Idee suicidaires

  • Ce sujet contient 13 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Mica, le il y a 1 mois.
14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #27343 Répondre
    Tom

    Bonjour,
    Je ne sais pas réellement par où commencer ni ce que je fais vraiment ici. J’ai 21ans et je n’ai plus envie de vivre.. J’ai déjà fait 2 tentatives, une en essayant de m’ouvrir les poignets et l’autre en avalant des antidépresseurs avec de l’alcool, suite à ces deux TS j’ai été hospitalisé en HP (3semaine à chaque fois) mais je n’ai pas l’impression de voir d’améliorations au contraire plus les jours passent et plus cette envie d’en finir augmente, la seule chose qui me retiens entre guillemets c’est ma mère. Depuis quelques temps je ne sors plus je ne vois plus personne et j’ai de plus en plus envie de repasser à l’acte cette fois ci en étant sur de ne pas me louper. J’ai un suivi psy qui ne m’aide pas tant que ça..
    Je ne sais pas si ce message servira à quelque chose mais il fallait que j’en parle.

    #27387 Répondre
    Noémie

    Salut Tom,
    J’espère que tu va bien ou du moins que t’a passer une bonne journée.
    Pour faire court, j’ai 18 ans et pour être honnête j’ai la même envie que toi depuis 1 ans maintenant, j’ai même fais une tentative il y a 2 mois mais comme j’étais soule ça n’a aboutie à rien, et aujourd’hui j’ai toujours envie de mourir rien à changer.
    Je t’écris parce que moi aussi je me « retient » pour ma mère…
    La différence entre toi et moi c’est que moi personne n’a su que j’ai fais cette tentative ils ont simplement cru que je m’étais mutilée le bras sans pour autant savoir que c’était pour mettre fin à mes jours alors je n’ai pas eu un suivie psy assez important ( après deux séances chez la psy j’y suis plus retournée parce que je trouvais que ça ne m’aider pas)
    Alors voilà aujourd’hui je suis perdue et seule face à cette envie.
    Même si je suis pas là mieux placée pour te donner des conseils, je pourrais te conseillé d’en parler avec ta psy ( vu que tu en a toujours une) sur tes envies qui ne parte pas pour t’as mère pour commencer et après avec le temps sa viendra pour toi même j’imagine.
    Après tu vois c’est ce que tous le monde dis « il faut parler à un psy pour aller mieux », alors c’est pour ça que je te donne ce conseil mais moi ça ne m’a pas aider j’ai pas réussie à en parler parce que j’avais peur des conséquences, peur qu’elle décide de m’enfermer dans un hôpital quand elle se serais rendue compte que je veux absolument mourir ou peur de la réaction de ma famille, de ma mère alors je n’ai rien dis et j’ai finie par me persuader qu’un suivie psy me serai pas nécessaire et pour le moment je le pense toujours…
    Alors si je peut te donner un conseil qui vient d’une fille qui peut que te comprendre sur ton envie et qui ne peut bien évidemment pas te jugée vu que je suis dans le même cas, ça serai de continuer à parler sur ce forum, avec moi ou quelqu’un d’autre tu pourrait essayer d’écrire ce qui te met mal ce qui t’as pousser aujourd’hui à avoir ces envies, je serai là pour t’écouter et te conseiller à ma manière si ça peut t’aider, certe je suis plus jeune que toi mais j’ai vécus pas mal de chose aussi alors je pourrais t’écouter sans problème.
    J’espère que j’ai pu t’aider, j’attend ta réponse et de tes nouvelles Tom.

    #27369 Répondre
    fil santé jeunes
    Maître des clés

    Bonjour Tom,

    Je ne sais pas ce qui te fait souffrir à ce point, ni ce que je peux te dire ou faire de mon coté pour que tu ailles mieux. On ne va pas se mentir : probablement rien.

    Je ne vais pas bien, mais je ne sais pas comment c’est de souffrir au point de passer à l’acte.

    Juste une remarque de paumé non-psychiatre : t’isoler, ne plus sortir, j’imagine que ça renforce ce mal être qui te ronge.

    Je ne sais pas ce que tu as vécu, ce que tu vis, je ne sais pas si tu lis ce message en ce moment.
    C’est difficile d’aborder ce sujets, d’en parler, merci d’avoir eu le courage de le faire.

