Répondre à : Être HPI

#26032
sososo

Salut, j’ai été diagnostiquée HPE ( haut potentiel émotionnel ) il y quelque semaines seulement, et sincèrement, ça a tout expliqué. on aurait dit que c’était une évidence, et avoir réussi à mettre un mot sur l’entièreté de ma vie, ça m’a beaucoup secouée.
Je vais sans doute raconter un peu ma vie, mais depuis toujours, je préfère aider les autres, plutôt que de penser à moi. Je ressentais souvent un décalage par rapport aux autres autour de moi, et je ressentait le besoin de m’exprimer d’une certaine façon. C’est sans doute pour ça que je fais beaucoup de dessins ou d’activités manuelles. J’ai toujours eu une facilité à m’adapter aux situations ou aux personnes autour de moi. C’est comme si je transformais ma personnalité, pour plaire aux personnes. Parce que oui, l’avis des autres compte beaucoup pour moi, même si il ne faut pas que ça soit comme ça. J’ai une gamme d’émotions plus variées que les autres. On m’a donné comme image une boîte de peinture, par exemple, la boîte de peinture des personnes qui ne sont pas HPI contient seulement 12 pots. Mais, celle des personnes HPI est remplie de centaines de pots. J’aime bien cette image.
Enfin, je pense surtout que ces définitions ( HPE, EIP, HPI…) ne sont pas des défauts mais des forces en +, et elles ne doivent pas tout justifier. C’est comme un super pouvoir… Et ceux qui peuvent vous dire l’inverse ont tort.

Bouton retour en haut de la page