j’ai besoin d’aide je suis à bout .

  • Ce sujet contient 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Feliciti, le il y a 1 mois et 4 semaines.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #26645 Répondre
    petiteetoile11
    Participant

    Bonjour, j’ai vraiment besoin de me vider et d’avoir des conseils différents je vous en supplie car là la situation devient invivable, j’en peux vraiment plus je suis à bout .. Je suis perdue aidez moi
    J’ai ici 3 points à aborder et je vous en supplie dites moi votre avis sur ces 3 points ci .
    Tout d’abord il faut savoir qu’en septembre je suis rentré au lycée donc en seconde générale dans mon lycée dit de secteur .
    Je vais aller droit au but, je n’arrive plus à aller au lycée, au début de l’année je faisais des crises je dormais pas de la nuit (de + le décès brutal de mon meilleur ami en octobre juste après la rentrée n’a pas vraiment arranger les choses, ça m’a clairement détruite .., j’aurai ne jamais avoir à vivre cette terrible épreuve mais si j’avais été obligé, j’aurai préféré la vivre dans mon collège au moins là bas ils étaient tous solidaires et compréhensifs .. au lycée ce n’est pas la même chose .) enfin bref j’ai commencé à aller moins en cours pendant le moins de décembre, je sais que pour certains ca parrait rien ou ça peut être pris pour de la « flemme » mais vraiment c’est + que ça, je pleure tous les jours avant d’y aller, je fais des crises d’angoisse, je n’ai plus goût à rien même pendant les premiers mois je me suis renfermer sur moi même et couper de tout contact.
    Au 2ème trimestre j’ai commencer à ne plus aller en cours, de plus en plus et je suis arrivé à + de 140 h d’absence ( j’ai eu aussi le Covid).. Mon moral a commencé à « s’améliorer » j’ai commencer à reprendre goût à certaines choses du quotidien qui me paraissent banales comme je ne retournais plus trop au lycée , je rattrapais les cours à la maison, je me sentais bien. Donc j’ai décider de penser à moi, et de prendre soin de moi c’était une question de nécessité, je ne pouvais plus continuer j’étais épuisée .
    Cependant je vous laisse imaginer la réaction de mes profs qui n’ont même pas chercher à comprendre alors qu’ils savent que quelque chose ne va pas . Aujourd’hui j’ai eu encore le droit à un « [ supprimé pour garantir ton anonymat]tu abuses tu es capable de bien mieux je suis déçu » . Et tout ça à répétions, ils disent devant tout le monde que « j’ai cas me déscolariser », demande pourquoi je suis comme ça aux autre de la classe devant tout le monde sans me poser la question directement et font des réflexions devant mes camarades du style « bah [ supprimé pour garantir ton anonymat] toujours absente » etc enfin bref .. Et en fait tout ça ça s’accumule et ça me fait trop mal, je suis pas bien dans ce lycée j’ai tout perdu depuis que je suis dedans et que des adultes qui ne cherchent même pas à comprendre ce que j’ai et qui me rabaissent en permanence bah c’est compliqué à vivre .. Je sais que certains vont me dire d’en parler avec mes profs de cette année mais j’y arrive pas, j’ai pas envie de leur exposer ma vie vraiment certains sont gentils ça va mais rien a avoir avec l’année dernière donc je veux pas leur exposer mes problèmes puis je sais qu’avec eux ça finira juste chez la cpe et c’est tout .
    Au 1 et trimestre j’ai tout donner quitte à perdre ma vraie personne, j’ai terminer avec 18,8 de moyenne en seconde générale .
    Au deuxième trimestre je suis retombée à 17,25, mais avec beaucoup d’absence . Pourtant j’ai tout rattraper de manière irréprochable vraiment . Mais même ça, ça va pas .
    En fait j’arrive plus à aller en cours, cette semaine j’y suis aller 3 jours sur 5, et en fin d’aprem en rentrant je dors directement pour essayer d’oublier mes problèmes, je suis constamment triste j’associe tout à du négatif . Je veux pas m’auto diagnostiquer mais je pense qu’en début d’année pendant 4/5 mois j’étais en dépression, la mort de mon ami n’a pas facilité ma guérison . Aujourd’hui je me sens vide, j’ai l’impression de plus rien ressentir, j’accumule tout en moi et j’arrive pas à le sortir . En fait j’arrive pas à sortir toute ma tristesse .
    Le pire je crois, c’est que au collège j’ai vécu mes meilleures années, les meilleures années de ma vie . J’étais pour ne pas me vanter une élève brillante, avec de super notes, qui avaient une super relation avec tous mes profs sans exception,
    J’étais dans un tout petit collège (environ 200 élèves) et j’étais très proche de tout le monde, quand j’avais un problème ils étaient tous là pour moi j’avais même pas besoin de le dire . je ne loupais aucune journée de cours , toujours souriante toujours heureuse . Et me voir dans cet état aujourd’hui ça me fend le cœur, je me suis effondrée dans les bras de mes parents j’en peux plus, l’ambiance en général, puis même cette année j’ai des potes mais encore une fois on est très différentes et il y’a toujours un duo dans un trio, ici je suis toujours à l’écart mais ca c’est pas le pire . Je sais pas comment tenir jusqu’à la fin de l’année .