    Qu’est-ce que je peux faire pour aider ? Pour réduire ta souffrance ?
    Je me sent assez impuissant face à ton mal être pour être honnête.

    Juste, ne le fait pas. Entre guillemet, ou en surligner, en italique ou en gras : ne te suicide pas.

    Comment dissuader quelqu’un qui souffre de ne pas mettre en œuvre la solution la plus évidente et efficace à ses yeux pour mettre fin à son mal-être ?

    C’est la question que je me pose en te lisant, l’impuissance à nouveau, la méconnaissance de ta situation, la conscience de la faible pertinence de mon commentaire du fait que je n’ai pas les compétence pour aider, vraiment aider. Je ne peux que me débattre avec la peur et ma conscience.

    Tu penses sans doute que ça n’en vaut pas la peine, mais est-ce que tu as eu l’occasion d’en parler à quelqu’un de tes récentes envies suicidaires ?

    #27423 Répondre
    Tom

    Salut Noémie, tout d’abord merci pour ton message et tes conseils.
    J’ai aussi lu ton message on a pas mal de point commun à l’exception que quand j’ai fait mes deux tentatives elles ont été découvertes et je suis aller faire 2 séjours en HP. Je vais te donner mon expérience, ce n’est pas ce que l’on voit dans les reportages ou à la télé, j’ai plus vu mes séjours comme un centre de remise en forme (même si comme tu dois t’en douter ça n’a pas réellement fonctionné sur moi) je restais rarement dans ma chambre et le fait d’avoir une équipe médicale avec soit constamment c’est utile quand tu as le besoin de parler et d’exprimer ce que tu ressens car personnellement mes envies de parler ne restent pas très longtemps et je redeviens vite silencieux.
    Depuis mon dernier message j’ai encore hésité à passer à l’acte encore une fois, je regarde souvent mes cachets en me demandant si le mieux ne serait pas d’en finir tout de suite..
    Mais en tout cas être ici et pouvoir parler avec toi et les personnes sur le forum qui comprennent et ressentent la même chose que moi ça me soulage car ce n’est pas le même ressentit que avec un psy ou un médecin.
    Merci pour ton message j’espère aussi avoir de tes nouvelles Noémie.

    #27424 Répondre
    Tom

    Bonjour et merci pour ton message,
    Je suis touché que tu veuilles m’aider ça me fait réellement plaisir mais sans vouloir être pessimiste je pense pas que je puisse réellement aller mieux.
    J’y pense depuis pas mal de temps et j’ai l’impression que tout continuera comme ça jusqu’à la fin de ma vie, c’est aussi pour ça que je repense de plus en plus à en finir le plus vite possible.
    Quelque chose aussi me fait du mal entre guillemets c’est d’inquiéter ou préoccuper des personnes par rapport à mon état et mes problèmes alors que je sais que si quelqu’un peut s’inquiète pour moi c’est pour mon bien mais je ne veux pas que quelqu’un ayant déjà des problèmes s’en fassent aussi pour les miens. C’est bien pour ça que en dehors j’affiche une grand sourire avec beaucoup d’humour.
    Pour répondre à ta question non je n’ai parler à personnes de mes nouvelles envie d’en finir à part ici.
    Merci pour ton message en tout cas vraiment, j’espère que ça va aller pour toi.

    #27430 Répondre
    Noémie

    Salut Tom,

    Je suis contente d’avoir de tes nouvelles, j’imagine que c’est dure pour toi de devoir résisté encore une fois à cette envie de mourir, comme tu la dis « j’ai hésité à passer à l’acte » je te comprend tellement dans cet phrase c’est vraiment dure un combat que tu mène et que je mène aussi pour le coup…

    Puisque figure toi qu’hier je me suis retenu à le faire, je regarder les voitures passer depuis ce pont je regarder le vide et l’envie étais tellement forte, mais je suis retournée chez moi après quelques heures et puis ce matin ma mère m’a vu et m’a dis « je suis contente de te voir » ça m’a tellement pincé le cœur j’ai eu l’impression qu’elle me le serrer de ses mains, je culpabilise depuis d’avoir encore une fois essayé de le faire.

