Répondre à : Quelqu’un pour parler

#48971
Ludmyla

    J’ai l’impression d’être trop parano et d’en faire tout un plat pour rien…
    À vrai dire c’est la première fois que ça m’arrive. Je dors de moins en moins, j’ai l’impression de revivre sans cesse la nuit où quelqu’un est entré. J’ai comme la sentations que quelqu’un est caché derrière le rideau ou mon placard.
    Je me réveille en plein milieu de mon semblant de sommeil pour aller vomir. Et tout ça ne se passe que le soir venu.
    Je dégouline de sueur.
    Y a-t-il quelqu’un ? (« mais non Lane ne t’inquiètes pas »)
    C’est quoi cette ombre dissimuler à côté de la bibliothèque ? Et cette odeur anormal ? (  » la dernière fois que quelqu’un est venu t’en es pas morte si ? »)
    Oh bon sang il est là j’en suis sûr (flashbacks de ses mains baladeuses )
    Je cris. Je le supplie d’arrêter. J’ai trop mal. Il arrête, il part.
    Je me réveille et vais vomir.
    Pourquoi tous ça s’intensifie d’un coup ? Il ne s’est rien passé de différent pourtant.
    Je vais péter un câble j’en peux plus.
    Les devoirs s’accumulent et je ne l’ai fait qu’à la dernière minute. Les évals abondent et j’ai peur de ne pas pouvoir suivre le rythme.

    J’ai l’impression d’avoir merdé sur tout.
    Non mais qu’est ce que je deviens franchement ?
    Pourquoi Sacha ne répond pas ? Il me manque. J’ai beau essayer de me convaincre qu’il faut l’oublier, je sais pertinemment que j’ai BESOIN de LUI.
    A-t-il besoin de moi? Mais bien évidemment que non. T’es qu’une ***.
    Je me sens mal.
    Non
    Je me sens…vide

    Bouton retour en haut de la page