J’ai envie de refaire une tentative de suicide

  • Ce sujet contient 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Fil Santé Jeunes, le il y a 4 mois.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #25435 Répondre
    Muerte
    Participant

    Bonjour

    Voici les grosses lignes de mon histoire.
    J’ai 23 ans, et depuis mon adolescence j’ai envie de mourir.

    Ça a commencé lorsque je devais avoir 13 ans à peu près, j’étais une personne extrêmement sur la réserve, je n’arrivais pas réellement à communiquer avec les filles. Je voyais mes copains de sports parler aisément avec tout le monde et c’est là que j’ai commencer à douter de moi. Je doutais de mon intégrité, mon physique (particulièrement ma tête) . Quelques années plus tard, je devais avoir 15 ans, j’ai reçu des moqueries de la part d’un groupe de filles que je ne connaissais pas. Elles disaient des choses du genre : Mais qu’est-ce qu’il est moche ect. Les amis avec qui j’étais se sont aussi moqués de moi par rapport à ça. Et c’est là que tout commence réellement… j’ai commencé à faire une petite dépression et j’ai écris une lettre de suicide par la suite mais en réalité je visais juste mon coeur sur cette lettre. Un jour mon petit frère est tombé sur cette lettre , a averti mes parents et j’ai compris que là je ne pourrais rien cacher. Pendant de longs mois j’ai déprimé, ouvertement devant ma famille qui se sentait impuissante face à ça, à partir des moqueries sur mon physique j’ai commencé à me créer tout un tas de problèmes autour. Des choses qui pour certaines ne m’avaient même pas été dites.
    J’ai rallié beaucoup de choses à ça, à « l’époque » j’étais un ado influençable qui s’était mit à fumer, se droguer et boire de l’alcool. J’étais aussi cet ado qui finissait au commissariat et apporter des problèmes à ma famille. J’ai été le seul de ma famille à faire ça (nous sommes 7 au total en comptant les parents). Je me suis considéré comme une merde, un moins que rien, une honte pour ma famille et je méritais pas d’être en vie.
    En commençant le sport (la musculation) mon physique a commencé à changer et j’ai repris un peu d’espoir sur mon principal problème.

    Je vais sauter quelques passages pour ne pas faire un roman de 300 pages.
    J’ai traînais ces problèmes jusqu’à mes 20 ans, sans cesse je me disais que j’étais moche, je n’avais pas confiance en moi, j’étais toujours dans mon coin, et j’avais toujours l’impression d’être la honte de ma famille jusqu’à ce que je rencontre une femme qui m’a totalement boulversé. Pendant ma relation d’un an et demi j’ai eu cette impression que tout mes complexes créer avaient disparu car elle elle était là, me trouvait beau, m’aimer. Et puis elle m’a quitté en allant voir quelqu’un d’autre, et là tout est revenu à la surface. Mais je m’étais en plus de ça créer d’autres problèmes en plus des autres. Ils seraient long à emunerer donc pour faire simple tout est basé sur un complexe d’infériorité. Et également chaque fois que je fais quelque chose je me considère toujours comme une merde. Il y a toujours une voix dans ma tête qui me dénigre plus bas que terre, en fait je me suis créer mon propre ennemi et il se trouve que cet ennemi c’est moi même.

    Je suis ensuite sorti avec une femme qui d’ailleurs je suis toujours avec, mais qui sans le savoir et sans le vouloir, m’a confronté à tout mes plus gros complexes sans exception. Ayant beaucoup changé physiquement, le complexe sur le physique n’est plus vraiment présent, mais tout ce que j’ai créer à partir de ça , malheureusement….
    Au mois de Septembre 2021, notre couple se dégrade un peu , les tensions montent, vivre sous le même toit devient compliqué, de son côté elle pete les plombs totalement et m’a même parfois mît des coups. Avec toute cette accumulation j’en finis par perdre mon travail,
    Elle était tombée enceinte peu avant tout ça et après de faux espoirs avait décidé de ne pas le garder. Je suis tombé dans de gros découvert.
    Tout s’est accumulé.

