Je veux aider. Venez parler !

  • Ce sujet est vide.
20 sujets de 31 à 50 (sur un total de 50)
  • Auteur
    Messages
  • #38770 Répondre
    sirine

      Hello, d’abord merci de votre bienveillance.
      Bon alors je suis dans une détresse TOTALE.
      J’adore apprendre, je suis très curieuse et j’ai toujours aimé l’école.
      Mais depuis cette année surtout (2nd, lycée) bien que ma passion de l’étude ne s’est pas éteinte, je n’y arrive plus. J’ai toujours des résultats satisfaisants mais aller en cours, voir certains profs, certains élèves, être seule, le stresse constant du nombre qui va apparaître sur ma copie J’EN PEUX PLUS. J’en deviens littéralement malade je fais en sorte de ne pas aller à l’école mais en même je veux y aller, j’en souffre beaucoup, ça me fait pleurer angoisser enfin bref voilà

      #38779 Répondre
      Mots_pour_Maux

        Hello, merci beaucoup de proposer vos services ♡ Il y a quelques mois, suite à ma 1e fois avec mon ancien copain, je suis comme sortie d’une amnésie traumatique. Je suis presque sûre d’avoir vécu des abus sexuels pendant mon enfance (attouchements, viols, etc). Les souvenirs qui remontent et pleins d’autres pans de ma vie me font penser que j’ai raison. Mais forcément, c’est quelque chose de compliqué à gérer, je suis un peu perdue, etc. A l’heure actuelle demander à mes parents pour consulter un therapeute n’est pas envisageable. Je me suis renseignée sur la maison des ados la plus proche de moi mais n’ayant ni le permis ni de voiture *j’ai 17 ans), ça serait assez compliqué pour moi de me déplacer. J’ai déjà pu mettre en place des petites choses pour entamer ma reconstruction mais je sais que j’ai besoin de plus. Et puis il y a toutes ces angoisses dont parlent tous ceux qui ont subi des abus sexuels : la culpabilité, la peur, la peur aussi de faire fausse route, de m’imaginer des choses improbables liées à lamnesie traumatique par laquelle je suis passée.

        Merci d’avance pour les réponses. Bonne soirée !

        #38780 Répondre
        Jova

          Salut
          Tu peux m’aider pour mon crush..

          #38795 Répondre
          Melvyn_bzh
          Participant

            Salut !
            bon bon bon… par ou commencer..
            je suis loin d’avoir des gros problèmes mais mon cerveau aime me jouer des tours et donc je me mets facilement à déprimé pour en réalité.. pas grand chose..

            bon déjà premier truc qui me met mal c’est mon daron.. il fait une dépression a cause de diverse chose et ça nous atteint..

            de 2: depuis septembre je suis en aprentissage en CFA et.. je me suis fait virer de mes 2 entreprises.. c’est tout ressent c’était il y a 2 semaines ! j’aai passé 1 mois 1/2 la bas et la première entreprise a peine 2 semaine.. bon c’est très décourageant..

            aah je vous jure.. je me suis senti comme le joker quand il perd son taff.. a penser que les patrons me prenne pour un clown.. enfin bref.. il y a tellement d’autre chose à raconter !

            je vous raconterai tout !

            bonne soirée bonne journée :bye:

            #38946 Répondre
            Coraline

              Salut salut
              Moi je déprime comme ça sans raison sans savoir pk et je scarifie et tout et je ressens toutes mes émotions par 10 et j’ai très peur de l’abandon et du rejet en permanence aide moi stp 😥
              A bientôt
              Coraline
              P.S: je suis SUPER fière ça fait 3 semaines que je me suis pas scarifier :yahoo:

              #41199 Répondre
              Mica**

                salut
                moi aussi je deprime et j’ai peur de l’abandon en permanence je vais meme plus au lycée
                j’ai pas d’amie bref voila
                A+

                #41244 Répondre
                Doudou

                  Bonjour peut on vous parler en privé via un autre site s’il vous plaît ?
                  J ai vraiment besoin de me confier je suis au plus bas

