Besoin d’aide

  • Ce sujet contient 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Amaryllis, le il y a 2 mois et 2 semaines.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #26452 Répondre
    Yukito
    Participant

    Bonjour j’ai 16 ans
    Il y a peu de temps mes amis sont allés dire au CPE que je me mut*** et que je mange plus. C’en est suivi pour moi une convocation à l’infirmerie pendant lequel j’ai beaucoup menti sur mon état mental:
    -Elle m’a demandé si je me fais vomir je lui ai répondu non alors que oui.
    -Elle m’a demandé si j’avais des idées suicidaires je lui ai répondu non alors que oui
    -elle m’a fait évaluer mon mal-être sur une échelle de zéro à 10 j’ai répondu 6 alors que je suis plus à 8-9
    -…..
    J’ai fait ça me protéger car j’ai peur qu’elle en parle à mes parents 😖 et je veux pas qu’ils s’inquiètent pour moi.
    Mais elle veut me revoir mercredi prochain et j’essaie de me faire à l’idée il faudrait moin lui mentir mais je suis pas sur d’en être capable.
    Car c’est pas moi qui ai pris la décision d’aller parler de ses problèmes mais j’ai l’impression d’y avoir été contrainte et je vois pas le but d’en parler je vois pas comment ça pourrait s’arranger et je préfère me débrouiller seul.
    Serait-il possible d’avoir votre avis sur l’idée s’il faut moi lui mentir ou pas
    J’aimerais savoir aussi son rôle sur mon état mental et ce que je peux lui dire (car après tout c’est pas une psy)
    J’aimerais savoir jusqu’à où va le secret médical ?
    Bonne journée/soirée

    #26454 Répondre
    cccca

    Le fait d’avoir été contrainte peut effectivement représenter un frein mais pourquoi pas aussi une occasion. Je pense qu’en parler à ta place n’était peut être pas la bonne solution mais parfois il s’agit de geste d’amitié désespéré, il est dur de voir les personnes que l’ont aime se noyer sans réussir à remonter à la surface.
    Je ne pourrais pas te donner de conseil en étant « en connaissance de cause » car je n’ai jamais été dans cette situation. Mais, si ton l’infirmière de ton collège/lycée est à l’écoute il serait peut être bien en effet de lui faire part de ton mal être, c’est un premier pas vers la guérison. Concernant le secret médical, je ne sais pas si dans ce cas là il serait applicable car c’est directement ta vie qui est en danger mais au contraire, mettre tes parents au courant pourraient être une motivation pour t’en sortir et un grand soutient pour le chemin que tu vas parcourir.
    Puis si l’infirmière n’est pas là personne a qui tu souhaites te confier sur un tel sujet, trouve une personne avec qui tu te sens en confiance et qui serait apte à te venir en aide!
    Prends soin de toi 😉

    #26478 Répondre
    Amaryllis
    Participant

    Bonsoir. Par rapport au secret médicale, je pense qu’elle ne le garderas que si elle juge que tu n’es pas danger. Mais peut-être est en effet une occasion de mettre tes parents au courant, surtout que l’infirmière pourra t’aider a en parler avec eux pour que ça ce passe bien. Tu as tout a fait le droit de leur dire de ne pas changer leurs habitudes vis a vis de toi, si cela te met mal à l’aise. L’infirmière pourra aussi te redirigée vers une personne plus adaptée, comme un psychologue par exemple, pour t’aider a gérer ce qui va pas. Voilà, j’espère que j’ai été utile.
    Bonne soirée,
    Amaryllis

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
Répondre à : Besoin d’aide
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page