    C’est vrai que parler sur ce forum soulage, ça permet de parler de ce qu’on ressens vraiment, sans jugement (enfin je l’espère).

    Tu m’a aussi parler de ton expérience en HP, es que tu veux essayer de m’en dire plus ? J’essaye de comprendre comment ça se passe es que tu étais d’accord d’y aller ? Ou non et c’est peut être pour ça que ça ne t’a pas aider?
    Je sais pas désoler si je parais indiscrète ou quoi, ne te sens pas du tout obligé de me répondre.

    Tu a aussi dis dans un autre message que tu ne souhaitais pas inquiéter les autres de tes problèmes, et que pour ça tu affiché toujours le sourire… es que ça veux dire que tu en a pas parler à des amis ? Ou peut être que tu n’a pas d’amis ?
    Je te demande parce que moi personnellement j’ai pas d’amis j’ai des connaissances mais sa s’arrête là je me vois pas leur parler de mes problèmes et puis je suppose qu’ils pourrons rien faire pour moi.

    Tu veux peut être essayer de me parler de la relation que tu entretient avec ta mère ? Elle dois sûrement être au courant que tu vas mal étant donner tes deux séjours en HP ?

    Pour finir, je voulais savoir si ça te disait de parler ce qui te pousse aujourd’hui à être mal à ce point ou même juste de ton ressenti et bien évidemment je te force pas à m’en dire plus tu est libre de parler de ce que tu veux je te met juste des pistes pour qu’on puisse entretenir la discussion et que je l’espère te soulage et aide même rien qu’un peu.

    Si toute mes questions te met mal à l’aise, je m’excuse par avance et il y a pas de soucis et dans ce cas tu peut juste me parler de t’a journée ou de ton film préféré peut importe.
    (Moi j’en ai beaucoup trop je suis indécise 🥲)

    Voilà désoler j’ai étais longue…
    Je te souhaite de passer une bonne journée et j’espère aussi pouvoir te reparler au plus vite 🙂

    #27437 Répondre
    Tom

    Salut Noémie :),

    Je suis content aussi d’avoir de tes nouvelles, tu as raison on est dans le même cas à hésiter à chaque fois que l’envie et l’occasion se présente.

    Ça a du te faire culpabiliser et en même temps du bien d’entendre ça de ta mère, personnellement j’habite seul alors c’est plus compliqué de recevoir ce genre d’affection.
    Pour mon expérience en HP c’était après mes TS les deux fois j’ai été admis aux urgences puis envoyé la bas, j’étais d’accord avec ça donc hospitalisation libre, je pensais que ça allait tout changer en moi mais finalement le retour chez soi et le retour à la réalité n’est pas facile du tout.
    Je ne sais pas réellement pourquoi ça ne m’a pas aider, je dois juste être différent.

    Pour te répondre j’ai beaucoup de connaissance et quelques amis je suis quelqu’un de très sociable en général mais pour parler de mes problèmes je suis une vraie tombe personne ne le sait réellement, ils s’en doutent sûrement mais n’imagine pas que c’est aussi grave.

    Ma relation avec ma mere se passe bien on est assez proche mais quand j’étais plus jeune ce n’était pas vraiment le cas et j’ai encore quelques rancœur, elle sait que je vais mal et s’inquiète pour moi mais j’essaie de la rassurer au maximum.

    Je t’avoue que je ne sais pas vraiment pourquoi je suis aussi mal, j’ai certes pas eu une enfance facile, mon père était alcoolique et violent puis les relations avec ma mere étaient assez compliqué mais pleins de personnes sont de le même cas que moi et n’essaie pas de se suicider ou n’y pense pas. Je pense juste être différent.

    Lire tes messages et t’écrire me fais plaisir, j’espère que c’est réciproque, pour mon film préféré je suis dans le même cas que toi très indécis :’)

    Je te souhaite aussi une bonne journée en espérant que tout ce passe bien pour toi. J’espère pouvoir te reparler au plus vite aussi 🙂

    #27441 Répondre
    Noémie

    Salut Tom,

    Le temps d’attente de chaque message est assez lent mais je suis contente d’avoir encore de tes nouvelles.