                  #49333 Répondre
                  bear
                  Participant

                    Salut lude j’ai une question: Je pose le contexte: je suis un garçon 14 ans 3eme j’aime une des mes pote depuis 11 mois elle est génial. Je m’explique elle pratique un sport que j’adore elle est sympa, physique, belle (c moi qui le dit tout le monde n’est pas d’accord sur le sympa ni belle) on fait parfois des travaux de groupe ensemble au delà du faite que j’ai l’impression de trahir mes potes elle et plus forte que moi en cours (je dit pas intelligente pcq tt le monde dit que je suis très intelligent mais pas impliqué du je suis un boufon) et elle a une allergie assez sévère au acarien ses yeux deviennent rouge et super humide (ça me fait de la peine de rien pouvoir faire). Souvent en cours (on est assit l’un à côté de l’autre) ça lui arrive et je m’inquiète pour elle. Elle me répète souvent que c’est pas grave ce qui fait que j’ai l’air ridicule et je rougis. C’est déjà arrivé plusieurs fois qu’un prof fasse un commentaire dessus ça me fait rougir encore plus. A ce moment là il voit qu’elle a une allergie elle va au toilette et y’a toute la classe qui se retourne me regarde ( vous arrive assez bien à vous imaginer la scène je vais pas la redecrire). Pour les travaux de groupe on passe au tableau elle commence à parler elle se trompe le prof me regarde en insistent je la « reprend » elle me jette un regard assassin mais c’est déjà arrivé que c’est moi qui parle et qu’on se prenne une tôle par ma faute moi je m’en fou pour moi mais pour elle moin j’ai déjà gâcher ma vie à cause de cette merde (pas ma crush) j’ai pas envie de gâcher la vie de qq un d’autre et encore moin la sienne je m’en voudrais trop. Je sais pas si je dois lui dire ce que je ressens (j’ai oublié de dire que parfois elle me parle je réponds complètement à côté de la plaque ou qu’elle me pose une question et que je béguai ) pour elle ou laisser couler. Certain dise que j’ai 0 chance d’autre 50/50 d’autre que faut que j’y aille et après on sera en couple elle et moi (ce qui est sur c que si ça marche je ne leur dirai pas ils sont fort pour détruire des couples 😅😂😭.
                    Merci de me répondre.
                    Ps: si tu arrive a répondre tu le mérites ton diplôme

                    #49383 Répondre
                    peur21

                      bonjour en ce moment je me sens pas bien et je me mutile je suis perdu je ne sais plus differencier le mal du bien. je suis constemment triste mais je le cache avec un grand sourire

                      #49384 Répondre
                      peur21

                        salut je m’y connais bien mes copines me demande tt le temps pr ces choses car je suis doue pr donner des conseils. si tu souhaite je peux essayer de t’aider

                        #49394 Répondre
                        Alice

                          Bonjour! Je suis de retour.
                          Désolée de ne pas avoir répondu à tous vos messages. Je vais le faire !

                          Pour Sirine :
                          Bravo d’avoir eu le courage d’en parler, je te promets que ça fait du bien de tout lâcher par écrit. Tu es stressée par tes résultats ? Tu as peur de décevoir ton entourage à cause de tes notes ? Donc tu te surpasses mentalement ?

                          Pour Maux pour Maux :
                          Ta première fois avec ton petit copain c’est bien passé ?
                          Concernant tes souvenirs, je te conseille effectivement d’être suivie par quelqu’un.
                          La maison des ados est très bien, de confiance et tu peux rester anonyme. Effectivement, si tu habites loin ce n’est pas commode. Il ne t’empêche pas de demander à tes parents de t’y emmener sans donner aucune raison  Tu peux leur dire que c’est juste pour rencontrer des jeunes de ton âge et pour parler de ton quotidien avec un professionnel, que le lycée a conseillé ça à tous les élèves… Sinon, je sais que certains hôpitaux proposent des services de psychologie gratuits et anonymes. Tu peux te renseigner. Bon courage et tout mon soutien !