    Ensuite j’aimerai abordé un deuxième point qui est pour moi le plus important et j’aimerais vraiment votre avis sincère . Encore une fois comme je l’ai dit auparavant, au collège j’étais la plus heureuse, je préférais être là bas que chez moi, je ralais quand on étaient en vacances etc .. Le problème aujourd’hui c’est que je suis encore attachée .. Et en fait je vis constamment dans le passé, la vérité c’est que je veux pas oublier, vraiment pas, j’ai peur qu’en passant à autre chose, j’oublie, et je veux pas, j’accepte toujours pas le fait de ne plus jamais y retourner en tant qu’élève, j’en pleure souvent . Pour vous dire c’est que après 8 mois que je commence tout juste à réalisé que je n’y reviendrai pas . Comme ça ça paraît rein mais en fait le pire dans tout cela c’est mes profs . En effet, la plupart je les ai eu pendant 4 ans et j’arrive pas à passer à autre chose . Je me suis énormément attachée et vu l’ambiance dans laquelle j’étais aujourd’hui c’est comme ma deuxième famille . Et je crois que ça c’est bien le pire, ils me manquent, ça me fait mal au quotidien, je pense à eux tout le temps (0 ambiguïté je préfère préciser), juste je tiens à eux pour moi c’est impossible d’oublier une personne avec qui on a passer tant de temps du jour au lendemain. En fait ils comptent beaucoup pour moi, ils ont étaient là dans les moments douloureux, quand j’étais mal ils le remarquaient direct et s’inquiétaient beaucoup pour moi et aujourd’hui je les vois beaucoup moins alors ça me fait très mal au cœur . Notamment ma prof de maths qui a été là pour moi, tout le temps, à prendre de mes nouvelles, analyser mon comportement comment je me sentais en classe, a me rassurer et me prendre en fin de cours quand j’étais ailleurs ou que je lui semblais plutôt triste, j’étais soutenu enfin bref je l’aime vraiment énormément, à la fin de l’année elle m’a fait un câlin et a pleurer par ce que je partais, elle m’a dit qu’elle avait « hâte d’avoir ma sœur pour avoir des nouvelles de moi tous les jours » ( en sachant que ma sœur arrive au collège dans 3 ans) Tout ça pour dire qu’elle me manque et que vous ne comprendrez peut être pas mais je la considère comme un membre de ma famille . En fait ce que je veux dire par la c’est que je trouve ça dommage de ne pas normaliser un lien, une relation car on a pas un lien officiel tel que « papi; mamie; Tatie etc.. » alors oui forcément si je dis aux autres qu’elle compte pour moi on va me répondre « mais c’est ta prof » oui c’était ma prof, certes mais cependant y’a des liens qui se sont tissés et aujourd’hui elle me manque beaucoup . Pour moi c’est impossible de passer autant de temps avec quelqu’un, de s’entendre aussi bien puis de tout arrêter du jour au lendemain. Je sais que c’est une prof mais derrière ça reste une personne humaine, comme moi.
    Pour son anniversaire je pense aller lui faire une surprise au collège qu’en pensez vous ?
    J’aimerai votre aide, pour tisser de nouveaux liens avec certains anciens profs sans pour autant en faire trop, quand je dis nouveaux liens c’est aborder des sujets en dehors des cours. Oui c’est normal de parler de ma scolarité, mais aujourd’hui malheureusement ce ne sont plus mes profs et faut que je m’y fasse, forcément certains liens se sont défait mais j’aimerai créer de nouveaux sujets de conversation par exemple mais je ne sais pas comment faire .. Je peux parfois être assez timide, enfin non en vrai ça va, ça dépend des situations
    de plus j’ai un prof de techno que j’adore aussi on s’écrit par mail, il est adorable et m’a beaucoup aidé également en me redonnant le sourire de nombreuse fois .
    Enfin bref je vais pas vous détailler chaque prof ce serait trop long mais pensez vous que ce serez possible de créer de nouveaux liens (sans dépasser les limites toujours en étant dans le respect adulte/enfant évidement c’est la base !!) Si oui comment ?
    Ou si vous pensez malheureusement que c’est impossible ? Certains penseront sûrement que je dois tourner la page mais c’est vraiment impossible
    Ma dernière interrogation serait en rapport avec l’année prochaine . Oui je veux continuer en générale avec les spécialités maths physique svt ( je tourne à 19 dans ces matière en ayant toutes mes notes ici sauf en svt)
    Bref je sais pas si je reste dans ce lycée ou pas . Déjà un point confort c’est que j’ai une chance énorme que ma mère vienne me chercher et que je n’ai pas à rentrer trop tard chez moi, je ne suis donc pas interne .
    J’hésite à partir mai en sachant que l’année pro ma meilleure amie arrive dans mon lycée .. Donc je me dis que ce serai forcément mieux . En fait je voudrai savoir si c’est le lycée que je n’aime pas en général ou ce lycée en particulier ? Si je pars je serai interne et j’ai peur que ce soit pire.
    Je sais pas si je suis prête à tout recommencer ça me fait peur, le lycée dans le quel je voudrai aller et dans une petite ville (« ville » pour les gens habitant la campagne 🤣) non en. Rai quelques magasins et resto avec des bus.
    Le lycée actuel y’a rien a faire mais vraiment rien
    De plus je veux pas parrir pour ma meilleure amie sauf que cette année on devait faire une dérogation toutes les deux pour venir dans mon lycée actuel . C’est elle qui m’a demander de la faire donc je l’ai faite (de base j’avais été admise en section internationale bachibac espagnol dans un autre lycée dans une ville à 1h de chez moi) Je l’ai écouter cependant elle aussi m’a donc dit qu’elle l’avait faite et m’a dit qu’elle n’avait pas été admise car il n’y avait plus de place . 6 mois après j’ai appris qu’elle m’avait menti et n’avait jamais fait cette dérogation. Je ne lui en ai jamais parler elle ne sait pas que je le sais mais ça m’a fait beaucoup de mal . C’est pour ça j’en ai marre maintenant de faire mes choix par rapport aux autres mais cependant je sais pas si parrir sera rellement une solution
    Peut être qu’en vrai un des gros problèmes c’est que le collège me manque terriblement ?
    Merci pour vos réponses
    Désolée pour la longueur j’avais besoin de m’exprimer .
    Merci infiniment

