Je n’en peux plus…

  • Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par fil santé jeunes, le il y a 11 mois et 1 semaine.
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #47065 Répondre
    Lio la tortue

      Je suis bloquée de partout, je n’arrive pas à m’en sortir… Je n’en peux plus. J’accumule rupture familiale, isolement, échec scolaire, difficultés financières et administratives, handicap et des fantomes (au sens figuré) qui me barent le passage…

      J’ai rompu tous les liens avec ma famille pour question de sécurité car j’étais en danger de mort chez la personne qui m’élevait (menaces de mort à l’arme blanche à répétition et coups divers et variées avec ou sans objets) et je ne supportait juste plus le climat d’ambiance délétère… Mots qui blessent et rabaissent, menaces (encore), chantage, oppression par un espionnage approfondi (poches fouillées dès que je rentrais, sac renversé par terre et vidé et vérifié au peigne fin, appels sans sa surveillance interdits et coups si ds mon tel il y vait une trace de contact vers l’extérieur sans qu’elle l’ai approuvé au préalable et évidement elle se faisait amie avec le peu d’ami que j’arrivais à me faire pour mieux me contrôler même en son absence. ) Et yoyo lune de miel et décente aux enfers + une relation ambiguë car j’étais “en couple” avec cette personne de ma famille qui est du même sexe que moi et qui n’est pas de la même génération et qui a onc bien plus de 40 ans d’écart avec moi même. (+ mini agressions se***** récurrentes, obviously…)
      Je suis donc partie loin d’elle et plus de 700 km nous séparent… J’ai arrêté de lui répondre et je l’ai bloquée pour qu’elle ne soit plus en contact avec loi du tout pour ne plus me sentir oppressée apr elle.

      Je suis pas mal isolée car je suis une grosse casos asociale qui a du mal avec tout ce qui tourne atour de l’amitié et compagnie…

      Echec scolaire x2 j’ai 20 ans et je susi tjr en première année. Ma première année à été merdique car j’étais plus à l’hosto qu’a la fac en S1 à cause d’un pb de santé, et S2 décès de mon père puis j’ai subi des VSS avec séquestration… (Je suis une attire-agression chronique j’en peux plus…). Et pour la deuxième année la maladie étant tjr mon hôte j’ai du composer avec elle… Et si j’ai eu le bonheur d’avoir une rémission en mai, j’ai eu une grosse rechute qui m’est tombé dessus en juin entrainant une hospi et mon échec de cette année car j’étais à l’hosto à la place de composer…

      Et pour les diff financières et admin… Bah bourses coupées du coup et comme tt l’année j’ai eu cinq mille démarche à faire je n’vais aps eu le temps de faire mon dossier MDPH + temps d’attente pour certaines PJ donc j’ai pu le déposer que mtn et comment dire que je dois attendre maintenant plusieurs mois pour avoir une réponse et que donc pdt tt ce temps… PAS D’AIDE SOCIALE… Je fais comment pour survivre pendant plusieurs mois ???
      Pr le moment je mendie (c’est facile à dire ici car vs me connaissez pas et que je suis en pseudo) mais comment dire… ça rapporte pas grand chose c’est très clairement de la SURVIE purée… Et la survie qd on se plie de douleur de base bah… c’est aps trop ça… Et puis étant donné mon état de santé, je ne peux pas le faire tous les jours ni trop longtemps sur place car je dois me dépêcher après pour aller me coucher car la position assise m’est cruellement douloureuse et difficile. (je suis en chaise roulante). Et j’espère décrocher un taf à temps partiel mais je sais que je ne tiendrai aps longtemps car malheureusement je ne tiens pas longtemps comme je viens de le dire… Et je sais qu’en allant travailler je vais juste me mettre au risque de m’aggraver… encore… Et je sais qu’au bout d’un moment si mon corps lâche trop en public [évanouissements à répétition à l’effort ( pr moi un effort c même lire ou écrire ou être assise ce sont des efforts, ce sont des trucs très basiques donc le boulot ce sera un effort très soutenu] voire au bout d’un moment une aggravation significative des autres symptomes) mon employeur ne pourra pas me garder… Et qd je serai une grosse larve qui agoni je ne pourrai plus rien faire pour ramener du grain ou payer mon loyer…