                          Pour Jova :
                          Je t’écoute ! Si tu l’aimes toujours, n’hésite pas à aller le voir, à sympathiser, ou bien lui écrire des petits mots….

                          Pour Melwynh_bzh
                          Écoutes, tu ne déprimes pas mon rien. 7l est tout à fait normal de ressentir de la tristesse pour ce qui se passe en ce moment dans ta vie. Peux tu me préciser tes ressentis ?

                          Coraline :
                          Je sais que losrqu’on est déprimé, on peut penser à se sacrifier en pensant que cela va nous libérer. Mais ce n’est pas la bonne solution. Tu as quel age ? Tu es stressée ?  Axieuse ?

                          Mica :
                          Courage. As-tu eu un passé difficile ? Harcèlement ?  Trahison ?

                          Doudou :
                          L’échange des coordonnées est interdite ici pour garder l’anonymat. N’hésite pas à parler ici en public, nous sommes dans la bienveillance.

                          Bear :
                          Je comprends ton ressenti. La meilleure solution, selon moi est… d’aller lui parler !  Ou fais lui comprendre des sentiments pour elle. Car de tout garder pour toi, ça ne changera rien. Tu perds peut-être ton temps. Si elle ressent la même chose que toi, tu avances. Si elle préfère rester amis, tu avances aussi.

                          Excusez moi des fautes de frappes,
                          Bon courage à tous, vous êtes forts,
                          Alice.

                          #49404 Répondre
                          bear
                          Participant

                            Je veux bien stp

                            #49405 Répondre
                            bear
                            Participant

                              Pourquoi tu ne te sent pas bien je peux essayer de t’aider si tu veux

                              #49414 Répondre
                              cc

                                Bonjour Alice j’ai 16 ans j’ai de nombreux signe d’un tca et je vois une psy depuis peu 1 fois toute les 2 semaines j’ai un lourd passé d’harcèlement derrière moi et j’ai une maladie chronique lourde de conséquence surtout sur le plan de mes études . J’aimerai avoir des conseils de la manière de l’aborder avec ma psychologue.
                                Merci d’avance pour ta réponse. :mail:

                                #49415 Répondre
                                lizzyy_bib
                                Participant

                                  bonjours, je voulais juste voir si c possible de me faire diagnostiquer « dépressive » car je veux juste être sûr de si c une phase ou un réel mal être profond.

                                  #49416 Répondre
                                  lizzyy_bib
                                  Participant

                                    je veux savoir si je suis dépressive.

                                    #49432 Répondre
                                    maelys_mae
                                    Participant

                                      Bonjour,

                                      Je suis une jeune fille de 17 ans.
                                      Il y a quelques jours j’ai été victime de revenge porn, un jeune homme m’a menacé de publier mes nudes sur **** et **** si je ne faisais pas de nudes pour lui.
                                      Je n’ai pas accepté donc il les a publié sur **** malheureusement je ne sais pas si il les a mis sur ****. Cela fait 3 jours maintenant. A présent il y 42 hommes au total qui m’ont ajouté sur ****, ce chiffre ne fait qu’augmenter chaque jour et je suis effrayée. J’ai peur car le jeune homme en question a une photo de ma tête et à tout moment il peut la publier.
                                      J’ai honte et je suis dégoûtée de moi, personne n’est au courant de la situation à par un ami.
                                      Depuis, dès que je reçois une notification, ma respiration s’accélère et j’ai l’impression que mon cœur va lâcher.
                                      Toute cette histoire n’aurait pas eu lieu si le ****, je n’avais pas été violée. Depuis cette événement, je me sexualise inconsciemment. Je pense que j’ai fait ces nudes car je voulais sûrement que ça allait être une manière de reprendre le contrôle sur mon consentement et mon intimité mais c’est tout le contrôle. Non. Seulement maintenant je me retrouve dépossédé de ma propre image et en plus j’ai l’impression que mon corps ne m’appartient plus.
                                      Suite à cela l’idée du suicide est devenu de plus en plus imposante. Mon envie de disparaitre persiste encore.
                                      Je pense que mon existence est inutile parce qu’elle n’apporte aucune joie et plaisir à personne.
                                      Le jour de mon anniversaire, ma mère m’a appelé au téléphone pour me dire à quel point elle est fière de la femme que je deviens, elle m’a aussi dit que je suis une jeune femme très courageuse
                                      ( ma mère m’a dit tout cela sans savoir ce qui m’était arrivé durant cette année).
                                      Elle m’a ensuite demandé si j’étais fière de moi et je lui ai répondu que non. Je ne comprends pas comment on peut être fier d’une fille comme moi, une fille qui a gâché sa vie toute seule, une fille qui n’a aucun mérite, une fille inutile et traumatisée, une fille dont l’existence se résume qu’à de vulgaire miettes.

