Répondre à : « Parler de ses peines, c’est déjà se consoler ». Le suicide, et moi.

#47586
Maia

    Bonjour Skyracss.
    Ton message montre un toi en grande souffrance. J’en suis profondément désolée.
    Je te souhaite beaucoup de courage et je suis sûre que tu en as mais tu restes une enfant et ce que portes sur tes épaules semble être très très lourd. Si jamais tu veux en parler il y a bien sûr les professionnels de Fil Santé Jeune en premier et il y a également plein de personnes de ton âge environ qui sentent le besoin de se rendre toutes les semaines sur FSJ avec qui tu peux parler et qui peuvent peut-être t’aider. J’en fait partie, n’hésite pas!
    ❤️
    Maia, 12 ans

    Bouton retour en haut de la page