    Le 01/11/2021, une énièmes disputes avec ma conjointe, je décide de prendre des médicaments pour dormir pour ne pas la déposer ou elle le souhaitait (je ne l’ai pas préciser mais durant nos disputes elle voulait toujours qu’on aille chez sa mère tout les jours qui est extrêmement néfaste pour nous) . Le fait de prendre des somnifères je me suis dis qu’au moins qu’importe ce qu’elle dira je ne pourrais pas bouger. J’en prends d’abord ***, mais là dispute commence à prendre de l’ampleur et les médicaments ne font pas encore effet. Je vais donc en prendre *** de plus mais 10 minutes après je disjoncte, monte et prends tout le reste de médicaments. ***. Après ça black-out total. (Une partie de ce que je viens de raconter m’étais seulement revenu 2 semaines après les faits)

    Je me réveille deux jours plus tard a l’hôpital en réanimation et on m’annonce *** que ma vie a été sauvée de justesse. Je me mets à pleurer lorsque je vois mes parents et là je comprends réellement que je ne pourrais plus jamais rien caché face à mon envie de mourir. J’ai passer 3 jours dans un centre à crise et ensuite j’étais apte à sortir.
    Quand je suis sorti j’ai été dans le déni, je rigolais sur ce sujet, mais ensuite j’étais triste de tout ça et des personnes à qui j’avais causé cette tristesse. Deux semaines après je rentre dans mon logement avec ma conjointe et nous avons une discussion sur tout ce qu’il s’est passé ces derniers mois. Je fais l’effort de me confier sur tout ce qui ne va pas chez moi et elle était vraiment attristée de voir à quel point je n’étais pas bien.
    La vie reprend un peu son court mais parfois j’ai de gros sauts d’humeur, je lui dis que je regrette qu’elle m’ait sauvée la vie (***), je lui dis également que tôt ou tard ça ce reproduira.

    J’ai dis précisément que tant que j’aurais l’espoir de m’en sortir je ne le referais plus mais A l’heure d’aujourd’hui… je perds cette espoir.

    Je n’arrive plus à trouver de raisons de vivre et ce même à travers le sport (ma thérapie a toujours été la musculation) pourtant mes complexes j’arrive dorénavant à les vaincre mais depuis cette tentative je ne suis plus le même. Je suis souvent agressif envers les autres mais également envers moi même, je ne ressens plus vraiment grand chose si ce n’est le besoin de recommencer et cette fois de ne pas échouer.
    J’ai l’impression de perdre ce combat contre moi même. La seule chose qui me retient encore un peu, c’est le fait que *** je rendrais triste ma famille, ma conjointe même si elle n’a pas toujours été cool avec moi depuis ma tentative elle a énormément changé.
    En fait oui, j’ai envie de mourir, je n’ai aucune envie de continuer ma vie comme ça, surtout au vu de là personne que je deviens. Avoir parfois de grosses crises mais ne pas savoir d’où ça vient, faire du mal à ma conjointe par la parole alors que la pauvre n’a rien demandée. Je n’ai pas envie de ça.

    Le pire est que j’ai envie de mourir sans pour autant être dépressif ici , du moins je crois.

    J’aurais pu résumer mon topic juste avec la fin, mais je pense que j’avais besoin de confier une partie de ma vie dans les grosses lignes à des personnes que je ne verrais jamais de ma vie.

    Voilà …

    #25456 Répondre
    Muerte
    Participant

    Bonjour

    Message pour l’équipe qui s’occupe de la publication des postes. Je viens de relire mon poste et j’ai remarquer que certaines phrases étaient supprimées et remplacées par des : ***.
    Je tenais à m’excuser car c’est vrai qu’en me rappelant ce que j’avais écris j’ai donner certains détails pour mettre fin à sa vie sans m’en rendre compte. Erreur de ma part, désolé. :/

    #25457 Répondre
    Fil Santé Jeunes
    Modérateur/modératrice

    Bonjour Muerte,

    En effet, nous avons étoilé une partie de ton précédent message afin de préserver la sensibilité des plus jeunes – ce forum étant ouvert aux jeunes à partir de 12 ans.

    Dans ce même message, tu fais état d’un mal-être très important, t’ayant conduit à la tentative de suicide que tu évoques. Il est important que tu ne restes pas seul avec ça.

    Tu peux venir nous en parler par téléphone au 0800 235 236 ou par chat’. Notre service est anonyme et gratuit, ouverts tous les jours de l’année de 9h à 23h (22h pour le chat’).
    Tu peux également nous joindre par mail dans l’espace « pose tes questions ».

    L’équipe Fil Santé Jeunes

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
Répondre à : J’ai envie de refaire une tentative de suicide
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page