      Et les fantomes bah ce sont tous les pu* de traumas qui me hantent et me collent à la peau… Ce que j’ai vécu chez la meuf de ma famille que j’ai quitté, le harcèlement scolaire (ça à peut être contribué à m’aider à devenir encore plus une cassos asociale), des agressions s*** que j’ai subi mineure et d’autres que j’ai subi majeure (je sais pas pourquoi mais je m’attire la merde à ce niveau là…), la séquestration de l’année dernière, la mort de mon père car il est décédé en réa devant mes yeux, le décès et l’absence de mon grand-père j’étais très proche de lui enfant et il est parti brutalement, l’expulsion que nous (moi et la meuf de ma famille qui pose pb) avion vécu qd j’étais en seconde, l’abandon de ma mère, la séparation que j’ai subi avec mon petit frère (qd j’étais ado on a été séparé l’un de l’autre et on s’est perdu de vue pendant 5 ans et là je ne l’ai tjr pas revu d’ailleurs…), le rascisme, le validisme et enfin les traumas financier (mtn + mes débuts dans la ville où je vis qui à été très dur (s’installer à tout juste 18 piges sans un sous (car mes bourses à l’époque étaient arrivées en retard) et sans soutien c’ets hard et on s’en prends plein la tronche)… J’EN PEUX PLUS…

      A la fois je me dis mais pour quoi (volontairement en 2 mots) je vis tout cela ? Es ce que c’est pour que je sois plus humaine? Moins teigneuse ou je ne sais quoi ? Es ce que c’est pour que je puisse comprendre les autres…? Mais à la fois parfois toutes les bonnes questions de bon sens et de sens à ce qui nous arrive ça part aux oubliettes et je suis juste complètement en mode j’en peux plus en fait… J’ai pas la force de supporter tout cela c’est trop…
      Et là plus le temps passe plus je me sens usé psychologiquement (en plus d’être pas mal usé physiquement à cause de la maladie de base…) et à mes “pour quoi” se remplacent par des “je ne supporte plus” et je ne cherche plus à comprendre et à y mettre du sens…
      Je suis au bout du rouleau, je me sens m’enfoncer et contrairement à avant je n’ai plus l’espoir que le meilleur est a venir et que ce que je vis pourrait être juste mon plus grand test de vie… J’ai juste envie que tt ça prenne fin… Et je voudrai du repos… de la tranquillité… Et parfois je me dis que fermer les yeux ça pourrait être un moyen de faire arrêter toutes ces diverses difficultées…

      Mais étonnamment je cherche à me battre encore et encore comme s’il y avait qqch au fond de moi qui aurait une rage de vivre… Mais ducoup c’est quelque chose d’autant plus dur car j’ai la tension de ma pulsion de vie et de mort qui semblent etre surper fortes en meme temps… J’avias deja eu des pb s**cidaires ds le passé mais c’était pas pareil du tt. (ap la séquestration principalement et vite fait de la 4 ème à la 1ère). Pr cette deuxième période c’était par poussées fortes rapides, apr exemple avant de rentrer à la maison je pouvais avoir régulièrement des envies de me jetter sous les bagnoles mais dès que finalement j’étais rentrée ds la maison et que de toute façon je n’avais plus qu’a attendre ce que j’allais subir encore bah c’était passé… Pr ap la séquestration c’était en fond mais de tt façon moralement j’étais au fond et je broyais tt en noir, mais du coup j’avais pas la sensation d’avoir les deux pulsions qui s’opposent farouchement… Alors que là si… J’ai une profonde rage de vivre car je me bat malgré mon état physique (et psychique aussi) et a la fois parfois je vais sur mon balcon juste aprce que j’ai l’appel au vide… et je m’imagine sauter mais ducoup j’ai une partie de moi qui n’arrive aps à le faire…
      Mais je me dis qu’a force que je sois de plus en plus usée… J’ai un risque de craquer complètement et que la tendance s’inverse… que j’arrive à sauter…

      Dsl c’est long mais j’avais besoin de déposer tt ça à quelque part… Et dsl s’il y a des fautes d’orthographe ou de syntaxe.

      #47073 Répondre
      fil santé jeunes
      Maître des clés

        Bonjour Lio la tortue,
        Cela te ferait sans doute du bien de pouvoir avoir un espace et un lieu pour parler de tout ce qui te traverse en ce moment. As-tu un suivi psychologique ? N’hésite pas à nous appeler au 0800 235 236 pour que nous cherchions ensemble ce qui pourrait t’aider à panser un peu tes blessures.
        Prends soin de toi.
        L’équipe Fil Santé Jeunes

      2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
      Répondre à : Je n’en peux plus…
      Vos informations :




      :bye: 
      :good: 
      :negative: 
      :scratch: 
      :wacko: 
      :yahoo: 
      B-) 
      :heart: 
      :rose: 
      :-) 
      :whistle: 
      :yes: 
      :cry: 
      :mail: 
      :-( 
      :unsure: 
      ;-) 
       


      <a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

      Bouton retour en haut de la page