    #26737 Répondre
    La_meuf_chelou

    Je ne sais pas quoi te répondre. Pour ton premier point que tu voulais aborder je vois exactement ce que tu veux dire mais pour ce qui est du deuxième et du troisième je ne sais pas trop quoi te dire et j’en suis désolé. Mais pour gérer des pensées plutôt « négatives » que j’ai ce que je fais c’est que j’écris mes pensées dans un carnet où je dis tout. C’est un moyen de me libéré et de m’aider à m’exprimer ( je compte le brûler quand je l’aurai terminer) je ne sais pas si ça peut t’aider mais c’est comme ça que moi je m’en sort et que je suis pas encore morte donc…. Ça me brise le cœur de pas pourvoir t’aider un peu plus et j’en suis vraiment désolé.

    #26741 Répondre
    Feliciti
    Participant

    Salut, déjà je pense que le 1er et 3ème point sont liés à la même chose : ton malaise au lycée.
    Déjà c’est pas simpa de la part de ta meilleure amie de t’avoir menti pour la dérogation, elle a sûrement une raison derrière mais c’est vrai que tu avais choisi ce lycée pour être avec elle. Pour l’année prochaine je te conseille vraiment de ne pas décider en fonction d’elle … Tu n’es même pas sûre au final qu’elle aille dans ce lycée.
    Ensuite je pense que tous les lycées sont différents. Au collège comme au lycée j’ai été autant proche de mes profs, et je peux comprendre qu’ils aient vraiment un impact dans notre vie. Je pense que tu devrais parler à ta prof de maths du collège si tu en as envie, de comment tu te sens dans ton lycée actuel etc, je pense aussi que ça lui fera plaisir à elle. Tu peux leur envoyer des mails ou autre.
    L’internat c’est quitte ou double : soit on aime soit on déteste. Ça dépend qui est dans ta chambre, tes surveillantes, etc. Après l’internat au lycée on a + de liberté que l’internat du collège quand même. C’est à toi de peser le pour et le contre mais je pense que c’est pas mal d’essayer… Mais c’est un choix difficile à prendre, parles-en à tes parents si tu ne l’as pas déjà fait.
    Pour ton lycée actuel, tu en as parlé à tes parents ? Tu parles beaucoup des profs qui n’essaient pas de te comprendre, et c’est vrai que c’est pas ouf de leur raconter notre vie privée dans ce cas. Mais peut-être que tes parents peuvent t’aider, qu’est-ce qu’ils en pensent du fait que tu te sentes mal à l’école cette année ?

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
Répondre à : j’ai besoin d’aide je suis à bout .
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page