La coquille de souffrance

  • Ce sujet contient 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par soso, le il y a 1 année et 3 mois.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #36653 Répondre
    Cmoi28
    Participant

      Salut,
      J’ai déjà écrit quelques sujets mais quand je vais vraiment pas bien j’en écrit un autre.
      J’ai eu pas mal de problèmes quand j’étais plus jeune ce qui fait que je me méfie maintenant de tout le monde.
      Je suis actuellement en seconde. J’ai toujours eu du mal à me faire des amis mais j’ai réussi à m’en faire quelques une. Le problème c’est que je l’es repousse. Je ne me sens pas bien lorsque je suis avec elles. Je ne suis pas comprise et je ne les comprend pas non plus. Je mets tout le temps mes écouteurs parce que je suis totalement en décalage. Je les voit rire pendant que moi je pense à sauter du toit du lycée.
      Ca me fait tellement mal de, chaque jour que je me retrouve à l’école, ressentir toute la haine et le désespoir que je ressentais autrefois dans ces même cours. Même si je n’ai plus de problème à l’école , ça me fais mal au cœur et ça me donne envie de pleurer.
      Mon cœur est tellement abîmée que je n’arrive pas à pleurer non plus. Je n’arrive pas à décompresser. Je me mutile chaque fois plus fort et chaque matin je me demande: “pourquoi dois-je vivre?”
      Je ne comprend pas l’utilité de ce qu’on appelle la vie. J’aurai tant aimer ne pas naître.
      Ma mère aurait du être là pour moi au lieu de me frapper et de pleurer tout les soirs mon père. Ça m’énerve quand ma mère me dit de faire des conneries ou de faire des choses de mon âge parce que j’ai grandi trop vite. Ça m’énerve parce que je n’ai pas eu le choix que de grandir et de devenir autonome. Personne n’était là pour moi. J’étais toute seul. Si elle ne pouvais pas m’assumer, elle n’aurait pas du me faire naître.
      Je ne compte même plus le nombre d’années et de personnes qui m’ont harcelés. J’aimerai que la cerise du gâteau tombe dans ma vie pour avoir le courage de dire adieux à ce monde qui ne m’a apporter que haine et désespoir.
      Ca me fait mal de devoir afficher un sourire alors qu’à l’intérieur je ne suis plus que souffrance.

      #36706 Répondre
      soso

        salut cmoi28
        tu te mutiles beaucoup ? cest devenue une addiction ?
        tu as tjs des contacts avec ton pere ?
        actuelement tu vis chez qui ? ta mere ?
        elle te frappe tjs ?
        tu nes pas venue au monde pour rien. tu peux encore tan sortir. ton debut de vie,est tres cahotique,mais il faut esperer que plus tard ca ira mieux. car lespoir fait vivre !
        tu as des animaux de compagnie ? tu ecoutes de la musique ?
        acroche toi a se que tu aimes encore ! tu merite de vivre, jen suis certaine !
        je suis la si tu as besoin !
        force a toi. gros bisous soso

        #36702 Répondre
        Babti

          Salut
          J’aimerais avant tout de dire que tu n’es pas seule à ressentir ce que tu ressens actuellement. Avoir le cœur brisé, se méfier du monde entier, redouter l’école. Beaucoup l’on ressenti avant toi et malheureusement beaucoup le ressentiront après toi. Mais donc la bonne nouvelle est que tu t’en sortiras un jour et que tu n’en sera que plus forte (je parle en connaissance de cause) ! Mais évidemment, si tu parles ici, c’est que tu attends des réponses, des aides que tu cherches désespérément depuis des années. Je vais donc essayer de t’aider par ces quelques mots :
          Il faut d’abord que tu sache que la « cerise du gâteau » c’est pas la mort, c’est la vie. Ta souffrance t’aveugle. Alors tu cherches à voir dans ta souffrance la solution. Mais c’est pas dans le mal que tu vas trouver le confort, la joie de vivre. Il faut vraiment que tu sorte de ton environnement, que tu ailles avec des proches t’amuser au cinéma, que tu discutes, que tu t’ouvre à eux. Même si ça fait mal, il faut le faire. Il faut que tu pose ces écouteurs et que tu ailles vers eux. Et à partir du moment où tu fera cet effort, tu vas commencer à revivre, à redécouvrir le monde. Et puis un jour, je te le souhaite du plus profond de mon cœur, tu trouveras l’amour. Ça peut peut-être te paraître utopique mais la vie c’est aussi simple que ça. La vie c’est juste rire, pleurer, admirer, aimer et être aimé.
          J’espère t’avoir un peu aidé !,

        3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
        Répondre à : La coquille de souffrance
        Vos informations :




        :bye: 
        :good: 
        :negative: 
        :scratch: 
        :wacko: 
        :yahoo: 
        B-) 
        :heart: 
        :rose: 
        :-) 
        :whistle: 
        :yes: 
        :cry: 
        :mail: 
        :-( 
        :unsure: 
        ;-) 
         


        <a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

        Bouton retour en haut de la page