Répondre à : Je n’ai plus envie de vivre

#25864
Alice

Salut Feedle
Je ne viens pas ici pour te consoler, tu n’as pas l’air du genre à venir sur ce Forum pour te plaindre et te faire plaindre en prenant les autres à partie de ta propre misérabilité.
Ton message m’a marqué parce qu’il témoigne une souffrance sincère et qu’il m’a fait prendre conscience de certaines choses.
Dernièrement je prends des anti dépresseur. Oh, rien de très grave, mais je me sentais bloquée mentalement. J’avais le sentiment assez désagréable d’être déconnecté de mes émotions à chaque fois que j’étais un peu fatiguée et j’avais beau dormir ça ne s’arrangeait pas et je me sentais de plus en plus paralysée.
La raison pour laquelle j’ai pu m’en sortir rapidement c’est parce que j’avais le soutien émotionnel de tous mes amis et de ma famille. Je vis dans un foyer catholique et tous les jours il y a des personnes que je rencontre qui sont susceptibles de m’écouter. Tout ça pour dire que je me rends compte à quel point le facteur social est déterminant dans la santé mentale.
Nous avons besoin des autres pour bien vivre parce que nos relations sociales sont le reflet de notre vie intérieure.
Il apparaît évident que tu es un humain comme les autres qui n’aspire qu’à avoir une vie normale. Et tu en es parfaitement capable en plus. Mais ce qui te manque, c’est que malheureusement, tu n’as jamais eu la chance d’avoir une famille qui te montre que tu es une personne digne d’être aimée, qui a de l’avenir et le potentiel de faire face aux difficultés de la vie. Chacun peut se sentir mal dans sa peau à un moment de sa vie, mais tout le monde n’a pas les mêmes capacités de s’en sortir et de donner un sens à son existence. La raison à cela, ce n’est pas parce qu’il y a des personnes plus faibles que d’autres (tu as la même valeur que tout un chacun) mais tu jamais eu l’opportunité de rencontrer les bonnes personnes. Depuis, tu t’enfonces dans une mauvaise perception de toi même qui ne peut malheureusement être brisée que si tu t’extrais de cette logique mortifère de la société. Briser le mauvais sort en sortant de la routine. Personnellement j’ai toujours vécu à la campagne donc j’avais toujours un endroit où je savais qu’il m’accueillerait dans tous les cas. J’ai eu la chance aussi de trouver facilement des personnes ressources. Mais dans ton cas, il faut que tu te battes pour trouver ces personnes ressources qui t’aimes et qui vont t’aider.
Elles vont pouvoir t’aider pour te donner la force de construire tes propres remparts pour affronter la vie. Si tes études ne te plaisent pas, sachant que ce sont peut être les pressions de ta famille qui t’ont enfermé dans ce cycle peut être que tu devrais les quitter, au moins pour un moment. Je pense que c’est bcp plus facile à dire qu’à faire, en tout cas je te souhaite d’avoir la force de sortir de cette situation difficilement vivable. Bon courage 🙏

Ps: Ça m’intéresserait d’avoir ton retour pour mieux saisir ta situation.

Ps: Ps: j’ai fait pleins de suppositions sur toi en me basant uniquement sur le message que j’ai lu plus tôt, donc pardonne moi si ce que j’ai décris s’éloigne de ton expérience personnelle ^^’
Mais ce qui m’a semblé important c’était d’essayer d’expliquer en quoi la santé mentale et le fait de croire en soi ne sont pas des choses innées et qu’il faut certaines conditions sociales pour les développer. Evidemment rien n’est joué, et il faut que tu te battes pour reprendre le contrôle sur ta santé mentale et donc sur ta vie

Bouton retour en haut de la page