si vous avez le temps, jeté un coup d’oeil + un avis sur mon histoire

  • Ce sujet contient 6 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par ilfaitfroid, le il y a 2 mois et 2 semaines.
7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #24242 Répondre
    ilfaitfroid

    Bonsoir,
    je suis en dépression (“décréter/analyser“ par plusieurs psy) depuis 3ans et demie, dernièrement quand j’ai quitter mon lycée, j’ai eu un grand soulagement, et j’allais relativement très mieux qu’avant (je n’avais plus d’idées, ni de plans suicidaires, plus d’auto-mutilations, et beaucoup moins pessimiste), j’avais réussi à me “relever“.
    Sauf que là ça fait un petit temps que je recommence à aller mal et à repenser comme avant (exemple : je ne veux plus vivre ; je fais trop dépenser à mes parents, car j’ai détruit une voiture et plus de 3 téléphones, autant crever je leur couterais plus rien etc ; mon soucis c’est que ma famille ne voudra pas me laisser partir de ce monde, ils souffriraient bien trop, et je sais c’est bien ça montre qu’il m’aime, mais moi je vais pas bien, et c’est toujours comme ça, y a des phases très sombres, des phases de vide intérieur, et d’autre où ça va relativement mieux.
    Sauf que c’est toujours ce schéma (pas forcément le même ordre mais je passe toujours du rire aux larmes, de positif à négatif, d’heureuse à très triste, de penser à avoir un avenir à mourir dans un avenir proche), bref ça devient très chiant, insupportable, et ça me perd totalement, à chaque fois je sais plus qui je suis, ce que je pense réellement, ce que je veux réellement, etc etc
    En faite je me rends compte que je n’ai jamais eu le temps de me retrouver et de me reconstruire, que j’ai toujours de nouveau été à terre… et ça n’aide pas du tout

    Bon je pensais pas autant écrire (on dirait que j’en avais besoin), j’espère que quelqu’un aura eu le temps, la gentillesse, et de l’intérêt à lire mon message et à y répondre (s’il vous plaît)
    Si vous êtes arrivé jusqu’ici, pour votre information j’ai 18ans, je suis suivie par une psychiatre et depuis peu par une hypnothérapeute (je teste même si ça marche pas beaucoup pour moi), je suis sous antidépresseur (le même depuis 1ans), et de nouveau anxiolytique (le nouveau ça fait 1mois et demie que je l’ai).

    #24263 Répondre
    Enzo4834

    Tu as bcp de problème avec ton esprit tu as pense que tu allez mieux mais ce n’est pas le cas. Quand tu dis que tu es soulager d’être partie de ton lycée on t’harceler ?.
    Tu dois trouver du temps pour toi même et t’occuper un peu l’esprit sans te faire du mal.
    Il faut que tu arrivée à ne plus avoir besoin de ces médicaments que tu retrouve une vide normale. Tu ne vois jamais t’es amis ?

    Après je suis pas expert je te donne juste de Conseil ou bien des aides si tu les trouve nule pardonne moi. Si t’as besoin de parler reviens quand tu veux

    #24325 Répondre
    ilfaitfroid

    J’ai potentiellement subi du “harcèlement“ au début de seconde, mais pas sur que ce soit classé comme du harcèlement. Mais nan je dis que je suis soulagée car l’établissement, la foule des lycéens, mes différentes classes (sans plus de potes que ça dans ma classe) m’a amené beaucoup d’anxiété, de mal être, d’être mise à part constatent = très dur à vivre…
    Aujourd’hui j’ai eu rdv avec ma psychiatre, compte-rendu je vais prendre des anxiolytiques tous les soirs pour dormir, et si ça va pas mieux soit elle m’augmente l’anxiolytique, soit l’antidépresseur… donc c’est pas maintenant que je réussirais à vivre sans médicament.

    Merci pour le temps que t’as pris, tes conseils/aides ne sont pas nuls, c’est gentil de m’en proposés, on verra comment ça évolue

    #24338 Répondre
    Enzo4834

    Quand tu vas à tes séance de psy tu sens que tu avance ?

