J’ai l’impression d’être une coquille vide

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #40590 Répondre
    Anonyme00001

      Bonjour,

      J’ai 17 ans et je vais passer mon bac cette année. Je suis quelqu’un de très peu organisée voire pas du tout, je n’arrive pas à me concentrer en cours ou chez moi et quand je dois commencer à réviser, je fais un blocage et je fais tout pour ne pas le faire. Par exemple, je range ma chambre et je sais que cela s’appelle de la procrastination mais rien à y faire mon cerveau ne réfléchit plus et n’est plus lucide, je me pose des questions qu’à la fin de ma journée. Ce qui m’amène à faire mes devoirs à la dernière minute.

      Et cela depuis que je suis toute petite, mais je n’en peux plus de cette situation car cela a affecté mes relations sociales. Je suis dans la même classe que mes amies du collège et je déteste travailler avec elles car je me sens impuissante pour rendre mon travail à temps. Une de mes amies a commencé à s’énerver et à me rabaisser de façon détournée et maintenant, je n’ose plus lui parler de peur d’être jugée et rejetée. J’ai peur d’aller en cours, je suis dans un lycée privé catholique et c’est très oppressant le jugement permanent des autres. J’ai même fini par supprimer tous mes messages avec mes amies et à effacer les choses que je partageais sur les réseaux avec ma meilleure amie (ce n’est pas celle dont je parle plus haut). J’ai une envie extrême et insoutenable de les virer de ma vie, comme si elles n’ont jamais été mes amies, comme si je ne ressentais plus rien envers elles.

      De plus, parfois je me dis que si je commence à travailler tôt, je vais tout oublier. D’ailleurs, j’ai des notes plus mauvaises quand je travaille que quand je ne travaille pas. Lors des contrôles, je ne ressens aucun stress que c’en est perturbant, et chez moi, je travaille lentement, tellement lentement que c’est pour ça aussi que je ne veux pas travailler. Même dans ce commentaire, je m’éparpille, je n’arrive pas à organiser mes pensées.

      Pour finir, je suis accro aux écrans, je n’arrive plus à m’en passer. Je précise que je n’ai pas tiktok ni instagram sur mon téléphone, je n’ai aucun jeu pour éviter d’y être dessus mais mes mains n’arrêtent pas de chercher mon téléphone pour ne rien faire et mes yeux se posent toujours sur mon ordinateur. Et je me dis que c’est de ma faute si je n’arrive pas à travailler, et je sens pitoyable et en même temps je n’arrive pas à me bouger pour changer.

      À chaque fois, je fuis toujours quand j’ai un problème, et je me cache. J’ai une timidité maladive, je n’arrive pas à m’exprimer devant quelqu’un et je bafouille souvent, je ne pense plus clairement et mes phrases sont désordonnées, je dois m’y prendre à plusieurs fois pour m’exprimer.

      Chaque soir, je dis adieu à mes parents et non bonne nuit. Je veux mourir mais je suis trop lâche et faible pour le faire.

      Merci d’avoir lu, c’est soulageant de pouvoir écrire.

      #40733 Répondre
      Bab

        Salut,
        Je ne sais pas si j’ai vécu la même chose que toi mais ce que je peux te dire c’est que j’étais comme toi l’année dernière : je n’arrivai pas à travailler chez moi ou même au lycée. Je n’avais pas non plus de faculté oratoire pour compenser. Mais j’ai fais avec, j’ai trouvé des solutions : je me suis forcé. Aujourd’hui, je suis capable de travailler (quand je suis motivé) plusieurs heures de suites sans problèmes (hum hum les textes de français). Alors oui au début c’est dur, ça fait chier et t’as pas envie mais quand tu reçois ton premier 14 alors que tu pensais sincèrement avoir fait comme d’habitude, là tu peux te dire que c’était pas si mal. Ça a été mon truc pour me forcer à travailler: j’ai imaginé ça comme un objectif sportif. Je commence tout doux à faire des exos pour voir ce que je peux faire au maximum. Une fois que je vois où j’en suis, je fais des types d’exo différents : un coup je travaille le par coeur, un coup je travaille les exercices, un coup je travaille la leçon. Et puis quand tu pense être un peu mieux, tu fais un exo de type ds. Et puis tu recommence, tu recommence jusqu’à la fin de l’année 😉.
        Alors oui, ça prend un peu de temps mais ça fait des points et des places gagnés sur parcoursup. Oublie pas que les profs, il bossent pas que pour le salaire, ils bossent pour vous voir progresser alors la première des choses à faire, c’est de faire leurs exercises chez toi !

        #45291 Répondre
        Moi

          Ta situation m’intéresse beaucoup, je suis dans la même que toi. Exactement pareil, timidité qui s’empire, envie de rester chez moi, impossibilité de travailler alors qu’avant j’étais une bosseuse.
          Je peux pas te donner beaucoup de conseils parce que j’en cherche aussi.
          Mais de mon côté je me force à accepter les invitations de mes amis parce que j’ai peur de sombrer encore plus et que je serais triste si je perdais ces relations.
          Ca m’aide à tenir la tête hors de l’eau mais je sais pas si ca marchera indéfiniment.
          Si t’as trouvé des solutions de ton côté je suis preneuse.
          Bon courage à toi.

        3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
        Répondre à : J’ai l’impression d’être une coquille vide
        Vos informations :




        :bye: 
        :good: 
        :negative: 
        :scratch: 
        :wacko: 
        :yahoo: 
        B-) 
        :heart: 
        :rose: 
        :-) 
        :whistle: 
        :yes: 
        :cry: 
        :mail: 
        :-( 
        :unsure: 
        ;-) 
         


        <a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

        Bouton retour en haut de la page