Savoir aimer

  • Ce sujet contient 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par claramrtn, le il y a 6 mois et 3 semaines.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #24030 Répondre
    L’outre

    Salut,
    Je me présente, j’ai 17 ans.
    Je suis confronté à un problème, je suis toujours en questionnement.
    J’ai été pendant mes années de collège en couple mais dans l’incapacité d’être alaise.
    Je suis littéralement malade par le stress, je me sens tellement malalaise d’être en couple que rien que d’embrasser une personne est insurmontable pour moi.
    Alors je me demande toujours ci c’est lui qui ne me correspondait pas ou c’est moi qui est un problème.
    Suis je capable d’aimer ou de trouver l’amour je ne sais pas.
    J’ai un problème de confiance en moi peut-être et comment faire pour confronté cette peur.

    Alors je souhaiterais savoir si d’autres personnes sont dans la même situation que moi ? Des conseils ?

    #24048 Répondre
    Capitaine Cool

    Salut

    Alors tu n’es pas la seule à avoir ressenti un malaise avec quelqu’un au niveau des sentiments.
    Mais reste à identifier ce qui te mets mal à l’aise pour te débloquer.

    Pour mon exemple personnelle, je me suis toujours senti très mal à l’aise avec les filles jusqu’à mes 23 ans et je ne savais pas pourquoi. J’arrivais jamais à sortir avec une fille, je faisais un blocage total pour sortir avec les filles qui s’intéressaient à moi.

    Ce malaise a disparu quand j’ai accepté que je n’étais pas hétéro et j’aime les garçons plus que les filles et j’ai cherché à sortir avec des mecs, maintenant je suis arrivé à sortir avec 2 filles, je ne ressens plus de malaise avec elles et j’ai compris que mon homosexualité que je me cachaient à moi même était la cause indirecte de mon malaise profond avec le sexe opposé.

    Je ne dis pas que tu es homosexuelle ou lesbienne. Mais je ne sais pas si tu t’es posé la question et tu es au clair la dessus parce que ton message me trouble un peu dans ce sens et m’interpelle. C’est juste une des nombreuses pistes de réflexion à aborder pour toi mais voilà il faudrait arriver à identifier ce qui provoque ce malaise en toi, il peut y avoir plein d’autres pistes que l’orientation sexuelle : ca peut être lié à ton enfance, une maltraitance subie enfant ou une agression subie que tu as refoulée etc.

    Arriverais tu à mettre des mots sur ce qui provoque ce malaise ? Ça pourrait t’aider à te débloquer ?

    #24398 Répondre
    claramrtn
    Participant

    Hello, tout d’abord désolé de ma réponse tardive. Ensuite, je me suis un peu reconnue dans ce que tu as dit.
    Toute mes année de 4° et de 3° j’ai été en couple avec un même garçon. Tout le monde me disait « oh bah ça fait 2 ans vous devez avoir aucune gêne entre vous » et je répondais que oui alors que c’était tout le contraire. Avant de le voir j’étais pétrifiée, j’avais la boule au ventre même la veille, j’étais très timide, je me laissais pas aller, même l’embrasser c’était compliqué pour moi. Je suis une fille et c’était un garçon, je me suis toujours sentie hétéro donc ce n’était absolument pas un problème d’orientation. Aujourd’hui j’ai 17 ans et je suis en couple avec un garçon formidable et avec lui j’ai littéralement aucune gêne et en y réfléchissant j’en suis arrivée à la conclusion que déjà ma timidité n’avait pas aidé, ensuite je vivais des choses compliquées chez moi donc je vivais constamment avec un gros stress et sans m’en rendre compte le stress se déportait vers ma relation. Ensuite, cela vient peut être de la façon dont tu rencontres les gens, je sais que quand c’est un de mes amis avant de me mettre avec dans la relation c’est NICKEL mais quand c’était à distance je n’arrivais pas à me défaire du stress intense, de l’inconfort puis jsp j’avais assez honte même si je l’aimais? Donc le « problème » venait à 90% de moi mais chaque situation est différente, peut être aussi que ton copain/ta copine ne te mettais pas vraiment à l’aise non plus et peut être que même si tu l’aimais et bah il n’y avait pas THE feeling et que ce n’était donc pas forcément la bonne personne pour toi même si il/elle était quelqu’un de bien. Parfois il ne faut pas chercher trop loin
    En espérant avoir pu t’aider 😉

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
Répondre à : Répondre #24398 dans Savoir aimer
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page