    L’anxiété est difficile à gérer tu as bcp de chose qui font que la contrôler est très compliquer peut être essayer de penser à des chose qui t’apporte du bien et qui te change les idées. Fait des activités.

    Merci j’espère tu vas sortir de cette anxiété et que tu vas réussir à aller mieux si tu as besoin de parler reviens quand tu veux

    #24643 Répondre
    Ilfaitfroid

    Coucou, ça fait longtemps que j’étais pas revenu voir les messages sur ce forum…

    Pour répondre à ta question, non ça fait plus d’1 mois que ça n’avance plus dans mes séances de psy,
    J’espère sortir un jour de tout ça, mais j’y crois plus du tout, je sais que même si je serais heureuse ca sera toujours encrer en moi et ça refera toujours surface

    Ça ne va pas mieux pour moi, et avec Noël qui arrive non plus… ça fait plusieurs année que Noël n’est plus en moi (alors que je kiffais ça petite), là c’est le premier Noël qu’on ne fêtera pas noel avec mon grand père (qui est décédé cette année) et je viens de m’engueuler avec ma famille pcq ma mère m’a sortie « ouais bah elle voit tout en noir » en souriant, ça m’a blesser et je m’y attendais pas dessus, ma sœur qui m’a dit nan mais c’était de l’humour noir, bah je leur ai dis que dans ce cas mon humour noir ça serait d’avaler tout mes médicaments pour être morte et je suis parti chialer dehors pcq j’en peux plus, les études que je fais m’intéresse mais ça sera pas mon métier, je suis un réel boulet pour ma famille (égoïste, délaissé sa famille, noirceur dans tout les sens du terme, mis leur voiture à la casse, casser je ne sais cbm de tel, je fais rien pour eux, j’ai même pas de cadeaux de noel breff) je me prends bcp la tête je sais, mais du coup ptdrr qui voudrait une fille comme moi et malgré ça et que je veux partir de ce monde en me foutant en l’air, je « peux pas » parce qu’il m’aime et que je les anéantirais, donc je serais vraiment horrible de leur faire ça, mon deuil de ma tante et tjr pas passer au passage et j’aurais vraiment voulu partir à ca place

    Bon voilà voilà, sur ceux bonne fêtes à tous et bonne santé physique certe mais morale aussi
    À bientôt ptet

    #25297 Répondre
    naelhnb

    je suis beaucoup plus jeune que toi mais j’ai aussi vécu une période comme toi se n’est pas allé jusqu au médicaments mais quand même Ça ma fais un déclic le jour où ma mère ma emmener chez une psy à partir de se moment là j’ai décidé de me reprendre en main jai commence à me concentrer sur moi à chercher pourquoi j’étais mal j’ai fait tout pour avoir le moins du temps pour réfléchir être avec mes amies faire du sport ect
    C’est juste mon vécu et je ne suis pas sur que cela peut t’aider ou autre
    c’est très difficile de remonter la pente mais un jour tu y arrivera et ne laisse pas tomber.

    #34589 Répondre
    Ilfaitfroid

    Bonjour,
    même si tu es plus jeune ce n’est en rien un problème, tu as différents vécus/pensés/conseils/etc
    je me rappelle au début de mes séances de psy, je comptais trop sur leur métier… je pensais en sortir facilement ou que l’on m’indique comment mieux vivre dans ce monde ; finalement j’ai compris qu’ils ne servent seulement à avoir un espace d’écoute, ils nous font chercher des solutions par nous-même alors que quand je leur dis que je suis perdu sur tout… c’est que je prend sur moi pour leur dire que toute seule je n’y arrive plus, Or il ne se passe pas grand chose de différents.

    J’ai continué à vivre en gardant une lueur d’espoir, qui risque de s’éteindre bientôt et de me faire sombrer…
    ça fait jsp combien de fois que je supprime la suite de ce message donc je vais m’arrêter là

    merci à vous d’avoir pu répondre à mon message,
    je vous souhaite de trouver votre réel bonheur

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
Répondre à : Répondre #24643 dans si vous avez le temps, jeté un coup d’oeil + un avis sur mon histoire
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page