Les écrans
Publié le

Etre ou ne pas être : Geek !

Du simple fan de Star Wars, en passant par le joueur en réseau, ou encore par les pirates de l’informatique aussi appelés «hackers», aujourd’hui tout le monde voudrait ou croit être un Geek ! Mais qu’est ce qu’un Geek ? Y a-t-il une définition claire de celui qui passe du coté obscur de la force ;) ? La « Geek attitude » est elle devenue une mode ?

Manuel pour devenir (ou pas) Geek !

Nerd, Nolife et Geek se promènent sur la toile…

On entend toutes sortes d’adjectifs qui fleurissent, parfois même pour s’insulter, et ne sont pas toujours utilisés correctement. Reprenons un peu les mots que tout le monde utilise pour savoir si on est plutôt Geek, Nerd ou Nolife ?

Nerd : Contrairement à ce qu’on pense, ce terme n’est pas exclusivement lié à une passion pour l’informatique. Il désigne une personne qui est passionnée par tous les sujets scientifiques, de l’astronomie aux mathématiques. Le terme est péjoratif car ce passionné n’est pas populaire, voire moqué par les autres. Dans les séries américaines (qui nous transmettent souvent aussi des préjugés) le Nerd est le mec inscrit au club d’échecs et d’astronomie, qui a de grosses lunettes, des cheveux gras, et une chemise à carreaux. Il n’arrive jamais à séduire les filles sauf celles qui lui ressemblent. En France, dans les cours de récré, on a tendance à appeler les intellos des Nerds…

Nolife : Ce qui caractérise un Nolife (un «sans vie»), c’est qu’il est obnubilé par le monde virtuel. Il est passionné soit par un jeu de rôle, son travail, ou par un univers fantastique. Il en oublie de vivre. Le Nolife est asocial IRL et quasiment drogué à sa passion. Il a développé une cyberdépendance. Il ne peut pas décrocher, et peut développer des phénomènes de manque quand il n’a pas sa dose quotidienne d’internet, ou de « Terre du milieu »…

Geek : C’est un passionné des nouvelles technologies mais pas seulement. Le Geek est souvent aussi passionné par différents domaines tels que la science-fiction et le fantastique. Il a des connaissances pointues en informatique. Jeux de rôles, cinéma, séries télévisés, jeux vidéos, programmation informatique, littérature de science-fiction,… sont ses terrains de jeux. Au départ le terme était insultant mais avec le temps les Geek se sont rebellés et ont revendiqué leur identité ainsi que leur culture. Ils sont prêts à partager leur passion avec d’autres.

Ce n’est pas toujours évident de faire la part entre un passionné scientifique (et donc aussi d’informatique), un passionné qui est prisonnier de sa passion, et un passionné curieux. C’est pour cela que les trois termes se confondent souvent. Mais il y a des nuances. Un Geek se définira rarement lui-même de Nolife ou de Nerd… C’est sans aucun doute qu’être appelé Nolife ou Nerd, ce n’est pas un compliment…

La culture Geek

En constante évolution, les Geeks ne sont pas toujours d’accord pour ce qui fait ou non partie de cette culture. On pourrait réduire la culture Geek à : Stars Wars, Le seigneur des anneaux et Ghost Buster ! Mais depuis quelques années la culture Geek s’est étendue à bien d’autres sujets, livres, films, études.

Il est souvent admis que la bande dessinée, par exemple, en fait partie, et tout particulièrement les aventures des super-héros tel que Spiderman, Batman, Ironman,… Des héros eux-mêmes passionnés de gadgets extraordinaires. Des héros eux-mêmes Geek ?!

Mais ce qui rassemble souvent les Geek cela reste une connaissance pointue de l’informatique. Ils savent souvent mieux se débrouiller que les autres avec cet outil et parfois « bidouillent » des nouvelles façons de l’utiliser. C’est pour cette raison que les nouvelles générations Y et Z (ceux qui sont nés à partir des années 80 ayant toujours connu l’informatique et internet) se revendiquent de plus en plus faisant partie de cette culture.

Aujourd’hui on utilise le terme de Geek à toutes les sauces. Même des bars ouvrent leurs portes en proposant de jouer en réseau avec les autres clients. Mais être Geek, loin de ces préoccupations marketing, c’est être passionné avant tout !

Merci à nos internautes de la page facebook de Fil Santé Jeunes pour leur participation à la réflexion sur ce sujet brûlant.

Un geek n’est pas addict ! S’il le devient, il devient Nolife, et il aura peut être besoin d’aide virtuelle ou IRL (In Real Life) ! N’oubliez pas : nous sommes là au0 800 235 236 ou sur filsantejeunes.com

@+

Une réflexion au sujet de « Etre ou ne pas être : Geek ! »

  1. En faait je me croyer rin maiq je suisnerd les geek sont un peu je me lapete.com c relou je suis nerde et (dsl du term mais c plus clair)je vous enmer**en fait un geek c un mec proche du nolife

Laisser un commentaire

Si tu veux poser une question personnelle à un professionnel sur ce sujet, c’est dans l’espace Pose tes Questions . Pour avoir l’avis d’autres jeunes,c'est dans nos forums !

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-)