                                      Je suis dégoûtée de moi et j’ai honte de qui je suis. J’en ai marre d’être ici et de continuer de respirer car je n’y vois aucun intérêt. Je remercie toute les personnes qui sont entré et sortie de ma vie car elles m’ont permis d’apprendre et de comprendre qui j’étais. Évidemment j’en ai conclu que je ne vallait pas grand chose mais bon.
                                      Mon envie de mettre fin à mes jours devient de plus en plus vitale, ma présence m’est devenue insupportable.
                                      J’espérais qu’écrire cela allait m’enlever un poids mais je ne sais pas.
                                      Peut-être que quelqu’un pourra comprendre ce que je ressens.
                                      En tout cas merci d’avoir lu un bout de mon histoire. Je doute que cela ne soit intéressant mais merci infiniment.

                                      #49434 Répondre
                                      Ludmyla

                                        Salut alors moi c’est Lane.
                                        Je me scarifie depuis l’âge de mes 9 ans.
                                        Je sais pas vraiment d’où et de comment c’est parti peut-être d’un ciseau poser à côté du bureau j’en sais rien. J’ai pas vraiment des parents horrible mais je crois que c’est encore pire. Ils font l’illusion d’être gentil et compréhensif mais quand on écoute le fond de leurs paroles et de leurs actes on comprend que je ne suis qu’un deuxième choix. On comprend que l’amour qui me donne n’est pas inconditionnel que ça. Si beaucoup de personnes pourraient penser que la remarques sont anodines et que je fais juste du cinéma, il se trompe complètement. Je suis pas le genre de fille qui se plaint pour rien et ça concerne des choses comme ça. Je vis dans le silence depuis tellement longtemps que je crois que personne ne me connaît réellement. À vrai dire c’est compliqué j’ai l’impression d’être tellement de personnes en même temps j’ai pas vraiment qui je suis. J’essaie de ressembler aux personnes qui m’inspirent et que je voudrais être. Je prends un bout de chacune de ces personnes pour en construire en quelque sorte ma personnalité. Sauf qu’au final je suis complètement perdu je ne sais plus différencier ce que j’invente de ce qui est vraiment réel. Je réagis en fonction de ce que je calcule être bien e pratiquement tous mes actes sont pris prémédité. À l’âge de mes 6 ans, j’ai été violé. L’année d’après aussi. Je ne connais pas l’identité de mes agresseurs mais j’ai sans cesse des flashback qui reviennent. En ce moment c’est de plus en plus fort, j’ai plusieurs symptômes d’insomnie et pour faire passer tout ça je me lève tôt le matin et je vais courir. Me couper c’est comme mettre ma vie sur pause, c’est comme… Pouvoir juste une seconde, me sentir bien. Pour être honnête je me déteste. Aussi mentalement que physiquement. Toutes les personnes à qui j’en ai parlé ( soit deux) me dis ce qu’il faut que j’en parle à mes parents. Seulement, je refuse catégoriquement de leur en parler en parler. Je suis pratiquement sûr que la réponse serait un ricanement disant que je fais juste l’intéressante comme d’habitude.
                                        Souvent, je me sens vide.
                                        Comme si plus aucune émotion ne pouvait passer en moi.
                                        Mes pensées n’ont plus aucun sens.
                                        Je fais des rêves… Étranges.
                                        Quelquefois j’essaie d’écrire ce que je ressens sur le papier mais, c’est plus facile de l’écrire avec une lame qui me transperce la peau. J’ai souvent poussé au suicide. Mais ça serait pas juste de laisser mon frère tout seul. Je suis clairement pas une bonne personne ni même très empathique, mais j’ai toujours l’espoir que ma vie sera meilleur un jour. Que je rencontrerais THE personne. Mon beau brun ténébreux que je croise toutes les nuits. Des fois sérieux j’ai l’impression d’être folle. Je créer mes propres scènes. Ça m’aide à m’échapper de la réalité, c’est comme créer une double, une triple, même une quadruple vie. Je sais même plus ce que je vais faire, je crains d’avoir été indépendance affectif sur un mec et depuis j’arrive pas à me le sortir de la tête.
                                        Mes coupures sont trop minimes. Plus de souffrance égale plus de bien-être. Je sais pas encore quand je suis pas encore mais je vais me planter. Ce sera pas un acte suicidaire je vous rassure, pas un acte qui mériterait que mes parents sont au courant. Je rentrais une vieille excuse toute pourrie que je leur donne quand il remarque les petites coupures sur mon bras ***.
                                        Je sais plus quoi faire j’ai l’impression que rien n’est possible.
                                        Personne ne m’entend et quand c’est le cas personne ne m’écoute.
                                        Et alors que dans mes pensées je me perds :
                                        Je cris HELP.