    Alors oui j’ai culpabilisée mais contrairement à ce que tu pense ça ne m’a pas fais du bien, au contraire j’étais super mal parce que ça m’oblige juste à encore à rester et souffrir continuellement pour elle, mais bon certains pourrais trouver ça positif mais pas moi malheureusement.

    Tu habite seul si j’ai bien compris, tu dois peut-être trouver ça dure ou pas ?
    Moi la vérité c’est mon rêve d’habiter seule, mais pour l’instant j’en ai pas les moyens alors je patiente…

    Tu dis souvent que tu est « différent » je ne pense pas que ça soit le cas pour moi tu es tous simplement unique comme chaque personne de cet planète, et chacun à sa propre façon de réagir, pour ton expérience en HP ce n’est pas de ta faute ça n’a pas fonctionné car ce n’était tous simplement la bonne méthode pour toi pour aller mieux, il faut être patient j’imagine pour trouver la bonne.

    Et puis en ce qui concerne tes amis je peux que te comprendre que ça sois impossible pour toi de parler de ce que tu ressens avec eux, moi aussi j’ai étais sociable même très sociable mais avec le temps, les mauvaises rencontre et tout ce que j’ai pu vivre je me suis renfermée sur moi même et puis je suis devenue une « tombe » comme toi et ce qui est drôle c’est que même moi je n’arrive plus à me cernée je ne sais même plus ce qui me met si mal je n’arrive pas à mettre des mots sur ma douleur mais encore une fois je suppose que ça viendra un jours, même si j’en doute on dis que l’espoir fais vivre…

    Pour la relation que tu entretient avec t’a mère je suis contente que ça se passe plus ou moins bien avec elle, tu me parle de « rancoeur » que tu éprouve pour elle, tu veux m’en dire un plus ? Qu’est-ce qui a fais que tu éprouve ça ?
    Ne te sens pas obligé de me répondre bien sûre.

    Pour ce que tu a pu vivre, ça ne sert a rien de minimiser ton passer, ta situation familiale n’étais en aucun cas facile « un père violent » je sais ce que c’est alors ne culpabilise pas en te disant que certaines personnes vivent bien pire, certes c’est ce que je me dis aussi mais ce n’est qu’une facette qui nous permet de minimiser notre vécus et nous faire culpabiliser encore plus alors je ne pense pas que ça soit la bonne solution pour toi comme pour moi.

    Et encore une fois tu n’est pas différent tu réagis juste à ta façons, « te suicider » c’est un moyens pour ne plus souffrir que tu a trouver et c’est compréhensible je te comprend tellement.

    Ça me fait tous autant plaisir de te parler, d’échanger avec toi, tu a tous l’aire d’une personne formidable et je suis contente d’avoir de tes nouvelles et de pouvoir discuter avec toi.

    Et pour mon film préféré je pense que ça reste dans la catégorie de « guerre » 😬 du genre « invincible » « tu ne tuera point » ou même les films qui font peur et sans oublier tous les Disney (oui je suis une gamine) 😂 bref on s’en fou un peu mais c’est pour détendre un peu nos message…

    J’espère encore une fois d’avoir de tes nouvelles, je te souhaite une bonne journée.😌

    #27445 Répondre
    Camille

    Bonjour
    Alors voilà j’ai hésité à parler après vous mais j’ai pris mon courage a deux mains.
    J’ai 15 ans. Et je pense a mourir depuis mes 9-10 ans à peux près. Je pensais que c’était un passage que tout le monde passer par là et que j’étais trop jeune pour penser à mourir.
    Depuis 1 ans peut-être un peu plus que avant, j’y pense chaque jour. J’ai fait trois tentatives il y a deux jours. Pourtant je ne pense pas avoir de raison d’être triste ou quoi que se soit.
    J’en est parler avec mes plus proche amis mais aucun n’a su quoi me dire, on en a jamais reparler. Dans leur yeux je savais qu’ils se disaient qu’il avaient des problèmes plus grave que les miens. Je me suis sentie honteuse.
    Contrairement à vous je n’ai pas de raison de rester en vie, c’est juste que j’échoue dans mes tentatives.
    Concrètement je cherche juste la meilleure manière de mourir.
    Voilà c’est mon histoire.
    D’ailleurs je me demande pourquoi vous vous dites des truc comme « j’espère que tout ce passera bien pour toi » honnêtement je trouve que la mort est une délicate délivrance. J’espère ne pas vous blessé en disant cela.
    Passé une bonne journée.

