis perdu car c’est apparu d’un coup.

    Le truc c’est que je veux pas accepter aussi et l’intégrer dans mon quotidien. Je veux qu’il disparaisse…J’ai pris un rendez-vous chez un Orl mais je le vois seulement en septembre. J’aimerais des réponse à mes questions qu’internet ne peut pas me soulager. C’est tellement fustrant.

    Oui la sophrologie ça me tente. Le mieux c’est d’arriver à se détendre sans mettre mes sous.

    Merci pour ta réponse 🙂

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
Répondre à : Répondre #30365 dans Mes angoisses me bloquent et me paralysent
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page