                                        #49439 Répondre
                                        bear
                                        Participant

                                          Merci mais c’est compliqué de lui dire depuis qq temps on est plus proche qu’avant et j’ai pas envie de régresser sur se point et j’aurai l’impression de la trahir si je lui fais une decla. Elle le prendra pas très bien que tous ceux que je fais pour elle je ne le fais pas par pure gentillesse mais par un amour énorme et ravageur… je suis coincé entre un gouffre et un falaise

                                          #49726 Répondre
                                          Saturne

                                            Bonjour à tous, je voulais vous faire part de mon vécu. J’ai 13 ans et je suis en dépression depuis mes 11 ans. Je suis suivie et sous antidépresseurs. Pourtant je fais des tentatives de suicide, mais je ne peux le dire à personne. Sinon je retourne à l’hôpital. Et ça c’est hors de question. Ma sœur va à nouveau être mal. Mais parents vont à nouveau se demander si c’est de leur faute. Alors que c’est de la mienne, je ne suis qu’une merde et je ne mérite pas de vivre. C’est ce que je me dis au quotidien.. j’ai fait cinq tentatives de suicide, je me Scarify très souvent. Et même mon psychiatre qui a été chef du service de la psychiatrie de l’enfant à  ** Ne sais pas comment je peux en arriver. Là il ne sait pas ce qui a pu me provoquer tout ça et moi non plus. je n’ai eu aucun incident. Plein de petit accident mais rien de grave.
                                            Moi-même, je suis perdu, je ne sais plus ce que je dois faire. Les médecins se demandent même si je n’étais pas dépressive, étant enfant. Je suis beaucoup plus différente que les autres et les médecins se demande aussi si je ne serai pas HPI. Car on me dit toujours que je suis différente que je ne parle pas comme les enfants de mon âge que je n’ai pas les mêmes passions en l’occurrence, l’aquariophilie et l’astronomie. Les passions que même certains adultes ne connaissent pas mes amis me mettre à l’écart parce que je suis bizarre parce que je me suis pas comme eux.
                                            Enfin bon, j’espère que ça s’améliorera un jour.

                                          20 sujets de 31 à 50 (sur un total de 50)
                                          Répondre à : Je veux aider. Venez parler !
                                          Vos informations :




                                          :bye: 
                                          :good: 
                                          :negative: 
                                          :scratch: 
                                          :wacko: 
                                          :yahoo: 
                                          B-) 
                                          :heart: 
                                          :rose: 
                                          :-) 
                                          :whistle: 
                                          :yes: 
                                          :cry: 
                                          :mail: 
                                          :-( 
                                          :unsure: 
                                          ;-) 
                                           


                                          <a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

                                          Bouton retour en haut de la page