    #27447 Répondre
    Noémie

    Salut Camille,

    Ne t’en fais pas ton message ne nous offense pas je comprend ton ressentie mais tu sais dire à une personne « j’espère que tous ira bien pour toi » c’est qu’on le pense vraiment on espère que cette personne ira mieux qu’elle retrouvera le bonheur où même le goût à la vie, je l’espère pour toi aussi que tu t’en sortira dans cette phase qui semble compliqué pour toi.

    Tu peux toujours trouver une raison pour tenir bon ne serait-ce que pour toi, tu est jeune, je ne connais pas ton vécus ni ce qui a pu t’amener aujourd’hui à être si mal au point de vouloir en finir, mais je sais que tu a des belle années devant toi, tu peux trouver de l’aide au près de professionnel, en parler à des amis c’est bien mais pas suffisant, demande de l’aide et peut être que tout s’arrangera pour toi.

    Tu dis que tu ne sais pas pourquoi tu a envie de mourir et pourtant tu dis que la mort serais pour toi une « délicate délivrance » alors je suis sûr que tu minimise juste tes soucis et c’est pour ça que tu culpabilises en te disant que ce que tu subis paraît « ridicule » alors ne laisse pas les choses traîner et demande de l’aide (sur le tchat, ou en appel ou alors va voir ton médecin ou un professeur de ton école)

    A ce moment là tu peux te demander « qu’est-ce qu’une personne qui à tout autant envie d’en finir que moi peut elle me donner des conseils pour ne pas le faire ? »
    Alors je vais te répondre, c’est simple je ne vais pas t’inciter à te faire du mal, chaque vie et précieuse et je suis certaine que même une seul personne sur cette terre tient à toi qui t’aime et a qui ta mort lui ferai énormément souffrir alors pense à elle si l’envie te revient pense à cet personne et si tu me dis « personne ne se soucie de moi » je te répondrais c’est faux parce que tu vois dès que j’ai lu ton message je me suis soucier pour toi alors j’espère sincèrement que tu trouvera le courage de demander de l’aide et que tu t’en sortira.

    « J’espère que tout ira bien pour toi !! »

    Je te souhaite une bonne journée, aux plaisir d’avoir de tes nouvelles Camille.

    #27450 Répondre
    Camille

    Salut Noemie

    Je te remercie beaucoup. Merci de te soucier de moi alors que tu ne me connais pas. Les mots que tu a écrit sont pour moi rassurant, ce que j’aurais aimé entendre plus tôt. Mais et toi, tu te soucie des autres mais toi est ce que tu va bien?
    Est ce que tu a pensé a mourir aujourd’hui.
    Peut-être que oui sinon que ferais-tu sur ce forum.
    Mes parents n’ont jamais su que j’avais déjà tenté de mourir. Ma première tentative, j’ai avalé des médicaments et suis rester inconsciente pendant 15h environ. Ils ont juste cru que je dormais.
    « Je n’est pas réussie à en parler parce que j’avais peur des conséquences », pour reprendre tes mots.
    Je me suis déjà demandé quelles sont les situations ou les circonstances qui conduisent à un tel bouleversement intérieur? Et a qui puis-je m’adresser si mes pulsions me reprennent?
    Mais la même réponse revient en boucle. Personne.
    Tant que le suicide restera un sujet tabou, les personnes concernées auront du mal à se confier. Mais si les pensées suicidaires et les tentatives qui en découlent sont reconnues comme symptômes d’une maladie, alors les gens en pleine crise pourront s’adresser à quelqu’un avant qu’il ne soit trop tard. Sans avoir à craindre d’être jugés.
    Cependant j’ai compris une chose, J’ai compris que les idées suicidaires et le passage à l’acte n’étaient pas le fait de personnes égoïstes, comme on avait toujours voulu me le faire croire, mais qu’il s’agissait bel et bien d’un symptôme. Un symptômes d’une maladie qui ne te quitte jamais, si tu a déjà pensé a ça alors tu continuera a y penser, alors tu va me dire que c’est faux, que l’on peut trouver une raison pour ne plus y penser, mais ça reviendra, sans arrêt, car c’est incurable personnes ne peut soigner ça même avec la plus grande et pur des volonté, comme toi.
    Tout me semble insurmontable et le désir de mourir resurgit, tel un hôte indésirable. Cela a déclenché chez moi des sentiments violents de culpabilité et de honte.

