Répondre à : Être HPI

#36901
FeuilleDeLune
Participant

    Bonjour / bonsoir
    J’ai été testée hpi au débuut de mes 13 ans et j’ai actuellement bientôt 14 ans (en décembre). J’avais déjà beaucoup de doutes avant, sachant que mon frère de 10 ans (bientôt 11 en décembre aussi) a été testé hpi et tda (sans hyperactivité je crois) et que dans certaines situations je réagis comme lui.

    Je croyais que le QI était la chose la plus importante, celle qui me permettrais de comprendre les incompris, comme moi, et celle qui permettrait de me définir, de donner un sens à ce que je suis (un peu).
    Mais je me suis rendue compte que le QI n’est qu’un chiffre et juste un chiffre. Bien sûr, il permet d’expliquer certaines choses, mais il ne peut pas être la définition de quelqu’un car chaque hpi en France et dans le monde a une personnalité différente, autant qu’il y a d’Êtres Humains différents. Personne n’est un nombre.

    Et tous les « noms » alors ?
    Hpi / eip / tda / tdah / hqi / thqi / tthqi…. etc. (Il y a aussi zèbre, surdoué, précoce,…) Il y en a plein d’autres j’en oublie sûrement. À quoi servent-ils vraiment ? À donner un nom sur une personne, un comportement ou à ranger des personnes dans des « boîtes » ou des cases ? Peut-on être une lettre ou un groupe de lettre ?

    Nous ne sommes ni un nombre ni une lettre. Peut-être que les gens ont simplement besoin de « trier » les autres, de mettre une étiquette. Et ça les rassure.

    Comme dit précédemment, le hpi pourrait être synonyme de « décrochage scolaire ». Encore une fois, on a tous des personnalités différentes. Il y a ceux sont en décalage dans le sens décrochage et ceux qui sont en avance par rapport aux autres dans le cadre scolaire. Ces derniers (dont je fais partie mais je suis aussi concernée par ce qui suit) ont peut-être de très grandes facilités pour apprendre, des très bonnes notes aux évals, etc. Mais ils peuvent avoir des problèmes graves derrière tout ça, qu’ils ne montrent pas et montent leur « fausse » joie. Comme un « masque » qu’ils mettent sur eux. Ce n’est pas leur vraie personnalité mais on dirait que c’est vrai.

    Je pourrais continuer mais le texte est assez long comme ça.

    À bientôt
    Lune

    Bouton retour en haut de la page