next prev
Publié le

La sage-femme

enceinteSavez-vous ce qu’est une sage-femme ?  Il ne s’agit pas d’une femme particulièrement « sage », disciplinée ou obéissante, mais on parle bel et bien d’un métier !

Le terme « sage femme » vient de « sage », qui signifie étymologiquement « habile » ou « qui a la connaissance » et de « femme ». Il définit « celle dont le métier est de pratiquer des accouchements ». Pendant des siècles, aider une femme à accoucher faisait naturellement partie des compétences qu’on reconnaissait uniquement aux femmes. Aujourd’hui, quelques hommes les ont rejointes dans la profession : on les appelle alors « maïeuticiens ».

Sa fonction

Le métier de sage femme est reconnu comme une profession médicale.

Elle consiste à accompagner les femmes enceintes avant, pendant et après leur accouchement.

La sage femme est responsable du suivi médical, des prescriptions et des examens nécessaires au déroulement de la grossesse « normale ». Elle intervient également dans la préparation des femmes à l’accouchement.

C’est la sage femme qui pratique l’accouchement lorsque celui-ci se déroule normalement. En cas de grossesse dite « pathologique » ou d’accouchement difficile, elle travaille en lien avec le gynécologue obstétricien, l’anesthésiste et le pédiatre.

Après l’accouchement, à la maternité mais aussi pendant les quelques jours qui suivent le retour à la maison, elle assure le suivi médical de la mère et de son nouveau né. Elle est aussi là pour rassurer, conseiller, accompagner les jeunes parents dans leurs premiers pas avec leur bébé (en ce qui concerne l’allaitement par exemple).

Elle informe et oriente enfin les couples dans la reprise d’une éventuelle contraception.

Où la trouve-t-on ?

Pour exercer, la sage femme doit être inscrite au Conseil National de l’Ordre des sages femmes.

70% d’entre-elles exercent leur profession au sein du secteur hospitalier, public ou privé, dans les services de maternité.

20% d’entre elles choisissent de pratiquer dans le secteur libéral, où elles prennent plutôt en charge les suivis de grossesse (avec la préparation à l’accouchement), l’accompagnement post-accouchement ou la rééducation périnéale (du périnée).

Enfin, on retrouve les 10% restantes dans les services de PMI (Protection Maternelle Infantile) où elles assurent les suivis des grossesses difficiles sur un plan médical et social.

Sa formation

Pour parvenir à la formation de sage-femme, il est nécessaire d’avoir validé le concours classant de la fin de 1ère année de médecine (Premier Cycle des Études Médicales). Ensuite, les cours sont dispensés dans des écoles spécialisées agréées : les études durent 4 ans, et comprennent enseignement théorique, travaux pratiques et stages obligatoires. Le diplôme d’état de sage-femme, délivré à la fin de ce cursus, est un diplôme de l’enseignement supérieur.

Laisser un commentaire

Si tu veux poser une question personnelle à un professionnel sur ce sujet, c’est dans l’espace Pose tes Questions . Pour avoir l’avis d’autres jeunes,c'est dans nos forums !

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-(  :unsure:  ;-)