    Noemie tu est une bonne personne, il n’y a pas assez de personnes comme toi dans ce monde et j’en suis navré.

    Alors Noemie, j’espère que tout ira bien pour toi si tu veut t’en sortir mais pour ma part j’ai compris que ça ne sert a rien de lutter.

    #27459 Répondre
    Noémie

    Salut Camille,

    Ton message m’attriste énormément, c’est vrai on se connais pas mais tu reste une personne, une personne qui plus est à l’aire d’une fille incroyable, moi je crois en toi et je suis sûr que tu va réussir à demander de l’aide n’essaye pas auprès de tes amis mais auprès d’un médecin une personne compétente qui pourra t’aider sois en certaine.

    Moi j’ai demander une fois seulement et on a minimisé mon ressentie parce que c’était pas aux bonne personnes a qui je me suis adresser (un peu comme toi avec tes amis) certes je ne leur est pas dis pourquoi j’étais mal mais quand une personne « veut mourir » elle a ces raisons et peut importe on est censé l’aider à s’en sortir.

    Après en ce qui me concerne, je ne sais pas si moi même je veux m’en sortir j’ai vécus des choses beaucoup de choses atroces que je considère même comme traumatisante, et oui j’ai envie de mourir, oui j’y pense tous les jours mais tu vois j’échoue dans mes tentatives, il y a toujours un événement qui fais tous foirer, alors je me dis c’est peut être pas mon heure et pourtant je réessaye, je doute, j’ai peur, et j’échoue encore et encore.

    Hier oui j’ai failli le faire j’ai jamais autant rapprocher mes tentatives c’est dure d’être comme ça j’ai 18 ans, je suis étudiante, j’ai malgré tous une famille, certes pas facile mais j’en ai une quand même, j’ai un toit, j’ai une « belle vie » comme certains pourrai le voir et j’en suis conscience et pourtant l’envie et toujours là…

    Alors je pense qu’on devrais m’aider je trouverais peut être le courage de le demander un jours mais si je peux t’aider je veux te redonner ce conseil essaye vraiment de demander de l’aide même à tes parents, ils t’aiment j’en suis sure tu est leur fille et ils donneraient leur vie pour toi alors va leur demander de l’aide.

    Le suicide est un sujet beaucoup moins tabou qu’avant, la preuve il existe des forums, des tchat, des numéros qui peuvent t’aider et quand tu dis :
    « Et a qui puis-je m’adresser si mes pulsions me reprennent?
    Mais la même réponse revient en boucle. Personne. »
    C’est faux !! Appel le 31 14 par exemple ou même filsantejeunes ou encore le 18, ils pourrons t’aider…

    Et quand tu dis que le suicide est un « symptôme » d’une maladie, peut être bien que cette maladie est la dépression ou d’un mal être et tu devra d’abord être diagnostiqué comme tel par des professionnels si tu veux t’en sortir et encore une fois ça peut venir que de toi c’est à toi de savoir si tu veux t’en sortir et en attendant tu peut essayer de demander de l’aide et tu verra bien les « conséquences » positives ou peut être négative (mais j’en doute) oui, tu verra tu positive sois en certaine…

    Laisse moi douter encore de tes paroles lorsque tu dis :
    « mais pour ma part j’ai compris que ça ne sert a rien de lutter »
    Tu es venu sur ce forum, tu a du chercher sur internet pour savoir à qui parler de ton mal être, tu a du te renseigner pour que sa puisse te soulager d’en parler, alors non tu n’a pas fini de lutter ce n’est que le début tu a fais un énorme pas en venant ici et parler avec nous alors n’abandonne pas maintenant, bat toi et demande cette aide précieuse qui te sauvera sois en sûr.
    Ce n’est pas « incurable » loin de là…

    Alors j’espère sincèrement que tu arrivera à demander de l’aide au plus vite, je pense à toi et j’espère que tu ira mieux.

