Sexe

Les poils du corps

image_pdfimage_print
poils2S’il est bon d’accepter son corps dans son ensemble, cela ne veut pas dire qu’on doit renoncer à en améliorer certains aspects. L’épilation fait partie de ces détails qui peuvent nous donner la sensation d’être plus belle.
Il arrive qu’on ait honte de son corps car on a des poils à des endroits qu’on pense anormaux comme par exemple sur la poitrine ou sur les fesses.
S’agit-t-il de se débarrasser de tous ses poils ? Est-ce même possible ?
Cependant quand on est inquiète de sa pilosité, c’est bien d’en parler à son médecin qui saura dire si un traitement est nécessaire ou pas.
« Tu es trop jeune ! » s’exclame votre mère quand vous lui parlez pour la première fois d’épilation. Et ça, ça vous hérisse … le poil !
Commencez par en parler ensemble. Pas d’âge réglementaire pour commencer à s’épiler; c’est du cas par cas. L’épilation concerne l’intimité de son corps. Un corps auquel il ne faut pas faire subir n’importe quoi.
Sous les aisselles, la peau est souvent plus sensible que sur les jambes, elle l’est aussi au niveau de ce qu’on appelle le maillot (les poils qui dépassent du maillot de bain !).
Chacune doit adapter la technique à son type de peau et à la partie à épiler.

  • La cire chaude ou froide. La cire chaude est très efficace si l’on est prudente. Si la cire est trop chaude on risque des brûlures qui peuvent être graves. Elle n’est pas recommandée en cas de problèmes de circulation du sang. On l’utilise chez soi ou dans un institut. Aller chez l’esthéticienne, professionnelle de l’épilation, revient plus cher mais est une bonne chose pour faire l’expérience au moins une fois d’une bonne épilation.
  • Le rasoir est très mauvais pour la peau, cela ressemble a une solution de facilité car c’est rapide et sans préparation, mais il faut s’en empêcher. Cela fait repousser le poil plus vite et souvent plus raide, cela risque aussi d’abîmer la peau avec des coupures qui peuvent laisser des cicatrices.
  • L’épilateur électrique, ce drôle d’engin, peut provoquer chez certaines des poils incarnés, c’est à dire qui poussent sous la peau.
  • La pince à épiler est bien lorsqu’on a seulement quelques indésirables à éliminer. Surtout il faut bien désinfecter la peau et la pince, puis arracher d’un coup sec pour ne pas casser le poil.

Avec l’épilation, on cherche parfois à maîtriser son corps, à le modeler tel qu’on le veut c’est à dire parfait ! Ce n’est pas en s’énervant dessus que le poil prendra plus rapidement la fuite; au contraire on risque de s’abîmer la peau ce qui ne va pas dans le sens de s’embellir.

Important après l’épilation : chouchouter sa peau qui vient de subir une agression en l’hydratant avec une crème.
Pour celles qui préfèrent, une autre manière de faire taire le poil est de le décolorer. Des produits spéciaux existent en grandes surfaces ou en pharmacie. Le secret pour se faire du bien : lire attentivement la notice de chaque produit et ne pas s’épiler dans la précipitation.

Alors comme ça il faudrait souffrir pour être belle ? C’est vrai le poil nous fait sentir qu’il préférerait rester à sa place, mais attention il ne s ‘agit pas d’un défi à relever. Et puis, soleil ou neige … doit-on s’épiler toute l’année ? Votre corps est à vous et faites comme vous le sentez.

Car osons le dire le plus efficace pour être belle c’est … d’être bien dans sa peau (qu’elle soit poilue ou pas !!).

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page