    Passe une bonne journée Camille.

    #27468 Répondre
    Ysane

    Bonjour,
    Je me présente, je m’appelle Ysane et j’ai 16 ans. Je vis en se moment des situations compliquées qui m’ont amenées à se forums. Je n’ai pas envie de mettre fin a mes jours, mais si je parle se soir c’est pour donné un avis extérieur. Je m’explique. Ma tante a mis fin a ses jours avec des médicaments. Donc je parle pour répondre a certaines de vos questions:
    « Je n’est pas réussie à en parler parce que j’avais peur des conséquences »
    Maintenant qu’elle est morte je me dit qu’il aurait fallu être plus à l’écoute. Tout les médias nous dirons que vous familles vous écouterons, cependant dans certain cas se n’est pas vrai.
    Il faut se tourner vers une personne très proche (pas seulement) qui supportera tout pour vous et avec vous, alors oui, c’est facile à dire , mais merde battez vous!
    Oui on a souffert de la mort de tatie, je la comprend, je vous comprend!
    Mais vous, vous êtes là et vous avez le choix entre la mort « synonyme de liberté et de légèreté » et la vie qui est que labeur et bonheur.
    On vas pas se mentir pour réussir il faudra vous battre, en parler et vous faire comprendre. Vous n’allez peut-être pas vous faire comprendre tout de suite, il faudra du temps.
    Je ne sais pas se que vous avez subit, endurés, pour ma part j’ai subit des agressions sexuelles et j’ai déjà songé a m’éliminé. J’ai pas été beaucoup aidé, mais maintenant je crois que si je revoie le type je lui en mes une bonne!
    Tout se message pour vous dire que la vie ne vous laisse pas de cadeaux, mais que si vous êtes là, sur se forum c’est qu’une part de vous s’accroche, il « suffit » de ne plus lâcher! Il n’y a pas de remède miracle! Mais parler aide, témoigner était déjà, selon moi un pas, une étapes que vous avez franchit magnifiquement.
    Alors sur cette misérable phrase: restez car chacun de vous malgré votre passé mérite de l’intention et de l’écoute.
    Bonne soirée :rose:

    #27484 Répondre
    Mica

    Bonjour vous trois

    J’ai 15 ans. et j’ai une forte envie de mourir depuis mes 11 ans car j’ai eu un gros chagrin d’amour et j’ai été hospitalisé et je me suis rétablie enfin je pensais.

    Puis maintenant ça fait un mois que je fais de plus en plus de crise de déprime de plus en plus forte ou plutôt vouloir mourir car je veux faire une tentative.j’en ai parlé à mes amis mes parents des médecins et PSI sont au courant.
    Au final je n’ai plus d’amis mes parents font leur mieux et le personnel médical mon avis et vraiment indéchirable car mon état s’aggrave

    je leur parle mais rien ne change je veux en finir et je me retiens 24h sur 24 pour ne pas faire de tentative et j’avoue que j’ai du mal car a force de lutter constamment je déprime a Un point où voir un couteau devient tentent de sois s’ouvrir les veines ou alors se le mettre dans le bide ou ce tranchée la gorge.

    je n’arrive plus à rien et je me déteste petit a petit j’arrive plus accepter mon existence et moi.
    je n’arrive plus à me réveiller pour aller au collège je fais plus mes devoirs je suis démotiver je n’ai plus goût de rien alors que dans 2 mois je dois avoir mon brevet.
    J’essaie de ne pas faire de tentative pour les autres mais ça me tue je deviens plus rien si je pouvais je mourir maintenant car ma douleur n’a pas l’air d’avoir de sens et cette lute avec tous et insupportable

    je voulais vous parler car seul vous, pouvez m’aider à comprendre ce que je comprends pas avec moi et aussi comment avoir un avenir sans être un zombie ou mort avant
    Et aussi je voulais ajouter pourquoi devons nous vivre pour les autres ? car c’est injuste pourquoi devons nous vivre pour alors que notre vie et une torture permanente? Autant mourir c’est moins cruel.

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
Répondre à : Idee suicidaires
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page